Intervention Militaire Israélienne Au Liban De 1982


Intervention Militaire Israélienne Au Liban De 1982

Intervention militaire israélienne au Liban de 1982

Conflit israélo-arabe

Flag of the Arab League.svg Flag of Israel.svg

Guerres et conflits
Guerre de Palestine de 1948
Guerre des frontières d'Israël (1949-1956)
Guerre de Suez (1956)
Guerre des Six Jours (1967)
Guerre d'usure (1968-1970)
Guerre du Kippour (1973)
Conflit israélo-libanais de 1982
Première Intifada (1987-1993)
Seconde Intifada (2000-..)
Conflit israélo-libanais de 2006
Guerre de Gaza 2008-2009
Conférences et sommets
Conférence de Madrid de 1991
Sommet de Camp David II
Sommet de Taba
Initiative de Genève
Accords et traités de paix
Accords d'armistice de 1949
Accords de Camp David (1978)
Traité de paix israélo-égyptien (1979)
Accord israélo-libanais du 17 mai 1983
Accords d'Oslo
Traité de paix israélo-jordanien (1994)
Accord intérimaire « Oslo II »
Accords de Wye Plantation
Résolutions du Conseil de sécurité
Résolution 194 (1964)
Résolution 242 (1967)
Résolution 338 (1973)
Résolution 476 (1980)
Résolution 478 (1980)
Résolution 1322 (2000)
Résolution 1397 (2002)
Résolutions de l'AG des Nations unies
Résolution 181, 1947
Résolution 194, 1948
Résolution 3236, 1974
Résolutions 3376 et 3379, 1975
Résolution 4686, 1991

L'Opération Paix en Galilée (en hébreu : מבצע שלום לגליל - של"ג, translittération Mivtsa Shalom LaGalil), ou Invasion du Liban de 1982 (en arabe : غزو لبنان عام 1982, translittération Ghazou Loubnan ‘Am 1982), est un épisode de la Guerre du Liban au cours duquel l'armée israélienne envahit le sud du Liban à partir du 6 juin 1982 officiellement dans le but de faire cesser les attaques palestiniennes de l'OLP basée au Liban.

Sommaire

Contexte

La région du Proche-Orient est touchée par une pénurie d'eau, depuis l'immigration massive des futurs israéliens en Palestine, mais aussi à cause du boom démographique des pays en voie de développement. Parmi les pays les plus touchés se trouvent la Jordanie et Israël.

Déjà en 1967, durant la guerre des Six Jours, Israël avait attaqué la Syrie et envahi le plateau du Golan - reconnu aujourd'hui comme le château d'eau d'Israël - suite aux menaces et attaques provenant de la Syrie afin de créer une zone tampon entre Israël, reconnu par la communauté internationale, et la Syrie. Des colonies israéliennes s'installent et elles sont protégées par un front de l'ONU qui sépare le Golan du reste de la Syrie. La communauté internationale reconnaît encore aujourd'hui le Golan comme appartenant à la Syrie et occupé par Israël.[réf. nécessaire]

Mais devant l'immigration toujours plus importante de juifs venus du monde entier, Israël se doit d'augmenter ses ressources en eau, ainsi que ses terres fertiles. Le but de l'intervention militaire de 1982 est d'envahir le Sud Liban et d'annexer toute la rive sud du fleuve Litani. Le problème a été posé très clairement, avant même l'existence de l'État d'Israël. Le Directeur du Fonds national juif, Yosef Weitz, écrivait dès 1940 :

« Il doit être clair pour nous qu'il n'y a pas de place pour deux peuples dans ce pays. Si les Arabes le quittent, il nous suffira (...) Il n'existe pas d'autre moyen que de les déplacer tous; il ne faut pas laisser un seul village, une seule tribu… Il faut expliquer à Roosevelt, et à tous les chefs d'États amis, que la terre d'Israël n'est pas trop petite si tous les Arabes s'en vont, et si les frontières sont un peu repoussées vers le nord, le long du Litani, et vers l'est, sur les hauteurs du Golan »[1].

En 1982, un attentat est commis à Londres contre un diplomate israélien. Les dirigeants israéliens l'attribuent immédiatement à 144 membres de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP) et décident d'envahir le Liban pour y détruire ses bases.

Protagonistes

Israël et ses alliées

L'armée israélienne, Tsahal, est soutenue par l'Armée du Liban Sud, une milice libanaise anti-palestinienne. Les phalanges libanaises sont alliées d'Israël durant cette période.

Le premier ministre israélien de l'époque est Menahem Begin, tandis que Rafael Eitan est le chef d'État-major de Tsahal, et Ariel Sharon, le ministre de la Défense.

L'OLP et ses alliées

Le principal adversaire de Tsahal est l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), alliée à l'armée syrienne et à plusieurs milices libanaises dont les plus importantes sont le parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt et les milices de Amal, du parti nationaliste social syrien et celle du parti communiste.

Le chef du Fatah et de l'OLP est Yasser Arafat.

Pertes humaines

L'armée israélienne perdu 670 soldats qui sont morts durant le conflit, portant au total 1 216 soldats qui furent tués entre les années 1982 - 2000

17 825 arabes sont morts durant cette guerre dont au moins 10 000 furent des soldats de l'armée syrienne ou des milices palestiniennes [1]

Déroulement

Il faudra attendre le 29 avril 1985 pour que les Israéliens quittent Tyr. Puis encore 15 ans avant qu'ils ne se retirent totalement du Liban sud.

Références

  1. Yossef Weitz, Journal, Tel-Aviv, 1965

Voir aussi

  • Portail sur le conflit israélo-arabe Portail sur le conflit israélo-arabe

Ce document provient de « Intervention militaire isra%C3%A9lienne au Liban de 1982 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Intervention Militaire Israélienne Au Liban De 1982 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intervention militaire israélienne au Liban de 1982 — Des troupes israéliennes au Liban Sud, Juin 1982 Informations générales Date De juin à septembre 1982 Lieu Sud Liban, dans le sud du Liban Issue …   Wikipédia en Français

  • Intervention militaire israelienne au Liban de 1982 — Intervention militaire israélienne au Liban de 1982 Conflit israélo arabe …   Wikipédia en Français

  • Intervention militaire israélienne au liban de 1982 — Conflit israélo arabe …   Wikipédia en Français

  • Invasion du Liban de 1982 — Intervention militaire israélienne au Liban de 1982 Conflit israélo arabe …   Wikipédia en Français

  • Liban du Sud — Carte des Nations unies du Liban du Sud (août 2006). Le Liban du Sud est l ensemble formé par deux mohafaza (governorats) du Liban : Al Janoub (le Sud) et Nabatiyeh. L expression Sud Liban est un anglicisme (South[ern] Lebanon). Cette région …   Wikipédia en Français

  • 1982 — Cette page concerne l année 1982 du calendrier grégorien. Années : 1979 1980 1981  1982  1983 1984 1985 Décennies : 1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010 Siècles  …   Wikipédia en Français

  • LIBAN — Le Liban a toujours occupé à l’intérieur du Proche et du Moyen Orient une place originale, en raison de sa diversité humaine et de ses liens privilégiés avec l’Occident. Aussi a t il longtemps joué un rôle important, sans rapport avec son poids… …   Encyclopédie Universelle

  • Guerre du Liban — Pour les articles homonymes, voir Conflit israélo libanais de 2006. Guerre du Liban Statue de la Place des Martyrs à Beyrouth, en 1982, pendant la guerre civile …   Wikipédia en Français

  • Guerre Du Liban — Conflit israélo arabe …   Wikipédia en Français

  • Guerre de Liban — Guerre du Liban Conflit israélo arabe …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.