Alfred Werner
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Werner.
Alfred Werner

Alfred Werner (12 décembre 1866 à Mulhouse, Haut-Rhin - 15 novembre 1919) est un chimiste suisse. Il est lauréat du prix Nobel de chimie de 1913 pour, entre autres, des travaux en chimie inorganique[1]. Il fut le premier à recevoir un prix Nobel pour des travaux en chimie inorganique, et le seul jusqu’à 1973.

Sommaire

Biographie

Il étudie la chimie, avant d'entrer à l'École polytechnique de Zurich, où il passe son doctorat en 1890. Après un séjour postdoctoral à Paris, il retourne à Zurich pour enseigner dès 1892, et devient professeur ainsi que citoyen suisse en 1895.

Il a reçu le prix Nobel de chimie en 1913 pour avoir expliqué les structures des complexes des métaux de transition dont certains possèdent une configuration octaédrique. Plus précisément, « en reconnaissance de son travail sur le lien entre les atomes dans les molécules grâce à lequel il a jeté un nouvel éclairage sur des recherches antérieures et a ouvert de nouveaux champs de recherche, spécialement en chimie inorganique[1] ».

Travaux en chimie de coordination

Vers 1893, Werner était le premier à bien formuler les structures des composés de coordination contenant des ions complexes, auquel un atome central d’un métal de transition est entouré par des ligands neutres ou ioniques.

Par exemple, il était déjà connu que le cobalt(III) peut former un « complexe » CoCl3•6NH3, mais la nature de l’association indiquée par le point était mystérieuse. Werner proposa la structure [Co(NH3)6]Cl3, avec le Co3+ entouré par 6 NH3 aux 6 sommets d’un octaèdre. Les 3 Cl- sont des ions dissociés, ce qui fut confirmé par mesure de la conductivité électrique en solution aqueuse.

cis-[Co(NH3)4 Cl2]+
trans-[Co(NH3)4 Cl2]+

Pour d’autres composés, Werner a réussi à expliquer les nombres d’isomères observés. Par exemple CoCl3 peut aussi réagir avec 4 molécules de NH3 pour former deux composés différents, de couleurs verte et violette. Selon Werner ce sont deux 2 isomères géométriques [Co(NH3)4Cl2]Cl. L’atome de Co est entouré par 4 NH3 et 2 Cl aux sommets d’un octaèdre. L’isomère vert est « trans », avec les 2 Cl aux sommets opposés, et l’isomère violet est « cis », avec les 2 Cl aux sommets voisins.

Avec des ligands bidentés tels que l'éthylènediamine Werner a préparé des isomères optiques, et en 1914 il prépare le premier composé chiral sans le carbone, à savoir l'« hexol » de formule [Co(Co(NH3)4(OH)2)3]Br6. Le fait que des complexes métalliques puissent avoir des isomères optiques a été perçu comme une preuve indiscutable de leur nature octaédrique. En effet, les autres formes qui étaient envisagées, à savoir le prisme triangulaire et l'hexagone ne donnent pas une paire d'énantiomères lors de la liaison de 3 ligands bidentés.

Travaux autour de la nature de valence

Avant Werner, les chimistes définissaient la valence d’un élément comme le nombre de liaisons formés par lui, sans distinguer les divers types de liaison. Aux complexes comme le [Co(NH3)6]Cl3 par exemple, Werner a distingué entre les liaisons Co—Cl qui constituent selon lui une valence primaire de 3 à longue distance, et les liaisons Co—N qui font une valence secondaire de 6 à plus courte distance. Après la découverte de l’électron, les idées de Werner ont aidé G.N. Lewis a formuler ses théories sur la nature électronique de la liaison chimique.

Au XXIe siècle, la valence primaire de Werner correspond à l'état d'oxydation, tandis que sa valence secondaire correspond à la coordinence ou nombre de voisins de l’atome central. Les liaisons Co—Cl sont maintenant classées comme ioniques, et chaque liaison Co—N comme une liaison de coordinence entre un acide de Lewis (Co3+) et une base de Lewis (NH3).

Notes et références

  1. a et b (en) « in recognition of his work on the linkage of atoms in molecules by which he has thrown new light on earlier investigations and opened up new fields of research especially in inorganic chemistry » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1913 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 7 août 2010

Lien externe

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat - le Nobel Lecture - qui détaille ses apports)
  • Ouvrage de Werner numérisé par le SICD des universités de Strasbourg



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfred Werner de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alfred Werner — (* 12. Dezember 1866 in Mülhausen (Elsass); † 15. November 1919 in Zürich) war ein Schweizer Chemiker. Leben und Werk Werner, seit 1895 Schweizer Staat …   Deutsch Wikipedia

  • Alfred Werner — Nacimiento 12 de diciembre de 1866 Mulhouse …   Wikipedia Español

  • Alfred Werner — (n. en Mulhouse, Alsacia, antes en Alemania, actualmente en Francia, el 12 de diciembre de 1866 – † 15 de noviembre de 1919) fue un químico alemán ganador del Premio Nobel de Química en 1913 …   Enciclopedia Universal

  • Alfred Werner — Infobox Scientist name = Alfred Werner image size=180px birth date = December 12, 1866 birth place = Mulhouse, Alsace nationality = Switzerland death date = death date and age| 1919|11|15|1866|12|12 death place = field = Inorganic chemistry work… …   Wikipedia

  • Alfred Werner Maurer — (* 1945 in Saarbrücken) ist ein deutscher Architekt, Bauforscher und Kunsthistoriker Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Ausgewählte Bauten 3 Ausgewählte Veröffentlichungen …   Deutsch Wikipedia

  • Chemienobelpreis 1913: Alfred Werner —   Der Schweizer Chemiker elsässischer Herkunft erhielt den Nobelpreis für seine Arbeiten über die Bindungsverhältnisse im Molekül, besonders im Bereich der anorganischen Chemie.    Biografie   Alfred Werner, * Mühlhausen (Elsass) 12. 12. 1866, ✝… …   Universal-Lexikon

  • Werner (name) — Werner is a name of Germanic origins. It is common both as a given name and a surname. There are alternate spellings, such as the Scandinavian, Verner .The oldest known usage of the name was in the Habsburg family. * Werner I, Bishop of… …   Wikipedia

  • Werner — hace referencia a: Contenido 1 Patrónimo 2 Nombre 2.1 Autores de nombres botánicos 3 Geografía Patr …   Wikipedia Español

  • Werner — Werner, Abraham Gottlob Werner, Alfred Werner, Pierre Werner, Theodor Werner, Zacharias * * * (as used in expressions) Alexanderson, Ernst F(rederik) W(erner) Arber, Werner Bischof, Werner …   Enciclopedia Universal

  • Alfred — hace referencia a: Alfred Binet, psicólogo y pedagogo francés. Alfred Dreyfus, militar francés célebre por el Caso Dreyfus. Alfred Fried, periodista y pacifista austríaco, premio Nobel de la Paz en 1911. Alfred el Grande, rey de Wessex. Alfred… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”