Alice Guy

Alice Guy Blaché

Accéder aux informations sur cette image nommée Alice Guy.jpg.
Nom de naissance Alice Guy
Naissance 1er juillet 1873
Flag of France.svg Saint-Mandé (France)
Nationalité Flag of France.svg Française
Décès 24 mars 1968 (à 94 ans)
Flag of the United States.svg Mahwah, New Jersey
Profession Réalisatrice

Alice Guy Blaché est une réalisatrice française, née le 1er juillet 1873 à Saint-Mandé et morte le 24 mars 1968 à Mahwah, dans le New Jersey.

Elle fut sans doute la première réalisatrice au monde avec des fictions tournées aux débuts du cinéma, films dans lesquels elle associe l'image animée des Frères Lumière et l'art théâtral. Elle est la première femme créatrice d'une société de production cinématographique, la Solax Film Co en 1910.

Sommaire

Biographie

Carrière française

De parents éditeurs, elle partage son enfance entre le Chili, la France et Carouge en Suisse. Après des études en secrétariat, elle obtient le poste de secrétaire au Comptoir Général de la Photographie des frères Richard. En 1895 la société est vendue à un consortium d'investisseurs J. Vallot, H. BesnIer, G. Eiffel et L. Gaumont qui en devient le directeur, et garde à son service Alice Guy qui devient très rapidement Mademoiselle Alice. Vers 1900, elle associe l'image animée des Frères Lumière et l'art théâtral, pour plusieurs fictions dont : La fée aux choux. Ce film, longtemps daté de 1896, a probablement été tourné en 1900[1],[2]. Pour Maurice Gianati, historien du cinéma qui a essayé de rétablir une chronologie précise des réalisations d'Alice Guy, elle est bien la première réalisatrice de l'histoire du cinéma[3] mais n'a pas tourné de films avant 1900[4].

Mademoiselle Alice réalise en 1902 un remake de la Fée aux choux, intitulé Sage-femme de première classe. Alice Guy se tient au courant des recherches d'Étienne-Jules Marey, de Georges Demenÿ, et associe les erreurs des techniciens pour créer ses premiers trucages, en usant de caches, des surimpressions, projetant la bande à rebours.

Léon Gaumont demande à Alice Guy de mettre en scène, entre 1902 et 1906, à l'aide du chronophone, les chanteurs de l'opéra, les chansonniers populaires Dranem, Mayol et bien d'autres dans plus de 400 phonoscènes (l'ancêtre du clip-vidéo). Ceux-ci associent l'image animée et le son grâce à cet appareil conçu en partenariat par Georges Demenÿ. Il en existe encore 2 exemplaires dans le Monde.

En 1906, tous les extérieurs de La Vie du Christ sont tournés, avec l'aide de Victorin Jasset, dans la forêt de Fontainebleau. C'est le premier film à gros budget de la Gaumont, avec trois cents figurants. La même année, elle parvient à coloriser La Fée Printemps. En 1907, elle épouse Herbert Blaché, un cameraman anglais travaillant chez Gaumont, rencontré sur le tournage de Mireille à Nîmes ; il deviendra réalisateur aux États-Unis dans les années 1910 et coproducteur associé dans différentes maisons de productions cinématographiques. Ils auront deux enfants, Simone et Réginald Blaché-Bolton. Avant de partir aux États-Unis en 1907, Alice Guy présente à Léon Gaumont, Louis Feuillade qui la remplacera à la tête des théâtres et prises de vues de la société qu'elle a vu naître.

Carrière américaine

Alice Guy s'installe aux États-Unis avec Herbert Blaché pendant deux ans. Parfaitement bilingue, ce dernier est représentant de la Gaumont. Ensemble ils font la tournée des États-Unis pour promouvoir le chronophone Demenÿ-Gaumont, en attendant la mise en chantier d'une succursale Gaumont à Flushing (N.Y.) que dirigera Herbert. Alice se sert des studios Gaumont, tourne ses propres réalisations, et fonde en 1910 sa maison de production cinématographique, Solax Company. </ref>. Elle tourne des films de divers genres (westerns, dramatiques, espionnages, fantastiques, policiers, ...) avec des acteurs stars de l'époque du muet : Darwin Karr, Blanche Cornwall, Lee Beggs, Billy Quirk. Son succès est foudroyant et lui permet d'investir et de créer un studio à Fort Lee (New Jersey), qui devient dans les années 1910 un lieu important du cinéma mondial. La Metro-Goldwyn-Mayer distribue ses réalisations jusqu'en 1918. Elle divorce en 1917 et travaille pour William Randolph Hearst avant de rentrer en France en 1922. Elle a alors tourné plus de six cents films. En 1953, elle reçoit la Légion d'honneur. Quatre ans plus tard la Cinémathèque française lui rend hommage. Elle meurt en 1968 aux États-Unis où elle était retournée avec sa fille Simone.

Filmographie

Réalisatrice

Liste de films longtemps attribués à Alice Guy mais qui est aujourd'hui partiellement remise en cause. Il est probable qu'Alice Guy n'ait pas tourné de films avant 1900[1],[5] et que ces courts-métrages de 1896 à 1900 soient en réalité l'œuvre d'autres auteurs[5].

1897 :

1898 :

1899 :

  • Au cabaret
  • L'Aveugle
  • La Bonne Absinthe
  • Le Chiffonnier
  • Courte échelle
  • Le Crucifiement
  • Les Dangers de l'alcoolisme
  • Le Déjeuner des enfants
  • La Descente de croix
  • Erreur judiciaire
  • La Mauvaise soupe
  • Mésaventure d'un charbonnier
  • Monnaie de lapin
  • La Résurrection
  • Le Tondeur de chiens
  • Le Tonnelier
  • Transformations
  • Un lunch

1900 :

  • Guillaume Tell
  • L'Habanera
  • Le Lapin
  • Leçon de danse
  • Little Tich et ses Big Boots
  • Le Marchand de coco
  • Le Matelot
  • Mort d'Adonis
  • Pas de grâce
  • Pas des éventails
  • Pas du poignard
  • Pas Japonais
  • La Paysanne
  • La Petite magicienne
  • Le Polichinelle
  • La Poupée noire
  • La Reine des jouets
  • Retour des champs
  • Le Sang d'Adonis donnant naissance à la rose rouge
  • Saut humidifié de M. Plick
  • La Source
  • Suite de la danse
  • La Tarentelle
  • Une rage de dents
  • Valse directoire
  • Valse lente

1901 :

  • Charmant froufrou
  • Danses basques
  • Frivolité
  • Hussards et grisettes
  • Lavatory moderne
  • Lecture quotidienne
  • Pas de colombine
  • Scène d'amour
  • Scène d'ivresse
  • Tel est pris qui croyait prendre
  • Les Vagues

1902 :

  • Bonsoir m'sieurs dames
  • Les Chiens savants
  • Les Clowns
  • La Cour des miracles
  • Danse excentrique
  • Danse fantaisiste
  • Danse mauresque
  • La Dent récalcitrante
  • L'Équilibriste
  • En Faction
  • Farces de cuisinière
  • La Fiole enchantée
  • Fruits de saison

1903 :

  • Les Apaches pas veinards
  • Les Aventures d'un voyageur trop pressé
  • Les Braconniers
  • Cake-walk de la pendule
  • La Chasse au cambrioleur
  • Comment monsieur prend son bain
  • Comme on fait son lit on se couche
  • Compagnons de voyage encombrants
  • Enlèvement en automobile et mariage précipité
  • Faust et Méphistophélès
  • Le Fiancé ensorcelé
  • Illusionniste renversant
  • Jocko musicien
  • La Liqueur du couvent
  • Lutteurs américains
  • La Main du professeur Hamilton ou le roi des dollars
  • Modelage express
  • La Mouche
  • Ne bougeons plus
  • Nos bons étudiants
  • Potage indigeste
  • La Poule fantaisiste
  • Répétition dans un cirque
  • Secours aux naufragés
  • Service précipité
  • Les Surprises de l'affichage
  • La Valise enchantée
  • Le Voleur sacrilège

1904 :

  • Après la fête
  • L'Assassinat du courrier de Lyon
  • Comment on disperse les foules
  • Le Crime de la Rue du Temple
  • Les Deux rivaux
  • Les Enfants du miracle
  • La Gavotte de la reine
  • La Leçon de pipeau
  • L'Oiseau envolé
  • Paris la nuit
  • Pierrot assassin
  • Le Pompon malencontreux

1905 :

1906 :

1907 :

1910 :

    • A Child's Sacrifice

1911 :

  • The Doll
  • The Violin Maker of Nuremberg
  • Rose of the Circus
  • The Cure
  • Five O'Clock Tea
  • His Mother's Hymn
  • The Little Rangers
  • Road Leads Home

1912 :

  • The Face at the Window
  • Making an American Citizen
  • A Fool and His Money
  • Canned Harmony
  • Phantom Paradise
  • The Blood Stain
  • Fra Diavolo
  • Micky's Pal
  • In the Year 2000
  • Child of the Tenements
  • Falling Leaves
  • Blighted Lives
  • Algie, the Miner
  • God Disposes
  • A Terrible Lesson
  • Mrs. Cranston's Jewels
  • Mignon
  • Playing Tramps

1913 :

  • Shadows of the Moulin Rouge
  • The Rogues of Paris
  • Matrimony's Speed Limit
  • A House Divided
  • Dick Whittington and his Cat
  • The Little Hunchback
  • The Pit and the Pendulum
  • A Terrible Night

1914 :

    • The Tigress
    • The Lure
    • The Woman of Mystery
    • The Dream Woman
    • The Monster and the Girl
    • Beneath the Czar

1915 :

    • My Madonna
    • The Song of the Wage Slave
    • The Vampire
    • The Heart of a Painted Woman

1916 :

    • The Ocean Waif
    • What Will People Say?

1917 :

    • Behind the Mask
    • When You and I Were Young
    • House of Cards
    • A Man and the Woman
    • The Empress
    • The Adventurer

1918 :

    • The Great Adventure

1920 :

    • Tarnished Reputations
    • Vampire

|}

Productrice

1912 :

  • Making an American Citizen
  • A Fool and His Money
  • The Sewer
  • Hubby Does the Washing
  • Tarnished Reputations

1913 :

  • Shadows of the Moulin Rouge
  • Matrimony's Speed Limit
  • A House Divided
  • Beasts of the Jungle

1914 :

  • The Woman of Mystery

1915 :

  • Barbara Frietchie
  • My Madonna
  • The Song of the Wage Slave
  • The Vampire
  • The Shooting of Dan McGrew
  • The Heart of a Painted Woman

1916 :

  • What Will People Say?

Scénariste

1913 :

  • Shadows of the Moulin Rouge
  • Kelly from the Emerald Isle
  • Beasts of the Jungle
  • Dick Whittington and his Cat

1914 :

  • The Lure
  • The Woman of Mystery
  • The Dream Woman
  • Beneath the Czar

1915 :

  • My Madonna

1917 :

  • House of Cards
  • A Man and the Woman
  • The Empress

Autour d'Alice Guy

  • 1905 : Alice Guy tourne une phonoscène, réclame de la firme Gaumont
  • 1975 : Qui est Alice Guy, documentaire de Nicole Lise Berneim
  • 1983 : Elle voulait faire du cinéma film de Caroline Huppert elle-voulait-faire-du-cinema.blogspot.com
  • 1992 : Women who make the movies film de Gwendoln Foster
  • 1995 : Le Jardin oublié : La vie et l'œuvre d'Alice Guy-Blaché de Marquise Lepage
  • 1996 : Alice Guy pionnière du cinéma un film de Florida Sadki
  • 1996 : Alice Guy Blaché un film de Katia Raganelli
  • 1998 : Une Multitude de Perles un film Lumière du regardatelierfiwe.com
  • 2000 : Reel Models un film de Barbra Streisand
  • 2008 : Looking for Alice dvd Claudia Collao
  • 2008 : "Gaumont le cinéma premier" dvd Pierre Philippe
  • 2009 : "Cinéma premier Alice Guy" dvd Alice Guy Jr
  • The Fort Lee Film Commission of Fort Lee, New Jersey, a travaillé avec la biographe d'Alice Guy Blaché, Alison McMahan pour créer un lieu historique consacré au rôle d'Alice Guy Blaché comme la première cinéaste. Le lieu est situé sur l'avenue Lemoine à proximité de Fort Lee High School et sur le site des studios Solax
  • The Fort Lee Film Commission travaille actuellement avec d'autres organismes pour l'entrée d'Alice Guy Blaché dans la Directors Guild of America et d'organiser également la pose d'une étoile sur le Hollywood Walk of Fame. Enfin, le Fort Lee Film Commission s'efforcera d'obtenir une plaque commémorative sur Bergen County, New Jersey, pour signifier son rôle pionnier dans l'histoire du cinéma mondial christina-koltar.blogspot.com

Notes et références

  1. a et b Vincent Pinel, Le cinéma muet, éd. Larousse, 2010, p. 47 et 61
  2. La fée aux choux (1900) d'Alice Guy, analyse, blog L'oeil sur l'Ecran, 7 nov. 2010
  3. Conférence de Maurice Gianati, Alice Guy a-t-elle existé ?, Conservatoire des techniques cinématographiques, conférence du 4 juin 2010, mis en ligne le 13 mars 2011 sur le site de la Cinémathèque française. Voir de 7 min 40 s à 8 min 10 s.
  4. Conférence de Maurice Gianati, Alice Guy a-t-elle existé ?, Conservatoire des techniques cinématographiques, conférence du 4 juin 2010, mis en ligne le 13 mars 2011 sur le site de la Cinémathèque française. Voir notamment 52 min à 53 min.
  5. a et b Conférence de Maurice Gianati, Alice Guy a-t-elle existé ?, Conservatoire des techniques cinématographiques, conférence du 4 juin 2010, mis en ligne le 13 mars 2011 sur le site de la Cinémathèque française

Annexes

Bibliographie

  • Alice Guy, Autobiographie d'une pionnière du cinéma (1873-1968), présentée par Musidora, Denoël/Gonthier, 1976. Préface de Nicole-Lise Bernheim.
traduit en anglais : The Memoirs of Alice Guy Blaché, édité par Anthony Slide, Scarecrow Press, 1996
  • Victor Bachy, Alice Guy-Blaché (1873-1968), la première femme cinéaste du monde, Institut Jean-Vigo, 1993
  • Alison McMahan, Alice Guy Blaché: Lost Visionary of the Cinema, Continuum International, 2002
  • Paule Lejeune, Le cinéma des femmes, Atlas/Lherminier, 1987
  • John Wakeman, World Film Directors (1890-1945), The HW Wilson Company, 1987

Réédition en DVD

  • Coffret Gaumont, « Le cinéma premier ». 1897-1913. Vol.1. Alice Guy, Léonce Perret, Louis Feuillade.

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alice Guy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alice Guy — Blaché (* 1. Juli 1873 in Saint Mandé; † 24. März 1968 in Mahwah, New Jersey) war eine Pionierin des Films und die erste Filmregisseurin. Ihren ersten Film, La Fée aux Choux, drehte sie 1896, wodurch sie als eine der ersten Regisseure überhaupt… …   Deutsch Wikipedia

  • Alice Guy — Blaché Nacimiento 1 de julio de …   Wikipedia Español

  • Alice Guy-Blaché — (July 1, 1873 ndash; March 24, 1968) was a pioneer filmmaker who was the first female director in the motion picture industry and is considered to be one of the first directors of a fiction film. Early yearsAlice Guy was born to French parents… …   Wikipedia

  • Alice Guy-Blaché — (* 1. Juli 1873 in Saint Mandé; † 24. März 1968 in Mahwah, New Jersey) war eine Pionierin des Films und die erste Filmregisseurin. Ihren ersten Film, La Fée aux Choux, drehte sie 1896, wodurch sie als eine der ersten Regisseure überhaupt einen… …   Deutsch Wikipedia

  • Alice Guy tourne une phonoscène — est un film français réalisé aux environs de 1905. Sommaire 1 Synopsis 2 Analyse 3 Fiche technique 4 Autour du film …   Wikipédia en Français

  • Alice Guy Blaché — …   Википедия

  • Guy-Blaché — Alice Guy Blaché (* 1. Juli 1873 in Saint Mandé; † 24. März 1968 in Mahwah, New Jersey) war eine Pionierin des Films und die erste Filmregisseurin. Ihren ersten Film, La Fée aux Choux, drehte sie 1896, wodurch sie als eine der ersten Regisseure… …   Deutsch Wikipedia

  • Guy — /guy/; Fr. /gee/, n. a male given name: from a Germanic word meaning woods. * * * (as used in expressions) Bolton Guy Reginald Burgess Guy Francis de Moncy Dorchester of Dorchester Guy Carleton 1st Baron Fawkes Guy Guy Blaché Alice Alice Guy… …   Universalium

  • Guy, Alice — (July 1, 1873, Saint Mandé, Val de Marne, France March 24, 1968, Mahwah, New Jersey, USA)    The daughter of a book publisher, she started her professional life as a stenographer and typist at age sixteen. Hired as a secretary by Léon Gaumont in… …   Encyclopedia of French film directors

  • Guy, Alice — (1873 1968)    Director and screenwriter. Alice Guy was born to Émile and Mariette Guy, the youngest of four daughters. Although the family lived in Chile, Guy was raised by her maternal grandmother in Switzerland and then sent to a Paris… …   Guide to cinema

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”