Ali Zamoum

Ali Zamoum (1930-2004) est une personnalité politique algérienne, militant nationaliste durant la guerre d'Algérie.

Biographe

Ali Zamoum est né le 20 octobre 1933 à Boghni (Tizi Ouzou). Fils d’un des premiers instituteurs de la localité, il rejoint, avec son frère Mohamed (futur colonel Si Salah), l’école primaire de Boghni. Ali quitte l’école à l’âge de 11 ans. De retour au village Ighil Imoula, il fréquente les jeunes militants du Mouvement national, dont son frère deviendra au début des années 1950 secrétaire du centre municipal.

Ce dernier sera arrêté en 1953 pour avoir fourni au parti nationaliste de la logistique appartenant à l’administration coloniale. Après un an de prison, il sera libéré au moment de la préparation de la guerre d’indépendance. Fin octobre 1954, Ali Zamoum reçoit de Krim Belkacem un texte qu’il devait « reproduire en millier d’exemplaires ».

C’était la Proclamation du 1er Novembre. Le texte a été tiré à Ighil Imoula, qui fut ainsi le premier village à entrer en guerre contre l’occupant français. Au maquis au-lendemain du tirage de la Proclamation, Ali Zamoum sera arrêté en février 1955 à l’issue d’un accrochage dont a réchappé un groupe de résistants, dont les deux futurs colonels Ouamrane et Si Salah.

Ali Zamoum sera condamné à mort et incarcéré dans une dizaine de prisons, en Algérie et en métropole. Ses sept années d’incarcération, passées sous la hantise de l’exécution de la peine, seront consacrées essentiellement à la lecture et il découvrira des auteurs proches des mouvements révolutionnaires. À l’indépendance, il quitte l’Armée nationale (ALN), considérant que « le serment de l’Indépendance du pays a été accompli ».

Il sera nommé le premier préfet de Tizi Ouzou, mais ne restera pas longtemps à ce poste. Quelques années plus tard, il occupera des postes de responsabilité au sein de l’administration centrale, notamment au ministère du Travail, à partir duquel il soutiendra le travail de Kateb Yacine dans le cadre de « l’action culturelle des travailleurs ». À la retraite, Ali Zamoum mettra en place à Boghni l’association Tagmats qui œuvre dans le domaine de la l’action sociale. Il est l’auteur de Tamurt Imazighen. Mémoires d’un survivant 1940-1962, éditions Rahma, Alger, 1993.

En 2001, il a eu un rôle déterminant dans le mouvement citoyen des Aarchs qu'il a conseillé et accompagné.

Ali Zamoum, décédé le 28 août 2004 (à 70 ans), a toujours été un militant de la cause berbère, mais aussi militant de toutes les causes citoyennes.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ali Zamoum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ali Ali-Khodja — Ali Khodja en 2009 Ali Ali Khodja, né à Alger le 13 janvier 1923 et décédé dans sa ville natale le 7 février 2010, est un miniaturiste et peintre algérien. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Si Salah — Ben Rabeh Mohamed Zamoum Naissance 1928 Ain Taya Décès 1961 (à 33 ans) Maillot (Bouira) …   Wikipédia en Français

  • La Wilaya de Tizi-Ouzou — Wilaya de Tizi Ouzou Wilaya de Tizi Ouzou (15) Chef lieu Tizi Ouzou …   Wikipédia en Français

  • La wilaya de Tizi-Ouzou — Wilaya de Tizi Ouzou Wilaya de Tizi Ouzou (15) Chef lieu Tizi Ouzou …   Wikipédia en Français

  • Wilaya de Tizi-Ouzou — (15) Chef lieu Tizi Ouzou …   Wikipédia en Français

  • Wilaya de Tizi Ouzou — (15) Localisation de la Wilaya de Tizi Ouzou Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Debza — est une troupe de théâtre engagée d’obédience marxiste léniniste créée en 1979 par un groupe d’étudiants d Alger. Elle dérive de l’association Action Culturelle des Travailleurs du dramaturge Kateb Yacine. Historique Le nom Debza (le poing) fut… …   Wikipédia en Français

  • Djaffar Benmesbah — est artiste peintre et journaliste kabyle. Ses parents sont de Ouacifs (Grande Kabylie). Il est l’auteur de plusieurs nouvelles et d un livre sur l’affaire Matoub Lounes intitulé Assassinat de Matoub, vérités, anathèmes et dérives. Journaliste à… …   Wikipédia en Français

  • Hamid Bousselham — est un historien et un journaliste algérien. Il s est fait connaître notamment par la publication de Torturés par Le Pen (2000) et de Quand la France torturait en Algérie (2001). En 1991, il crée à Alger les éditions Rahma. Il a également créé… …   Wikipédia en Français

  • Hamid bousselham — est un historien et un journaliste algérien. Il s est fait connaître notamment par la publication de Torturés par Le Pen (2000) et de Quand la France torturait en Algérie (2001). En 1991, il crée à Alger les éditions Rahma. Il a également créé… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”