Ali Sriti

Ali Sriti (علي السّريتي), né en 1919 à Tunis et décédé le 5 avril 2007, est un oudiste, compositeur et professeur de musique tunisien.

Il commence à apprendre la musique très jeune sous l'impulsion de son père qui l'encourage à écouter la musique arabe classique dont les œuvres des Égyptiens Sayed Darwich, Mohammed Abdel Wahab, Riadh Sombati et Zakaria Ahmed[1].

En tant que luthiste, il est aussi influencé par l'école turque. Il apprend à jouer du luth (oud) et la fabrication de cet instrument grâce au cheikh Abdelaziz Jemail. Il joue pour la première fois en public à l'âge de 11 ans en chantant le poème Ya chiraan waraa dajla yajri mis en musique par Mohamed Abdel Wahab[2]. En 1935, il entre à La Rachidia et étudie en parallèle le solfège auprès de Fernand Depa, le directeur de l'Orchestre symphonique tunisien[2]. En 1936, il entre dans la troupe de Mohamed Triki et suit à la Khaldounia, en 1937, les cours du Syrien Ali Derwiche où il apprend les muwashshahs et diverses compositions arabes et turques.

De retour de Paris, où il participe aux concerts organisés au centre islamique de la mosquée de Paris et à la vie musicale de la communauté arabe vivant dans la capitale française[2], il crée la troupe Chabeb El Fan et travaille avec des artistes comme Kaddour Srarfi, Ibrahim Salah et Salah El Mahdi[1]. Il est chargé en 1957 de créer trois nouvelles troupes relevant de la radio nationale[1]. Travaillant longtemps comme responsable musical à la radio, il est parallèlement enseignant au Conservatoire national de musique de Tunis[2]. Au début des années 1980, il quitte la radio pour se consacrer à ses activités artistiques et pédagogiques. Parmi ses élèves se trouvent Anouar Brahem ou Lotfi Bouchnak.

Il est décoré du Prix national de la musique en 1987 et du Grand Cordon de l'Ordre du mérite national en 1999[1].

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ali Sriti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ali Sriti — ( ar. علي السّريتي) (b. 1919 in Tunis ndash;d. 5 April 2007) was a Tunisian oudist, composer, and music teacher.BiographyHe learned music at a young age from his father, who encouraged him to listen to classical Arabic music including Egyptians… …   Wikipedia

  • Ali Riahi — علي الرياحي Portrait d Ali Riahi en représentation avec son orchestre Nom Ali Fethi Ben Mohamed Ben Brahim Ria …   Wikipédia en Français

  • Anouar Brahem — (transliteration of the Arabic أنور ابراهم) was born on October 20, 1957 in the town of Halfouine in the Medina of Tunis, Tunisia. He is an oud player and composer, who is widely acclaimed as an innovator in his field. Performing primarily for a… …   Wikipedia

  • Liste des articles concernant la Tunisie — Projet:Tunisie/Index Accueil   Café des Délices   Évaluation   …   Wikipédia en Français

  • Projet:Tunisie/Index — Accueil   Portail   Suivi …   Wikipédia en Français

  • Tunisie — الجمهورية التونسية (ar) République tunisienne (fr) …   Wikipédia en Français

  • Tunesien — الجمهورية التونسية al Dschumhūriyya at Tūnisiyya Tunesische Republik …   Deutsch Wikipedia

  • La Tunisie — Tunisie الجمهورية التونسية (ar) République tunisienne (fr) …   Wikipédia en Français

  • Royaume de Tunisie — Tunisie الجمهورية التونسية (ar) République tunisienne (fr) …   Wikipédia en Français

  • République tunisienne — Tunisie الجمهورية التونسية (ar) République tunisienne (fr) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”