Algèbre: Exposants: La sous-valeur exponentielle

Sous-valeur exponentielle

Lors du passage d'un résultat d'exposant carré à un autre immédiatement supérieur ou inférieur, la différence entre les deux résultats se trouve toujours impaire.

De plus, les différences de résultats suivent une augmentation constante (0 à la 2=1, 1 à la 2=1, 1-0=1, 1 à la 2=1, 2 à la 2=4, 4-1=3, et en faisant 1,3,5,7,9,11,etc.)

La conclusion est que toutes les différences de résultats exponentiels carrés doivent suivrent cette règle.

La règle s'applique ainsi : x²=2(x-0,5)+(x-1)²

Ainsi, il est possible de découvrir la «sous-valeur» de l'exposant.

Ce document provient de « Sous-valeur exponentielle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Algèbre: Exposants: La sous-valeur exponentielle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fonction exponentielle (mathématiques élémentaires) — Exponentielle Pour les articles homonymes, voir Exp. Représentation graphique de la fonction exponentielle de base e (en noir), de base 10 (en rouge) et de base 1/2 (en bleu) …   Wikipédia en Français

  • Fonction exponentielle­ — Exponentielle Pour les articles homonymes, voir Exp. Représentation graphique de la fonction exponentielle de base e (en noir), de base 10 (en rouge) et de base 1/2 (en bleu) …   Wikipédia en Français

  • Exponentiel — Exponentielle Pour les articles homonymes, voir Exp. Représentation graphique de la fonction exponentielle de base e (en noir), de base 10 (en rouge) et de base 1/2 (en bleu) …   Wikipédia en Français

  • NOMBRES (THÉORIE DES) - Nombres algébriques — Les mathématiciens grecs avaient découvert que certains rapports de grandeurs ne sont pas rationnels, c’est à dire qu’ils ne sont pas égaux au rapport de deux entiers: il en est ainsi du rapport de la diagonale d’un carré à son côté, puisque… …   Encyclopédie Universelle

  • NOTATION MATHÉMATIQUE — Pour connaître une langue naturelle, il n’est pas nécessaire d’en apprendre l’histoire ni, pour comprendre sa littérature, de faire l’étude historique de la grammaire et du vocabulaire. À cet égard, le langage mathématique, en raison de son… …   Encyclopédie Universelle

  • EULER (L.) — Avec Joseph Louis Lagrange, son émule plus jeune, Leonhard Euler est l’un des deux géants mathématiques qui ont dominé la science du XVIIIe siècle. Ses travaux, d’une abondance inégalée, couvrent tout le champ des mathématiques, de la mécanique… …   Encyclopédie Universelle

  • nombre — [ nɔ̃br ] n. m. • déb. XIIe; lat. numerus I ♦ 1 ♦ Concept de base des mathématiques, une des notions fondamentales de l entendement que l on peut rapporter à d autres idées (de pluralité, d ensemble, de correspondance), mais non définir.… …   Encyclopédie Universelle

  • Racine (Mathématiques) — Racine d un nombre En mathématiques, une racine n ième d un nombre a est un nombre b tel que bn = a, où n est un entier naturel non nul, Selon que l on travaille dans l ensemble des réels positifs, l ensemble des réels ou l ensemble des complexes …   Wikipédia en Français

  • Racine N-ième — Racine d un nombre En mathématiques, une racine n ième d un nombre a est un nombre b tel que bn = a, où n est un entier naturel non nul, Selon que l on travaille dans l ensemble des réels positifs, l ensemble des réels ou l ensemble des complexes …   Wikipédia en Français

  • Racine d'un nombre — En mathématiques, une racine n ième d un nombre a est un nombre b tel que bn = a, où n est un entier naturel non nul, Selon que l on travaille dans l ensemble des réels positifs, l ensemble des réels ou l ensemble des complexes, le nombre de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”