13e DBLE

13e demi-brigade de Légion étrangère

13e demi-brigade de Légion étrangère
Emblème de la 13° demi-brigade de Légion étrangère

Insigne régimentaire
Période 1940
Pays France France
Branche armée de Terre
Légion étrangère
Type régiment interarmes
Rôle combat interarmes en milieu désertique
Taille 800 personnes
Fait partie de FFDj
Composée de CECAP
Garnison Djibouti
Surnom Phalange magnifique
Couleurs vert et rouge
Devise More Majorum
Marche Sous le soleil brûlant d'Afrique
Inscriptions sur l’emblème CAMERONE 1863
BJERVIK-NARVIK 1940
KEREN-MASSAOUAH 1941
BIR-HAKEIM 1942
EL-ALAMEIN 1942
ROME 1944
COLMAR 1945
AUTHION 1945
INDOCHINE 1946-1954
AFN 1952-1962
Anniversaire Camerone (30 avril)
Équipement VAB
ERC-90 Sagaie
MPG
Guerres Seconde Guerre mondiale
Guerre d'Indochine
Batailles Narvik
Bir-Hakeim
Điện Biên Phủ
Fourragères Aux couleurs du ruban de la Médaille militaire puis de la Croix de la Libération
Décorations Croix de la Libération
Croix de Guerre 1939-1945
TOE
Commandant colonel Burkhard
Commandant historique Raoul Magrin-Vernerey
Dimitri Amilakvari
Gabriel Brunet de Sairigné
Jules Gaucher

La 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE) est la seule unité interarmes de la Légion étrangère. Créée en 1940, elle fut une des premières unités constituées à rallier les Forces françaises libres (FFL). Des côtes de Norvège aux sables de Bir Hakeim, de l'Erythrée à l'Alsace, en passant par la Syrie et l'Italie, elle fut de toutes les campagnes de la Seconde Guerre mondiale.

Elle est stationnée depuis 1962 au Quartier Général Monclar à Djibouti en vertu des accords de défense qui unissent la France à la République de Djibouti, indépendante depuis 1977.

Comme toutes les unités outre-mer, la 13e DBLE est composée en partie de permanents et en partie d'unités en missions de courte durée (MCD de 4 mois). La particularité de la Phalange Magnifique, est que ses personnels en MCD sont presque tous issus de la Légion étrangère. Les grands espaces désertiques et les facilités de la coopération interarmées permettent un entraînement de qualité aux unités sur place. Elle peuvent ainsi s'aguerrir au combat en zone désertique.

Sommaire

Création et différentes dénominations

Cette unité de Légion est créée le 1er mars 1940 dans le cadre du corps expéditionnaire franco-anglais destiné à intervenir initialement en Finlande. Sa première dénomination est 13e demi-brigade de marche de la Légion étrangère (13e DBMLE).
Le 1er juillet 1940, le 1er bataillon, 900 hommes, constitue en Angleterre au sein des FFL la 14e DBMLE tandis que le reste de la demi-brigade, 800 hommes issus principalement du 2e bataillon, rentre au Maroc et conserve le nom de 13e DBMLE.
Le 4 novembre 1940, la demi-brigade du Maroc est dissoute ce qui permet aux troupes restées en Angleterre de reprendre le nom de 13e DBLE.

Historique des garnisons, campagnes et batailles

Seconde Guerre mondiale

L'unité est constituée en Afrique du nord et comprend au départ deux bataillons :

  • Le 1er bataillon - CBa Guéninchault - Sidi Bel Abes
  • Le 2e bataillon - CBa - Boyer-Ressès - Fez

L'unité est commandée par le Lt. Col Magrin-Vernerey.

A partir du 13 mai, elle livre ses premiers combats en Norvège au sein des troupes du Général Béthouart où elle s'empare de Bjervik puis de Narvik. L'opération est un succès mais les évènements en France l'oblige à repartir pour la France dès le 4 juin, puis pour l'Angleterre. Les pertes en Norvège sont de 8 officiers et 93 légionnaires dont le CBa Guéninchault.

En Angleterre, la moité de ses hommes se rallient à De Gaulle, l'autre moité rentre en France.

Elle combat en Afrique et au proche orient au sein de la 1re division de la France Libre (1re DFL).

En 1942, une partie de l'unité se couvre de gloire à la bataille de Bir-Hakeim. Ce sera l'occasion pour Pierre Messmer, capitaine commandant de compagnie d'écrire un livre : La patrouille perdue. Puis elle prend part à la seconde bataille d'El Alamein, où est tué son commandant, le lieutenant-colonel Amilakvari.

Elle combat ensuite en Italie puis débarque en Provence dans le cadre de l'opération Dragoon mi-août 1944 et prend part à la libération de la France au sein de la 1re DFL (1re Armée).

Le 6 avril 1945, l'unité se voit attribuer la Croix de la Libération.

Voir la liste des compagnons de la Libération.

Guerre d'Indochine

Elle y perd son chef le Lieutenant-colonel de Sairigné.

Elle s'illustre lors de la bataille de Điện Biên Phủ où elle perd un autre chef de corps en la personne du Lieutenant-colonel Gaucher

Guerre d'Algérie

1962-2006

Elle a participé à plusieurs missions de maintien de la paix. Elle est basée actuellement à Djibouti suivant les accords de défense conclus entre la France et ce pays.

Traditions

Devise

More Majorum (Selon la mémoire des Anciens)

Insigne

Insigne régimentaire de la Phalange magnifique

Drapeau

Dans les plis du drapeau, sont inscrits les noms de batailles suivants [1]:

  • CAMERONE 1863,
  • BJERWIK-NARVIK 1940,
  • KEREN MASSAOUA 1941,
  • BIR HAKEIM. 1942
  • EL ALAMEIN 1942,
  • ROME 1944,
  • COLMAR 1945,
  • AUTHION 1945,
  • INDOCHINE 1945 - 1954,
  • ALGÉRIE 1955 - 1962[2].

13e demi-brigade de légion étrangère-drapeau.svg

Chant


Décorations

Le drapeau fait l'objet des citations et des décorations suivantes :

L'unité est Compagnon de la Libération et ses hommes sont autorisés à porter la fourragère aux couleurs de la Médaille militaire en récompense des citations obtenues sur le Croix de guerre ainsi que la fourragère aux couleurs de la Croix de la Libération depuis le 23 février 1996.

Chefs de corps

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment

Organisation actuelle

Le 13e Demi-brigade de Légion étrangère, unité à vocation interarmes est composé d'environ 800 hommes dont 320 permanents.

  • La CCS ou Compagnie de Commandement et de Soutien, est mixte, composée de légionnaires en MCD et de permanents. Elle regroupe tous les services projetables, nécessaire au commandement du régiment (transmissions, bureau opération, infirmiers, section transport, etc.). Elle arme aussi le CECAP (Centre d'Entraînement au Combat d'Arta Plage) qui organise les stages d'aguerrissement au milieu désertique et enseigne les savoir-faire tactiques propres au combat en zone désertique. Il forme les unités des FFDJ (Forces Françaises Stationnées à Djibouti), mais aussi les officiers de l'école d'application de l'infanterie ainsi que des unités étrangères.
Station radio dans un oued
  • La CM ou Compagnie de Maintenance. Cette compagnie est doublement mixte puisqu'elle compte en son sein à la fois des légionnaires et des soldats de l'arme du matériel, en MCD ou en poste permanent. Elle assure la maintenance de toutes les unités de l'armée de Terre présentes sur le territoire.
  • L'ER ou Escadron de Reconnaissance (unité élémentaire permanente). L'escadron, formé essentiellement de légionnaires en provenance du 1er REC est stationné en poste isolé à Oueah, à 40 km de Djibouti. Il est équipé de blindés légers à roues de type ERC-90 Sagaie et de véhicules légers tout-terrains P4.
  • La Compagnie d'Infanterie. Armée alternativement par une compagnie du 2e REI ou du 2e REP, elle est équipée de VAB (Véhicules de l'Avant Blindé) et de VLRA (Véhicules Légers de Reconnaissance et d'Appui). Elle est constituée d'une section commandement, d'une section d'appui (un groupe de mortier de 81 mm et un groupe de missiles Milan) et de trois sections de combat.
  • La Compagnie de Génie. Provenant du 1er ou du 2e REG elle est composée d'une section de commandement, de trois sections de génie combat, d'une section appui et d'une section travaux. Cette dernière est en général chargée de le remise en état des routes ou pistes d'aérodromes sur le territoire. Il arrive qu'une de ces sections passe toute sa MCD dans le désert, sous tente, à tracer une piste, dans la plus pure tradition des légionnaires bâtisseurs.

Personnalités ayant servi au sein de l'unité

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sources et bibliographie

  • André-Paul Comor, L'épopée de la 13e demi-brigade de Légion étrangère, 1940-1945 (préface de Pierre Messmer), Nouvelles Éditions Latines, Paris, 1988 ;
  • (présentation et annotations par André-Paul Comor) Les Carnets du Lieutenant-colonel Brunet de Sérigné, Nouvelles Éditions Latines, Paris, 1990.
  • La France et son empire dans la guerre, collectif, Éditions Littéraires de France, 1946.
  • Histoire de la Légion, de Narvik à Kolwesi, Henri Le Mire, Éditions Albin Michel, 1978 - ISBN 2-226-00694-X
  • L'armée d'Afrique 1930-1962, Collectif, Éditions Lavauzelle, 1980.

Notes et références

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  2. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Légion étrangère Portail de la Légion étrangère
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « 13e demi-brigade de L%C3%A9gion %C3%A9trang%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 13e DBLE de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 13e demi-brigade de Légion étrangère — Insigne régimentaire Période 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 13e Demi-Brigade de Légion Étrangère — Insigne régimentaire Période 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 13e demi-brigade de Legion etrangere — 13e demi brigade de Légion étrangère 13e demi brigade de Légion étrangère Insigne régimentaire Période 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 13e demi brigade de Légion étrangère — Insigne régimentaire Période 1940 Pays …   Wikipédia en Français

  • 13th Demi-Brigade of the Foreign Legion — 13e Demi Brigade de Légion Étrangère Badge of the 13th Foreign Legion Demi Brigade Active 20 February 1940 Country …   Wikipedia

  • 13th Foreign Legion Demi-Brigade — Infobox Military Unit unit name=13e Demi Brigade de Légion Étrangère caption=Badge of the 13th Foreign Legion Demi Brigade dates=20 February 1940 country=France branch=French Army type=Infantry role=Mechanised Infantry size= One battlegroup… …   Wikipedia

  • Légion étrangère — Grenade à 7 flammes de la Légion étrangère Période 1831 Pays France Branche A …   Wikipédia en Français

  • Paul Arnault — Naissance 21 août 1911 Cherbourg, France Décès 9 novembre 1988 (à 77 ans) Avignon, France Origine …   Wikipédia en Français

  • Legion etrangere — Légion étrangère Légionnaires en uniforme. Épaulettes rouges à parement vert, ceinture bleue et képi blanc distinctif. Ils portent le fusil d assaut FA MAS …   Wikipédia en Français

  • Légion Étrangère — Légionnaires en uniforme. Épaulettes rouges à parement vert, ceinture bleue et képi blanc distinctif. Ils portent le fusil d assaut FA MAS …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”