Ali Coumourgi

Ali Coumourgi (c'est-à-dire le charbonnier) fut un favori et grand vizir d'Ahmet III.

Il commandait à la bataille de Peterwaradin du 5 août 1716, où les Ottomans furent écrasés par l'armée autrichienne du prince Eugène, et fut mortellement blessé dans l'action.

Fort hostile à Charles XII, il avait fait échouer ses projets d'alliance avec le sultan.

Voici la description que fait Voltaire de son rôle dans la chute du grand-vizir Chourlouli (en):

« Le sultan avait un jeune favori, qui a depuis gouverné l'empire ottoman, et a été tué en Hongrie, en 1716, à la bataille de Peterwaradin, gagnée sur les Turcs par le prince Eugène de Savoie. Son nom était Coumourgi Ali bacha. Sa naissance n'était guère différente de celle de Chourlouli : il était fils d'un porteur de charbon, comme Coumourgi le signifie; car coumour veut dire charbon en turc. L'empereur Achmet II, oncle d'Achmet III, ayant rencontré dans un petit bois, près d'Andrinople, Coumourgi encore enfant, dont l'extrême beauté le frappa, le fit conduire dans son sérail. Il plut à Mustapha, fils aîné et successeur de Mahomet. Achmet III en fit son favori. Il n'avait alors que la charge de selîctar aga, porte-épée de la couronne. Son extrême jeunesse ne lui permettait pas de prétendre à l'emploi de grand vizir ; mais il avait l'ambition d'en faire. La faction de Suède ne put jamais gagner l'esprit de ce favori. Il ne fut en aucun temps l'ami de Charles, ni d'aucun prince chrétien, ni d'aucun de leurs ministres; mais, en cette occasion, il servait le roi Charles XII sans le vouloir ; il s'unit avec la sultane Validé et les grands officiers de la Porte pour faire tomber Chourlouli, qu'ils haïssaient tous. Ce vieux ministre, qui avait longtemps et bien servi son maître, fut la victime du caprice d'un enfant et des intrigues d'un étranger. On le dépouilla de sa dignité et de ses richesses : on lui ôta sa femme, qui était fille du dernier sultan Mustapha ; et il fut relégué à Caffa, autrefois Théodosie, dans la Tartarie Crimée. On donna le bul, c'est-à-dire le sceau de l'empire, à Numan Couprougli, petit-fils du grand Couprougli qui prit Candie[1]. »

— Voltaire, Histoire de Charles XII, 1730

Notes

  1. Numan Köprülü est en fait le fils de Fazıl Mustafa Köprülü, autre grand-vizir issu de la famille Köprülü.

Source

Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Précédé par Ali Coumourgi Suivi par
Hoca Ibrahim Pasha
(1713)
Icone-Islam.svg Grand Vizir Ottoman Transparent.gif
27 avril 1713 - 5 août 1713
Haci Halil Pasha
(1716 - 1717)



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ali Coumourgi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste des grands vizirs ottomans — Liste des grands vizirs de l empire ottoman. Grands vizirs de l Empire ottoman Grand vizirs …   Wikipédia en Français

  • Site de la bataille de Petrovaradin — Le site de la bataille de Petrovaradin Présentation Nom local Место битке код Петроварадина …   Wikipédia en Français

  • Peterwaradin — Petrovaradin Petrovaradin Петроварадин [[Image:|100px|center|Blason]] [[Image:|100px|center|Drapaeau]] Héraldique Drapeau …   Wikipédia en Français

  • Peterwardin — Petrovaradin Petrovaradin Петроварадин [[Image:|100px|center|Blason]] [[Image:|100px|center|Drapaeau]] Héraldique Drapeau …   Wikipédia en Français

  • Petrovaradin — Петроварадин La forteresse de Petrovaradin Admi …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”