Algebre de Hopf

Algèbre de Hopf

En mathématiques, une algèbre de Hopf, du nom du mathématicien Heinz Hopf, est une bialgèbre qui possède en plus une opération (l'antipode) qui généralise la notion de passage à l'inverse dans un groupe. Ces algèbres ont été introduites à l'origine pour étudier la cohomologie des groupes de Lie. Les algèbres de Hopf interviennent également en topologie algébrique, en théorie des groupes et dans bien d'autres domaines. Enfin, ce qu'on appelle les groupes quantiques sont souvent des algèbres de Hopf «déformées» et qui ne sont en général ni commutatives, ni cocommutatives. Ces objets sont ainsi au cœur de la géométrie non-commutative.

Sommaire

Motivations

Historiquement, les algèbres de Hopf ont été introduites pour étudier la cohomologie des groupes de Lie. L'intérêt de l'existence du coproduit est aussi lié à la théorie des représentations des algèbres. En effet, si A est une algèbre, et V1,V2 sont deux A-modules, alors V_1 \otimes V_2 n'est pas en général lui-même un A-module, mais seulement un A \otimes A-module. Il devient un A-module si et seulement s'il existe un morphisme d'algèbre Δ de A dans A \otimes A, ce qu'est le coproduit d'une algèbre de Hopf. Si on souhaite en plus que la catégorie des représentations de A soit une catégorie monoïdale, les conditions pour que cela fonctionne se réduisent exactement à l'existence d'un coproduit et d'une counité qui satisfont aux axiomes des algèbres de (Quasi-)Hopf.

Exemple

Etant donné un groupe fini G et un corps K, la K-algèbre de groupe K[G] peut etre muni d'un structure d'algèbre de Hopf. K[G] est simplement l'espace vectoriel dont une base est formé par les éléments de G, et ou la multiplication est induite par la loi de composition de G. On munit d'abord K[G] d'une structure de bialgèbre en définissant le coproduit par \Delta(g)=g \otimes g et la counité par ε(g) = 1K, et en étendant linéairement ces applications à tout K[G]. Enfin, on définit l'antipode S par S(g) = g − 1.

Voir aussi

Références

  • Christian Kassel, Quantum Groups, Springer-Verlag, Vol. 155 (1995)
  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Alg%C3%A8bre de Hopf ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Algebre de Hopf de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Algèbre De Hopf — En mathématiques, une algèbre de Hopf, du nom du mathématicien Heinz Hopf, est une bialgèbre qui possède en plus une opération (l antipode) qui généralise la notion de passage à l inverse dans un groupe. Ces algèbres ont été introduites à l… …   Wikipédia en Français

  • Algèbre de hopf — En mathématiques, une algèbre de Hopf, du nom du mathématicien Heinz Hopf, est une bialgèbre qui possède en plus une opération (l antipode) qui généralise la notion de passage à l inverse dans un groupe. Ces algèbres ont été introduites à l… …   Wikipédia en Français

  • Algèbre de Hopf — Pour les articles homonymes, voir Algèbre (homonymie). En mathématiques, une algèbre de Hopf, du nom du mathématicien Heinz Hopf, est une bialgèbre qui possède en plus une opération (l antipode) qui généralise la notion de passage à l inverse… …   Wikipédia en Français

  • Algebre de Hopf quasi-triangulaire — Algèbre de Hopf quasi triangulaire En mathématiques, une algèbre de Hopf H est dite quasi triangulaire s il existe un élément inversible qui vérifie : où  …   Wikipédia en Français

  • Algèbre de Hopf quasi-triangulaire — En mathématiques, une algèbre de Hopf H est dite quasi triangulaire s il existe un élément inversible qui vérifie : où : Δ est le coproduit de …   Wikipédia en Français

  • Algèbre quasi-Hopf — Algèbre de quasi Hopf En mathématiques, la structure d algèbre de quasi Hopf est une généralisation de la structure d algèbre de Hopf, construite à partir d une quasi bialgèbre au lieu d une bialgèbre. Références Christian Kassel, Quantum Groups …   Wikipédia en Français

  • Algebre de quasi-Hopf — Algèbre de quasi Hopf En mathématiques, la structure d algèbre de quasi Hopf est une généralisation de la structure d algèbre de Hopf, construite à partir d une quasi bialgèbre au lieu d une bialgèbre. Références Christian Kassel, Quantum Groups …   Wikipédia en Français

  • Algèbre De Quasi-Hopf — En mathématiques, la structure d algèbre de quasi Hopf est une généralisation de la structure d algèbre de Hopf, construite à partir d une quasi bialgèbre au lieu d une bialgèbre. Références Christian Kassel, Quantum Groups, Springer Verlag, Vol …   Wikipédia en Français

  • Algèbre de quasi-hopf — En mathématiques, la structure d algèbre de quasi Hopf est une généralisation de la structure d algèbre de Hopf, construite à partir d une quasi bialgèbre au lieu d une bialgèbre. Références Christian Kassel, Quantum Groups, Springer Verlag, Vol …   Wikipédia en Français

  • Algèbre de quasi-Hopf — Pour les articles homonymes, voir Algèbre (homonymie). En mathématiques, la structure d algèbre de quasi Hopf est une généralisation de la structure d algèbre de Hopf, construite à partir d une quasi bialgèbre au lieu d une bialgèbre. Références… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”