Alien (univers de fiction)

Univers d'Alien

Le monde d'Alien est issu de la rencontre, dans un futur lointain, entre l'équipe d'un vaisseau commercial et une créature extraterrestre appelée de façon générique Alien. C'est la source de plusieurs films, jeux-vidéos et de bandes dessinées.

Sommaire

Races

Mala'kaks

Appelés Space Jockey, Pilotes ou Xénomorphes primitifs, les Mala'kaks[1] est le nom donné à la race rencontrée sur LV-426, dont les Aliens avaient infestés le vaisseau. Il s'agit de grands humanoïdes (3 m de haut) possédant une technologie avancée. De nombreuses ruines de leur civilisation parsèment plusieurs mondes de la galaxie et les humains y ont construit des installations d'études pour en apprendre leurs mystères.[2]

Xénomorphe

Article détaillé : Xénomorphe (alien).

La race extraterreste fondatrice du monde imaginaire appelée Xénomorphe après le second film.

L'organisation de leur société fait quelque peu penser à certains insectes comme les fourmis : en effet les caractères physiques des individus déterminent leur fonction, ou l'inverse. Il existe ainsi deux castes d'aliens : les reines et les « drones ». Les aliens émettent des grognements mais on suppose qu'ils communiquent par télépathie.

Le cycle de vie est assez particulier chez ces êtres :

  • L'unique reine pond des œufs
  • Les œufs libèrent des créatures appelées Facehugger (serreurs de visage) recherchant des hôtes dans lesquels ils vont implanter un embryon puis mourir. Toutefois, certaines sources prétendent que les Facehugger n'implantent pas d'embryon mais contaminent l'hôte avec un virus afin de modifier son ADN. Cette modification de l'ADN de l'hôte entraînerait le fait que c'est le corps même de l'hôte qui produirait le futur alien, le considérant comme un organe naturel. Cette hypothèse est justifiée par le fait que le clone de Ripley dans le quatrième film ait acquis certaines particularités typiques des aliens comme le sang acide. Cette particularité ne serait pas observée chez les autres hôtes parce que l'alien les tue en sortant de leur corps et ne leur laisse donc pas le temps de développer ces caractéristiques.
  • Lorsque l'embryon a suffisamment grandi, le petit alien appelé Chestburster (exploseur de poitrine) s'extrait de son hôte, souvent en lui éclatant la cage thoracique.
  • Le Chestburster mue et grandit rapidement pour atteindre les deux mètres en quelques heures et devient ainsi un Alien adulte.

Parmi leurs caractéristiques physiques, on peut noter qu'ils possèdent une langue munie d'une mâchoire qu'ils peuvent projeter avec force et vitesse pour, par exemple, perforer un crâne humain. Une autre caractéristique notable est le fait qu'ils ne présentent aucun organe visuel (tout du moins en apparence). Leurs capacités de prédateurs ne semblent pas affectées par cette absence d'yeux. Ils utiliseraient en effet d'autres sens extrêmement développés pour détecter leur proie comme la détection des phéromones ou la télépathie (Aliens (série de comics)|Comics Aliens Labyrinth).

De plus, leur sang est un composé acide à moitié solide et ils possèdent de véritables mains, aux griffes tranchantes. Le sang « acide » constitue un mécanisme de défense, car lors d'un combat face à un alien, la moindre blessure infligée à l'alien devient un danger mortel pour l'éventuel agresseur. Il faut noter d'ailleurs que le terme « acide » n'est sans doute pas totalement justifié car le sang des alien présente un aspect corrosif bien trop développé. Aucun acide n'est capable d'infliger de tels dégâts, même hautement concentré. De plus un acide est inopérant sur certains matériaux comme le verre, or une séquence du film Alien, la résurrection montre que ce sang (en fait celui du clone de Ripley) est capable d'attaquer un hublot de vaisseau. Il est donc possible qu'en plus d'un acide, le sang des aliens comporte également d'autres composants comme des enzymes ou des radicaux libres, dont l'action renforcerait l'aspect corrosif de leur sang.[réf. nécessaire]

Tout ceci, entre autres, en fait de véritables machines à tuer assoiffées de sang, tuant même pour le plaisir de la chasse. En effet, ils ne tuent pas que pour se défendre ou se reproduire, et sont pourvus d'une grande intelligence, par exemple dans Alien 4, un alien tue un homme en appuyant sciemment sur un bouton. On peut aussi noter cette intelligence dans une autre scène d'Alien 4, où les aliens sont enfermés par groupes de 3 dans des « boites » à l'épreuve de leur formidable force. Pour s'en évader deux aliens attendent que le surveillant regarde ailleurs et se mettent à frapper à mort leur congénère. À deux contre un le sacrifié succombe et son sang se répand sur le sol de cette prison, le faisant fondre. Cette scène montre toute l'intelligence et en même temps la cruauté de ces êtres.

On ne sait encore rien de leur origine ou de leur planète...

Androïdes

Les androïdes sont fabriqués et distribués par la mégacorporation Weyland Yutani. Il existe de nombreux modèles d'androïdes. Parfois amis, parfois ennemis, les androïdes jouent un rôle important dans Alien, étant donné que ce sont les seuls que les Aliens ne peuvent cibler pour pondre leurs œufs. De plus, les Aliens ont des difficultés à les cibler de par le fait qu'ils ne dégagent aucune chaleur, odeur, phéromones ou bruit de respiration particulier...

Des modèles militaires existent ainsi dans les colonies pour protéger les installations scientifiques et militaires. Ils sont alors dotés d'une résistance à toute épreuve.

Le plus connu est sûrement le modèle Bishop, un androïde intelligent joué par Lance Henriksen. L'apparence de ce modèle est basé sur celle de Charles Bishop Weyland, fondateur de la Weyland, mort en 2004 dans de mystérieuses circonstances (cf. Alien vs Predator).

Les androides sont souvent là en tant qu'auxiliaires sur les vaisseaux. Ils ont une plus grande résistance que les humains. Leur liquide nutriciel, semblable à du sang, est de couleur blanche. À une époque très avancée fut inventée une espèce d'androïde quasiment humains, construits eux mêmes par des androides : les Otan , à l'intelligence très développée. Ils furent néanmoins exterminés à cause de cela, et les survivants se cachent à présent (C.f. Alien, la résurrection).

Yautja

Article détaillé : Yautja.

Humains

Les humains de l'univers d'Alien possèdent une technologie relativement avancée. Ils ne possèdent pas de vaisseaux spatiaux capables de franchir le gouffre des distances spatiales et nombre de leur voyages doivent donc se faire en hibernation. De même, les armes dont ils disposent sont relativement peu avancées. Les humains, par l'intermédiaire de la société Weyland, ont établi de nombreuses colonies un peu partout dans la galaxie. Il s'agit souvent de colonies minières, ou d'installations scientifiques.

La Compagnie Weyland

Article détaillé : Weyland-Yutani.

Nommée Weyland-Yutani, la Compagnie est une mégacorporation dont l'influence s'étend sur la plupart des mondes humains et colonies de la galaxie. Elle fut créée au XXe siècle par Charles Bishop Weyland, un industriel qui fit alors fortune grâce à sa société. Weyland fait des recherches dans de nombreux domaines : armement, génie génétique, vol spatial, etc.

Elle est impliquée dans la recherche et la colonisation spatiale. Motivée par le potentiel économique que représente ces créatures, elle cherche à s'emparer des aliens afin d'en faire des armes. Son slogan est Building better worlds (Nous construisons des mondes meilleurs).

Dans Alien resurrection, se déroulant plusieurs centaines d'années plus tard, la compagnie n'existe plus et ses recherches ont été reprises par une organisation militaire, l'Organisation des Mondes Unis qui contrairement à la compagnie Weyland-Yutani ne se contente pas uniquement de contrats militaires et de colonisations, mais produit des vaccins, des nouveaux alliages etc.

La Compagnie est la caricature de la pire multinationale : implantée dans tous les secteurs, et prête à tout pour un profit maximum.

Le nom Weyland-Yutani est une invention de Rob Cobb, l'un des designers du film. Il est inspiré du nom British Leyland (ancien nom de Rover). L'adjonction d'un nom Japonais avait pour but de suggérer l'idée que l'immense conglomérat résultait de la fusion d'une entreprise Britannique et d'un fabriquant Japonais. Dans l'impossibilité d'utiliser le nom de Toyota, Cobb utilisa celui de Yatuni, l'un de ses voisins[3]. (Il existe bel et bien une compagnie Japonaise du nom de Yutani, fabricante de matériel pneumatique[4]).

Les Marines Coloniaux

Les marines coloniaux représentent la force militaire de la Compagnie, Weyland Yutani. Ils sont particulièrement bien équipés, et cette force armée dépasse de loin celle d'autres nations du monde humain:

  • Fusil à impulsions M41A (Pulse Rifle), c'est leur arme la plus courante. Elle tire par rafale des balles explosives ; elle est également équipée d'un lance-grenade (il est à noter que l'efficacité du lance grenade est limitée du fait de la faible quantité de grenades disponible).
  • Mitrailleuse intelligente à balayage M56 (Smart Gun, ou cribleur), c'est l'arme la plus efficace des marines coloniaux. Elle détecte automatiquement ses cibles et les verrouille jusqu'à ce que mort s'ensuive. Elle tire le même type de munition que le pulse rifle mais à une cadence bien supérieure. Elles sont moins utilisées de par leur taille et poids élevés.
  • Le lance-flamme, occasionne peu de dégâts mais à l'utilité de tenir les aliens à distance respectable car il semblerait qu'ils aient peur du feu ou des hautes températures.
  • Pistolet 9 mm et fusils à pompe.
  • Grenades sismique (équivalent chez les marines de notre grenade à main), qui explose et crée une forte onde de choc.
  • Les automates "Sentry-Gun" (communément appelés « tourelles »), ce sont des mitrailleuses lourdes totalement automatisées qui peuvent être aisément transportées sur le terrain et déployées, elles fonctionnent de la même manière que le Smart Gun mais de manière autonome, gardant ainsi une position fixe. Inconvénient, elles sont très gourmandes en munitions.

(D'autres armes apparaissent dans les jeux aliens et non dans les films, à savoir des lances-grenades, lances-roquettes, et des mitrailleuses lourdes de type gatling).

Des commandos spéciaux existent et sont souvent entraînés pour de périlleuses missions. Ils sont munis d'équipements avancés, tels que des détecteurs de mouvements extrêmement sensibles, censés les prémunir contre toute surprise éventuelle.

Personnages

Équipage du Nostromo

  • Lieutenant Ellen L. Ripley (Sigourney Weaver). Troisième officier du Nostromo. C'est l'héroïne des 4 films.
  • Capitaine Dallas (Tom Skerritt). Commandant de bord du Nostromo.
  • Kane (John Hurt). Officier en second à bord du Nostromo. Kane est la première victime de l'Alien.
  • Ash (Ian Holm). Officier scientifique. Il manifeste un intérêt malsain pour le monstre (se révèle être un androïde agissant sous couverture, programmé pour ramener le spécimen alien sur terre pour études).
  • Lambert (Veronica Cartwright). Navigatrice du Nostromo.
  • Parker (Yaphet Kotto). Ingénieur.
  • Brett (Harry Dean Stanton). Technicien.

Commission d'enquête sur la destruction du Nostromo

  • Van Leuwen (Paul Maxwell). Président de la commission d'enquête. N'étant pas informé des manoeuvres de la compagnie ayant entraîné l'infestation du Nostromo, il considère Ripley comme responsable de la destruction du vaisseau et la fait suspendre de son grade de Lieutenant.

Équipage du Sulaco

  • Lieutenant Gorman (William Hope). Officier du corps des marines coloniaux responsable de la mission de sauvetage des colons installés sur LV-426. Son inexpérience (il n'a à ce jour effectué que deux missions réelles) provoquera malgré lui l'échec de la mission commando.
  • Sergent-chef Al Apone (Al Matthews[5]). Sous-officier du corps des marines coloniaux en charge du commandement sur le terrain de la mission sur LV-426.
  • Caporal Dwayne Hicks (Michael Biehn). Sous-officier du corps des marines coloniaux. Il prend de fait le commandement des opérations après la capture du sergent Apone par les aliens et la blessure du lieutenant Gorman.
  • 1ère classe Jeanette Vasquez (Jenette Goldstein). Mitrailleur lors de l'opération sur LV-426.
  • 1re classe William Hudson (Bill Paxton). Fantassin lors de l'opération sur LV-426.
  • 2e classe Mark Drake (Mark Ralston). Mitrailleur lors de l'opération sur LV-426.
  • 2ème classe Frost (Ricco Ross). Fantassin lors de l'opération sur LV-426.
  • 2ème classe Wierzbowski (Trevor Steedman). Fantassin lors de l'opération sur LV-426.
  • 2ème classe Timothy Crowe (Tip Tipping). Fantassin lors de l'opération sur LV-426.
  • Caporal Dietrich (Cynthia Scott). Médecin lors de l'opération sur LV-426.
  • Caporal Ferro (Colette Hiller). Pilote de la navette de Débarquement lors de l'opération sur LV-426.
  • 1ère classe Daniel Spunkmeyer (Daniel Kash) . Co-pilote de la navette de Débarquement lors de l'opération sur LV-426.
  • Technicien en chef L. Bishop (Lance Henrikssen). Officier synthétique lors de l'opération sur LV-426. Responsable des opérations sur le Sulaco et conseiller scientifique. Il est également pilote de réserve pour les navettes de débarquement.
  • Carter Burke (Paul Reiser). Représentant de la compagnie Weyland-Yutani lors de l'opération sur LV-426. Il est également celui qui a provoqué la mort des colons en mettant en place une mission d'exploration vers le "Derelict", impliquant ainsi l'infestation de la colonie Hadley's Hope sur LV-426.

Colons

  • Rebecca Jorden (alias Newt) (Carrie Henn) Fille de Russ et Ann Jorden. Seule survivante de la colonie Hadley's Hope sur LV-426.
  • Russ Jorden (Jay Benedict) Membre de la colonie Hadley's Hope. Il est chargé par Carter Burke d'explorer avec sa famille (Burke leur ayant caché l'extrême dangerosité de leur mission) la zone où se trouve le "Derelict". Il sera le premier colon infecté par les aliens et ainsi vecteur de l'infestation de la colonie.
  • Ann Jorden (Holly De Jong) Epouse de Russ Jorden. Elle accompagne son mari lors de l'exploration du "Derelict". N'étant pas infectée, c'est elle qui appelle les secours lorsque son mari est attaqué par un « face-hugger ».

Vaisseaux

Nostromo

Le vaisseau de la flotte commerciale spatiale du film Alien - Le huitième passager. Il s'agit d'un remorqueur tractant une gigantesque raffinerie spatiale. Tout comme l'U.S.S. Sulaco, le nom provient du roman Nostromo de Joseph Conrad (Sulaco est le nom d'une ville et Nostromo un des personnages principaux de ce roman).

U.S.S. Sulaco

Dans Aliens 2, le Sulaco est le nom du vaisseau militaire qui amène Ripley et les marines sur LV-426. C'est à son bord qu'a lieu le combat entre l'heroïne et la reine alien. On retrouve le Sulaco au tout début d'Alien 3 avant que les trois survivants ne soient éjectés sur Fiorina-16.

USM Auriga

Il s'agit du gigantesque vaisseau spatial militaire dans Aliens - Resurrection. Il est destiné aux recherches scientifiques à des fins militaires et est commandé par le général Perez.

Planètes

LV-426

Dans Alien - Le huitième passager, c'est la planète où l'équipage du Nostromo découvre le vaisseau de la race inconnue et où l'un des membres est infecté. A cette époque, c'est une planète non-explorée et donc non-colonisée.

Une cinquantaine d'années plus tard, dans Aliens le retour, Ripley apprend que cette planète a été colonisée par les humains. Lorsque la planète LV-426 a été colonisée, elle fut rebaptisée sous le nom d'Acheron. Les colons ne donnant plus de nouvelles, Ripley, malgré son désir de ne plus retourner sur cette planète, accepte quand même d'accompagner une équipe de marines se rendant sur LV-426 / Acheron. La planète est finalement ravagée par l'explosion du régulateur climatique de la colonie.

Fiorina-16

C'est une planète-prison où le vaisseau de Ripley s'écrase au début d'Alien³. La planète qui abritait environ 2000 prisonniers n'en loge plus qu'une vingtaine, la plupart ayant un défaut chromosomique (précision apportée par un des prisonnier, la présence d'un double chromosome Y étant supposé constituer une prédisposition à la violence - voir Syndrome de Jacob). La prison a été installée par la Compagnie Weyland-Yutani.

Histoire d'alien

Œuvres composant l'univers de fiction

Films

Jeux vidéo

Article détaillé : Jeux vidéo Alien.

Des jeux sont sortis concomitemment aux films, comme pour Alien³, mais n'ajoutent rien au monde imaginaire. Voir aussi les jeux vidéo basés sur l'univers connexe Aliens vs. Predator.

Comics

Article détaillé : Aliens (série de comics).

Jeu de rôle

Romans

Traduit par Herbert Draï. Première édition Édition Pierre Belfond. D'après le scénario du film.
Traduit par Jean Pierre Pugi. D'après le scénario du film.
Traduit par Jean Pierre Pugi. Première édition Édition Pierre Belfond. D'après le scénario du film.
  • A.C. Crispin, Alien la Resurrection, « J'ai lu » Science fiction, janvier 1999
D'après le scénario du film.
  • Steve Perry, Aliens, la ruche terrestre, « J'ai lu » Science fiction, août 1995
Traduit par Michel Deutsch. Un épisode non tiré d'un des quatre films.

Jeux de société

  • Alien (1979), de 2 à 4 joueurs édité par Kenner
  • Aliens (1989), de 1 à 9 joueurs pour des parties moyenne de 90 minutes par David Mackenzie et Barry Nakazono, édité par Leading Edge Games de plus il nous indique un nouveaux monde plus complexe plus structuré

Figurines et Maquettes

Leading Edge Games a vendu des figurines de 25mm pour le jeu de plateau Aliens, sculptées par Bob Ridolfi.

Voir aussi

Bibliographie

  • C. Jason Smith, Ximena Gallardo C., Alien Woman : The Making of Ellen Ripley, Continuum International Publishing Group, mars 2004.
Une analyse du personnage de Ellen Ripley, au travers des films Alien, mais aussi par rapport aux codes sociaux et comportements avant l'an 2000.
Une autre analyse du personnage de Ellen Ripley, au travers des films Alien, mais aussi une réflexion originale, dans une confrontation à Metropolis de Fritz Lang, sur la fabrication de l'humain et de l'inhumain.

Liens internes

Liens externes

Notes

  1. http://aliens.wikia.com/wiki/Space_Jockey
  2. Voir Cf : Alien, Jeux Alien vs Predator.
  3. The Authorized Portfolio of Crew Insignias from The United States Commercial Spaceship Nostromo Designs and Realizations, de John Mollo et Ron Cobb
  4. http://www.airtool-yutani.co.jp/E%20index.htm
  5. L'acteur Al Matthews est un ancien soldat : le premier soldat noir à avoir été promu sergent pendant la guerre du Viêt Nam.
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la science-fiction Portail de la science-fiction
  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique
Ce document provient de « Univers d%27Alien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alien (univers de fiction) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Univers de fiction d'Akira Toriyama — Univers d Akira Toriyama L univers d Akira Toriyama désigne l univers de fiction dans lequel évoluent les créations d Akira Toriyama. Sommaire 1 Mondes imaginaires 1.1 The World 2 Œuvres composant l univers de fiction …   Wikipédia en Français

  • StarCraft (univers de fiction) — StarCraft Univers de fiction Genre(s) Science fiction Auteur(s) Blizzard Entertainment Année de création 1998 Pays d’origine États Unis Langue d’origine …   Wikipédia en Français

  • Predator (univers de fiction) — Univers de Predator Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Chronologie Article détaillé : Chronologies des sagas Alien et Predator. Voir aussi Les univers d Alien et de Predator Films …   Wikipédia en Français

  • Marathon (univers de fiction) — Marathon (série) Pour les articles homonymes, voir Marathon. Marathon est une série de jeu vidéo de tir subjectif de Bungie Software, réalisé pour Macintosh. Le premier jeu, Marathon (1994), a été suivi de deux suites : Marathon 2: Durandal… …   Wikipédia en Français

  • Tron (univers de fiction) — Tron Pour les articles homonymes, voir Tron (homonymie). Tron Réalisation Steven Lisberger Scénario Steven Lisberger et Bonnie MacBird Musique Wendy Carlos Déc …   Wikipédia en Français

  • Dr Slump (univers de fiction) — Univers d Akira Toriyama L univers d Akira Toriyama désigne l univers de fiction dans lequel évoluent les créations d Akira Toriyama. Sommaire 1 Mondes imaginaires 1.1 The World 2 Œuvres composant l univers de fiction …   Wikipédia en Français

  • Dragon Ball (univers de fiction) — Univers d Akira Toriyama L univers d Akira Toriyama désigne l univers de fiction dans lequel évoluent les créations d Akira Toriyama. Sommaire 1 Mondes imaginaires 1.1 The World 2 Œuvres composant l univers de fiction …   Wikipédia en Français

  • Men in Black (univers de fiction) — Pour les articles homonymes, voir Men in Black. Men in Black Univers de fiction Genre(s) Science fiction, Humour Auteur(s) Lowell Cunningham Année de création …   Wikipédia en Français

  • X-Files (univers de fiction) — X Files : Aux frontières du réel Pour les articles homonymes, voir The X Files. X Files : Aux frontières du réel …   Wikipédia en Français

  • Half-Life (univers de fiction) — Half Life (série) Half Life est une série de jeu vidéo de tir subjectif de science fiction. La série doit son nom au mot anglais signifiant demi vie qui fait référence à la radioactivité. Sommaire 1 Jeux vidéo 1.1 Half Life 1.2 Ha …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”