Ali Fouad Salah

Fouad Ali Saleh

Fouad Ali Saleh[1], né à Paris le 10 mai 1958 de parents tunisiens, est un terroriste islamiste condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 1992. Fouad Ali Salah est considéré comme étant l'organisateur du réseau Hezbollah responsable des attentats de 1985 et de 1986 à Paris.

Sommaire

Présentation

Fouad Ali Saleh est l'organisateur présumé de quinze attentats qui font au total 13 morts et 303 blessés à Paris de décembre 1985 à septembre 1986. Il est notamment l'un des auteurs de l'attentat de la rue de Rennes, près du magasin Tati, à Paris, le 17 mars 1986. Cet attentat fait 7 morts et 54 blessés. Le réseau de Saleh, proche de l'Iran, voulait entre autres punir la France de son soutien à Saddam Hussein dans sa guerre contre l'Iran (1984-1988). Très proche de certains dirigeants du Hezbollah, Fouad Ali Saleh avait passé trois années à étudier à Qom (Iran) sous l'ayatollah Khomeiny.

Arrêté à 28 ans en mars 1987, il déclare peu après: "La forteresse de l'islam est l'Iran. Votre pays, en aidant l'Irak, combat l'Iran, c'est donc un ennemi. Notre principal objectif est de ramener la France à la raison par des actions violentes". Fouad Ali Saleh est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 18 ans, en avril 1992.


Toujours incarcéré en 2008[2] après 21 années de détention à l'isolement total[3], la Cour d'appel de Paris s'était opposée à l'été 2007 à sa libération conditionnelle et à son expulsion vers la Tunisie. Le juge d'application des peines avait notamment refusé la demande de libération aux motifs qu'il n'exprimait pas de regrets et n'avait pas indemnisé les victimes.


L'un de ses avocats est Isabelle Coutant-Peyre[4], épouse du terroriste « Carlos ».

Déclaration de Fouad Ali Saleh

  • Extraits des déclarations de Fouad Ali Saleh publiées dans Le Monde et Libération les 30 et 31 janvier, 5 et 11 février 1990:

« Au nom de Dieu tout-puissant, destructeur de l’Occident, que soient maudits les fils mécréants d’Israël et de Jésus [...]. Je ne m’appelle pas Fouad Ali Saleh, je m’appelle la mort de l’Occident [...]. Les juifs et les chrétiens, fils de porcs, n’ont pas le droit de parler quand un musulman s’exprime, [...] ces chrétiens anthropophages qui mangent leur Dieu au cours d’un rituel maçonnique, ils le mangent dans l’Eucharistie [...]. Il faut mener la guerre sainte pour purifier la Terre de la puanteur judéo-chrétienne [...]. Le sida est le chef-d’œuvre de l’esthétique judéo-chrétienne [...]. L’Occident n’a plus le droit à l’existence ! Les crimes que vous avez commis depuis des siècles justifient votre anéantissement total [...]. Le terrorisme, c’est le prêche, c’est la guerre sainte ! Dieu ordonne de posséder des armes pour se défendre. Comment les Afghans ont-ils fait et les Vietnamiens et les Algériens ?Je prêche la guerre sainte contre l’Occident qui menace les musulmans. Les juifs veulent faire de la planète un camp de concentration, avec les chrétiens comme gardiens et comme bourreaux [...]. La perestroïka, voilà le terrorisme, c’est un complot contre l’Islam [...]. L’Occident sera sanctionné sans pitié jusqu’à l’extermination du dernier Européen de la planète, judéo-chrétien, gréco-romain blanc et occidental [...]. C’est la guerre sainte. Il est fini l’Occident. Quatorze millions d’enfants sont morts cette année à cause de l’Occident [...]. Le Hezbollah vous écrasera. Faites votre deuil et préparez votre cercueil, chrétiens, vous les ennemis de Dieu. Je suis là pour votre malheur [...]. Musulmans, attaquez les centrales nucléaires, les usines chimiques. Que la justice déferle par vagues. L’islam a tout le temps. De l’Iran, nos frères partiront livrer bataille et iront sur Paris, Londres et Washington... »[5].

Notes et références

  1. Ou Fouad Ali Salah
  2. Depuis mars 1987
  3. [1]
  4. Encore à l'été 2007
  5. "Gépolitique des religions" (Yves Lacoste, mars 2002)

Sources et liens externes

Voir aussi

Ce document provient de « Fouad Ali Saleh ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ali Fouad Salah de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fouad Ali Salah — Fouad Ali Saleh Fouad Ali Saleh[1], né à Paris le 10 mai 1958 de parents tunisiens, est un terroriste islamiste condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 1992. Fouad Ali Salah est considéré comme étant l organisateur du réseau Hezbollah… …   Wikipédia en Français

  • Hesbollah — Hezbollah Liban Cet article fait partie de la série sur la politique du Liban, sous série sur la politique. Constitution Prés …   Wikipédia en Français

  • Hizbollah — Hezbollah Liban Cet article fait partie de la série sur la politique du Liban, sous série sur la politique. Constitution Prés …   Wikipédia en Français

  • Parti de Dieu — Hezbollah Liban Cet article fait partie de la série sur la politique du Liban, sous série sur la politique. Constitution Prés …   Wikipédia en Français

  • Hezbollah — Pour les articles homonymes, voir Hizbullah (Indonésie) et Hezbollah turc. Hezbollah حزب الله‬ Chef du Parti …   Wikipédia en Français

  • Président de la République tunisienne — رئيس الجمهورية التونسية Étendard du président de la République tunisienne …   Wikipédia en Français

  • Ismaily — For the city in Azerbaijan, see İsmayıllı. Football club infobox clubname = El Ismaily fullname = Ismaily Sporting Club nickname = El Draweesh, Samba Boys founded = 1924 ground = Ismailia Stadium capacity = 30,500 chairman = Nasr Abo El Hassan… …   Wikipedia

  • Tunisie — الجمهورية التونسية (ar) République tunisienne (fr) …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la Tunisie depuis 1956 — La Tunisie, en 1956, devient un pays indépendant après avoir connu le protectorat français de 1881 à 1956[1]. Son premier président de la République est Habib Bourguiba, remplacé en 1987 par Zine el Abidine Ben Ali. Ce dernier s enfuit le 14… …   Wikipédia en Français

  • List of Egyptians — The following is a list of notable Egyptians: Contents 1 Film, television, and radio 1.1 Actors 1.2 Actresses 1.3 Female models …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”