Isao Tomita

Isao Tomita (冨田 勲, Tomita Isao?), né le 22 avril 1932 à Tōkyō est un compositeur de musique électronique renommé.

Biographie

Tomita est né à Tōkyō et passe une partie de son enfance en Chine avec son père. Plus tard, après être retourné au Japon, il prend des cours particuliers d’orchestration et de composition musicale pendant ses études d’histoire de l’art à l'Université Keiō (Tōkyō). Il fut diplômé en 1955 et devint compositeur à temps complet pour la télévision, le cinéma et le théâtre.

Il composa le thème de la musique pour l’équipe de gymnastique japonaise durant les Jeux Olympiques d’été de Sydney, en 1956. Durant les années 1960, il concentre ses recherches sur la musique électronique après avoir écouté des albums de Wendy Carlos (à l'époque Walter Carlos) qui y jouait de la musique classique grâce à un synthétiseur modulaire Moog.

Isao fait alors l’acquisition d’un synthétiseur du même type : un Moog IIIp et démarre la création de son propre studio d'enregistrement. Il commence par retravailler certains morceaux de Claude Debussy, pour sortir en 1974 son album « Snowflakes are Dancing », un énorme succès dans le monde qui lui permet d’acquérir le statut d’interprète virtuose aux yeux du public.

Sa version de l’Arabesque no 1 de Debussy fut utilisée comme générique par la chaîne de télévision française FR3.

La même année il compose la musique du film japonais « Last Days of Planet Earth ».

Il continua à produire d’autres albums, dont les plus célèbres sont de nouveaux arrangements de morceaux de musique classique, comme L'Oiseau de feu d’Igor Stravinski, Les Tableaux d'une exposition de Modeste Moussorgski ou Les Planètes de Gustav Holst.

Tomita donna à partir de ce moment de nombreux concerts en extérieur sous le concept « Nuage Sonore », dans celui-ci les enceintes retransmettant la musique qu’il joue se trouvent au-dessus du public, donnant l’image d’un « nuage de sons », d'un paysage sonore où le spectateur contemple la musique qu'il entend.

Il donne un grand concert en 1984 « Mind of the Universe » pendant le festival de musique contemporaine Ars Electronica de Linz, en Autriche. Lui et ses instruments étaient suspendus dans une pyramide de verre au-dessus de 80 000 spectateurs.

Deux ans plus tard c’est pour le centenaire de la statue de la liberté qu’il remonte sur scène à New York pour un show grandiose. Il joue également à Sydney au cours de cette période.

Durant les années 1990, il compose à la manière de Vangelis un opéra électronique-acoustique intitulé « The Tale of Genji » (Le Dit du Genji) inspiré du comte japonais éponyme. Il fut joué par la suite par plusieurs orchestres symphoniques à Tokyo, Los Angeles et Londres.

Discographie

  • Jungle Taitai Symphonic Poem (1966)
  • Switched-On Rock (Electric Samurai) (1972)
  • Snowflakes are Dancing (1974)
  • Pictures at an Exhibition (1975)
  • Firebird Suite (1975)
  • The Planets (1976)
  • Sound Creature (1977)
  • Kosmos (1978)
  • Bermuda Triangle (1979)
  • Greatest Hits (1979)
  • Daphnis et Chloé - Bolero (1980)
  • Greatest Hits Volume 2 (1981)
  • Grand Canyon Suite (1982)
  • Dawn Chorus - Canon of the Three Stars (1984)
  • Best of Tomita (1984)
  • Space Walk (Impressions Of An Astronaut) (1984)
  • Mind of the Universe - Live at Linz (1985)
  • Back to the Earth - Live in New York (1988)
  • Misty Kid of Wind (1989)
  • Storm from the East (1992)
  • Hansel und Gretel (VHS, LD) (1993)
  • School (1993)
  • First Emperor (musical supervisor) (1994)
  • Shin Nihon Kikou (1994)
  • Nasca Fantasy (1994)
  • Bach Fantasy (1996)
  • Jungle Emperor Leo (1997)
  • Gakko I-III (1998)
  • Tale of Genji (live) (1999)
  • 21 seiki e no densetsushi Shigeo Nagashima (2000)
  • Tale of Genji Symphonic Fantasy (studio) (2000)
  • Sennen no Koi - Hikaru Genji Monogatari (2001)
  • Tokyo Disney Sea Aquasphere Theme Music (2002)
  • The Planets 2003 (2003)
  • Tomita on NHK (compilation) (2003)
  • Twilight Samaurai (2003)
  • Kakushi ken oni no Tsume (2004)
  • Black Jack: Futari no kuroi isha (2005)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Isao Tomita de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Isao Tomita — (jap. 冨田 勲 Tomita Isao; * 22. April 1932 in Tokio) ist ein japanischer Musiker und Komponist. Er wurde in Tokio als ältester Sohn eines Arztes geboren. Bald zog seine Familie nach China um und er wuchs in Chin Tao und danach in Peking auf. Als er …   Deutsch Wikipedia

  • Isao Tomita — (en japonés: 冨田 勲, Tomita Isao), (Tokio; 22 de abril de 1932), renombrado compositor japonés de música electrónica. Tomita nació en Tokio y pasó su primera infancia con su padre en China. Tras volver a Japón, tomó clases privadas de orquestación… …   Wikipedia Español

  • Isao Tomita — nihongo|Isao Tomita|冨田 勲|Tomita Isao|born April 22, 1932, is a renowned Japanese electronic music composer.BiographyTomita was born in Tokyo and spent his early childhood with his father in China. After returning to Japan, he took private lessons …   Wikipedia

  • Tomita — (富田 or 冨田, meaning wealthy rice field ) is a Japanese family name. It can refer to several people, including: *Hiroyuki Tomita, Japanese gymnast *Isao Tomita, Japanese electronic music composer *Kishti Tomita, Swedish voice coach and TV… …   Wikipedia

  • Tomita — bezeichnet: eine Stadt in der Präfektur Aichi: Tomita (Aichi) (heute: Nagoya) ein Dorf in der Präfektur Fukushima: Tomita (Fukushima) (heute: Kōriyama) ein Dorf in der Präfektur Tochigi: Tomita (Tochigi) (heute: Ashikaga) ein Lehen: Tomita (Han)… …   Deutsch Wikipedia

  • Isao — ist ein japanischer männlicher Vorname,[1] der insbesondere in der Shōwa Zeit weitverbreitet war. Bekannte Namensträger Isao Aoki (* 1942), japanischer Profigolfer Isao Homma (* 1981), japanischer Fußballspieler Isao Hosoe (* 1942), japanischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Isao — Infobox Given Name Revised name = Isao imagesize= caption= Isao Takahata, an anime director pronunciation= í sá ó gender = Male meaning = It can have many different meanings depending on the kanji used. region = Japanese origin = Japanese related …   Wikipedia

  • Japanese Academy Award/Beste Musik — Seit der ersten Verleihung 1978 werden bei den Japanese Academy Awards die besten Komponisten in der Kategorie Beste Musik (jap. 最優秀音楽賞 sai yūshū ongaku shō) geehrt. 1981 war das einzige Jahr, in dem man vier anstatt fünf Nominierungen bekanntgab …   Deutsch Wikipedia

  • Kimba, der weiße Löwe — Originaltitel ジャングル大帝 Transkription Jungle Taitei …   Deutsch Wikipedia

  • Hideki Matsutake — (b. August 12, 1951 Yokohama City, Kanagawa Prefecture, Japan) is a Japanese composer, arranger, and computer programmer. In addition to producing electronic music under the name Logic System, Matsutake has collaborated with Isao Tomita, Yellow… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”