Alger Républicain

Alger républicain

Alger Républicain est un quotidien algérien fondé en 1938 par Pascal Pia.

Il est surnommé le « petit mendiant » par la presse colonialiste, du fait de ses difficultés financières et des nombreuses saisies. De tendance progressiste, il est proche du parti communiste algérien sans toutefois y être affilié. Il est interdit d'octobre 1939 au 24 février 1943, peu après le débarquement allié de novembre 1942. Il est de nouveau interdit à partir de septembre 1955 à la fin de la guerre d'indépendance pour reparaître le 17 juillet 1962. Durant la guerre d'Algérie, de nombreux de ses collaborateurs sont tués pour l'indépendance algérienne, comme Henri Maillot, Georges Rafini, Amar Khalouf, Abdelkader Benamara, Mourad Ait Saada, Abdelkader Choukhal. Son rédacteur en chef est Henri Alleg jusqu'en 1965.

À l'indépendance, il est le premier journal d'Algérie en termes de tirage (75 000), devant l'organe du FLN (« Le Peuple »).

En 1964, Alger Républicain accepte de devenir l'organe du FLN. Le 20 avril 1964, le journal titre « Alger-Républicain va devenir organe du F.L.N » et explique sa position dans un éditorial intitulé « Un honneur une responsabilité »[1].

Il est interdit pour la troisième fois le 19 juin 1965 suite au coup d'État de Houari Boumediene.

Il reparaît comme quotidien à la suite des émeutes d'octobre 1988, mais soumis à des difficultés économiques considérables et à une obstruction de sa diffusion par le pouvoir et les islamistes, il disparaît régulièrement à partir d'avril 1994 pour revenir de temps à autre sous forme hebdomadaire, bimensuelle, mensuelle ou bimestrielle au gré des efforts militants et des obstacles dressés sur sa route.

Albert Camus et Kateb Yacine ont écrit pour le journal.

Références

  • A. Benzine, B. Khalfa, Henri Alleg, La Grande Aventure d'Alger républicain, 1987, Messidor-Temps Actuels
  • Joel Merrien, Alger Républicain et la politique de Front national de 1950 à 1954, Mémoire de DES  : Histoire : Nanterre : Université Paris X : 1974
  • Guillaume Laisné, Engagements d'un quotidien en société coloniale, le cas d'Alger Républicain (1938-1955), Mémoire de master de recherche 2e année : Histoire : IEP Paris : 2007[2].

Notes et références

Lien externe

  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
  • Portail de l’Algérie Portail de l’Algérie
Ce document provient de « Alger r%C3%A9publicain ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alger Républicain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alger republicain — Alger républicain Alger Républicain est un quotidien algérien fondé en 1938 par Pascal Pia. Il est surnommé le « petit mendiant » par la presse colonialiste, du fait de ses difficultés financières et des nombreuses saisies. De tendance… …   Wikipédia en Français

  • Alger républicain — est un quotidien algérien fondé en 1938 par Pascal Pia et Paul Schmitt. Il est surnommé le « petit mendiant » par la presse colonialiste, du fait de ses difficultés financières et des nombreuses saisies. De tendance progressiste de… …   Wikipédia en Français

  • Alger Républicain (Algérie) — Alger républicain Alger Républicain est un quotidien algérien fondé en 1938 par Pascal Pia. Il est surnommé le « petit mendiant » par la presse colonialiste, du fait de ses difficultés financières et des nombreuses saisies. De tendance… …   Wikipédia en Français

  • Alger (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 2 Toponyme 3 Titre …   Wikipédia en Français

  • Putsch d'Alger (1942) — Opération Torch Opération Torch Débarquement des alliés à Alger Informations générales Date Du 8 novembre au 11 novembre 1942 …   Wikipédia en Français

  • Putsch d'Alger du 13 mai 1958 — Putsch d Alger Informations générales Date Mardi 13 mai 1958 Lieu Alger, Départements français d Algérie Issue Fin de la traversée du désert pour le général de Gaulle, rappelé au pouvoir. Fin de la Quatrième République et début de la Cinquième… …   Wikipédia en Français

  • Putsch d'Alger (1958) — Pour les articles homonymes, voir Putsch d Alger. Le putsch d Alger ou coup du 13 mai est le coup d État mené conjointement à Alger (Algérie française) le 13 mai 1958 par le député d Alger et officier parachutiste de réserve Pierre Lagaillarde,… …   Wikipédia en Français

  • Putsch d'Alger (1961) — Putsch des Généraux Pour les articles homonymes, voir Putsch d Alger. Le putsch des Généraux du 23 avril 1961, également appelé putsch d Alger, est une tentative manquée de coup d État, fomentée par une partie des militaires de carrière …   Wikipédia en Français

  • Putsch d'alger (1958) — Pour les articles homonymes, voir Putsch d Alger. Le putsch d Alger ou coup du 13 mai est le coup d État mené conjointement à Alger (Algérie française) le 13 mai 1958 par le député d Alger et officier parachutiste de réserve Pierre Lagaillarde,… …   Wikipédia en Français

  • Putsch des généraux d'Alger — Putsch des Généraux Pour les articles homonymes, voir Putsch d Alger. Le putsch des Généraux du 23 avril 1961, également appelé putsch d Alger, est une tentative manquée de coup d État, fomentée par une partie des militaires de carrière …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”