Ipoustéguy

Jean-Robert Ipoustéguy

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Robert.

Jean-Robert Ipoustéguy, pseudonyme de Jean Robert (6 janvier 1920 - 8 février 2006) est un sculpteur et peintre français né et mort à Dun-sur-Meuse.

Sommaire

Biographie

Jean Robert Ipoustéguy (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).
Venezzia biennial jn 3.jpg
Cet article fait partie de la série
Art contemporain
Artistes
A B C D E F
G H I J K L
M N O P Q R
S T U V W X
Y Z
Voir aussi

Musées et Centres d'art, Fracs,
Mouvements, Écoles d'art,
Manifestations, Galeries,
Musique contemporaine

Portail : Art contemporain

En 1937, il suit les cours du soir de la ville de Paris. Il abandonne son nom, Robert, pour adopter celui de sa mère, Ipoustéguy.

Il entreprend son apprentissage artistique en 1938 dans l'atelier de Robert Lesbounit. Réfractaire au STO pendant l'Occupation, il trouve à s'employer à la gare de Saintes où il échappe à un bombardement grâce à un soldat allemand qui lui ouvre la porte d'un blockhaus.

En 1948, il participe selon les vœux de Robert Lesbounit à une expérience de travail collectif inspirée des chantiers médiévaux. Il a lui même réalisé deux fresques à l'église Saint Jacques le Majeur de Montrouge.

Il abandonne la peinture en 1953 pour se focaliser sur la sculpture, le dessin et l'écriture.

Henri-Georges Adam l'introduit au salon de mai à Paris.

En 1962, il entre à la galerie Claude-Bernard à Paris où il reste vingt-deux ans.

Jean-Robert Ipousteguy reçoit en 1964 le prix Bright à la Biennale de Venise; en 1968, le prix de la ville de Darmstadt; en 1977, le Grand prix national des arts ; en 1984, Chevalier de la Légion d'Honneur ; en 2003, le prix de sculpture de la Fondation Simone et Cino Del Duca à Paris. Il a réalisé 600 sculptures. L’écrivain américain John Updike considère dans son ouvrage Un simple regard que c’est le « plus grand sculpteur français vivant ».

En 1971, il édifie un ensemble de statues monumentales à l'Institut Paul Langevin et Max von Laue à Grenoble Homme forçant l'unité.

En 1979, Berlin charge Ipoustéguy d'édifier devant le palais International des Congrès, le plus grand ensemble sculptural exécuté depuis la guerre : L'homme construit sa ville.

En 1982, il réalise l'ensemble de la place Pradel à Lyon.

En 1985, devant la bibliothèque de l'Arsenal, place du Père Teilhard de Chardin, il installe son Rimbaud L'homme aux semelles devant.

En 1987, il édifie une Fontaine Béraudier devant la gare de Lyon Part-Dieu.

En 1989, l'œuvre monumentale À la santé de la Révolution est installée dans le parc Jean Moulin à Bagnolet.

En 1991, il exécute la statue-colonne Nicolas Appert à Châlons en Champagne, commande de l'Association internationale Nicolas Appert.

En 1992, il érige une statue en bronze de 8 mètres de haut Protection de la vie à l'Hôpital d'Osnabrück.

En 1999, il installe Porte du Ciel dans le monastère des Dominicains à Braunschweig et une statue monumentale Ciel, Soleil, Lune à Salzgitter.

Porte du Ciel

En 2001, il installe dans l'église de Dun-sur-Meuse sa sculpture monumentale Mort de l'évêque Neumann, réalisée en 1976. Elle avait été refusée par les Américains.

Certaines de ses œuvres sont présentées à Bar-le-Duc et le Centre Culturel Ipoustéguy à Dun-sur-Meuse offre une belle collection, en particulier des marbres.


Son corps a été inhumé le 14 février 2006 au cimetière du Montparnasse (16éme division). Sur sa tombe figure une de ses sculptures.

Musées

  • Abu Dhabi, National Museum of Saadiyat Island.
  • Baltimore, Baltimore Museum of Art.
  • Berlin, Nationalgalerie.
  • Bobigny, Fonds départemental d’Art Contemporain.
  • Chicago, Art Institute.
  • Copenhagen, Carlsberg Glyptotek.
  • Darmstadt, Hessiches Landesmuseum.
  • Dun-sur-Meuse, Centre Ipoustéguy
  • Grenoble, Musée d’Art Moderne.
  • Hannover, Sprengel Museum.
  • London, Tate Gallery.
  • London, Victoria and Albert Museum.
  • Lyon, Musée des Beaux-Arts.
  • Marseille, Musée Cantini.
  • Melbourne, National Gallery of Victoria.
  • New-Orleans, Virlane Fondation.
  • New York, The Museum of Modern Art.
  • New York, Solomon R. Guggenheim Museum of Art.
  • Oberhausen, Museen Ludwig
  • Paris, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.
  • Paris, Musée de la Sculpture en Plein Air.
  • Pittsburgh, The Carnegie Museum.
  • Reno, Nevada Museum of Art.
  • Tokyo, Hakone Museum of Art.
  • Toulouse, Artothèque.
  • Troyes, Musée d’Art Moderne.
  • Washington, Hirshhorn Museum and Sculpture Garden.

Publications

Sauve qui peut, Robin, Paris, 1978,

Arcs et traits, dessins et textes, Paris, 1989.

Catalogue raisonné 1938-2000, Dominique Croiset-Veyre, éditions de la différence, 2001 (ISBN 2-7291-1378-9)

Liens externes

  • Portail de l’art contemporain Portail de l’art contemporain
Ce document provient de « Jean-Robert Ipoust%C3%A9guy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ipoustéguy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ipoustéguy —   [ipuste gi], Jean Robert, französischer Bildhauer und Maler, * Dun sur Meuse (Département Meuse) 6. 1. 1920; trat v. a. mit thematisch komplizierten plastischen Werken (meist in Bronze) hervor (»Alexander der Große vor der Stadt Ekbatana«,… …   Universal-Lexikon

  • Ipoustéguy — Jean Ipoustéguy, 1995 Jean Robert Ipoustéguy (* 6. Januar 1920 in Dun sur Meuse, Lothringen; † 8. Februar 2006 ebenda; eigentlich Jean Robert) war ein französischer Bildhauer, gleichzeitig auch Zeichner, Aquarellist und …   Deutsch Wikipedia

  • IPOUSTÉGUY (J.-R.) — IPOUSTÉGUY JEAN ROBERT (1920 ) Sculpteur français, né à Dun sur Meuse. Œuvre complexe et violente aux aspirations multiples et enchevêtrées, dominée par les mystères du sexe et de la mort, la sculpture de Jean Robert Ipoustéguy est faite, selon… …   Encyclopédie Universelle

  • Jean Ipousteguy — Jean Ipoustéguy, 1995 Jean Robert Ipoustéguy (* 6. Januar 1920 in Dun sur Meuse, Lothringen; † 8. Februar 2006 ebenda; eigentlich Jean Robert) war ein französischer Bildhauer, gleichzeitig auch Zeichner, Aquarellist und …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Robert Ipoustéguy — (Birth date|1920|1|6| ndash; Death date|2006|2|8), a French sculptor, was born Jean Robert in Dun sur Meuse. [ [http://www.jean ipousteguy.com/ Jean Robert Ipoustéguy Biography] ] Studied painting and drawing in Paris in 1938, under Robert… …   Wikipedia

  • Jean Ipoustéguy — Jean Ipoustéguy, 1995 Jean Robert Ipoustéguy (* 6. Januar 1920 in Dun sur Meuse, Lothringen; † 8. Februar 2006 ebenda; eigentlich Jean Robert) war ein französischer Bildhauer, gleichzeitig auch Zeichner, Aquarellist und Schrifts …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Robert Ipoustéguy — Pour les articles homonymes, voir Jean Robert. Jean Robert Ipoustéguy …   Wikipédia en Français

  • Jean-Robert Ipousteguy — Jean Robert Ipoustéguy Pour les articles homonymes, voir Jean Robert. Jean Robert Ipoustéguy, pseudonyme de Jean Robert (6 janvier 1920 8 février 2006) est un sculpteur et peintre français né et mort à Dun sur Meuse. Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français

  • Jean-robert ipoustéguy — Pour les articles homonymes, voir Jean Robert. Jean Robert Ipoustéguy, pseudonyme de Jean Robert (6 janvier 1920 8 février 2006) est un sculpteur et peintre français né et mort à Dun sur Meuse. Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français

  • Ипустеги, Жан-Робер — Жан Робер Ипустеги Жан Робер Ипустеги. Фото 1995 года Дата рождения …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”