Alfred Testot-Ferry

Alfred Testot-Ferry, né en 1914 et décédé le 6 juillet 1947, est un militaire français et baron descendant direct du général baron Claude Testot-Ferry. Après une carrière de pilote de chasse dans l'armée française, il fut le premier pilote d'essai français à se tuer après-guerre en France.

Sommaire

Biographie

Son père, le baron Pierre Testot-Ferry étant décédé jeune de la tuberculose du fait de ses responsabilités en tant qu'enseigne de vaisseau sous-marinier pendant la Première Guerre mondiale. Alfred Testot-Ferry est pupille de la Nation puis boursier en pilotage en 1934. C'est alors qu'il fait l'École des officiers de réserve.

La Seconde Guerre mondiale

En 1937, il devait s'affirmer comme combattant fougueux au II/54[réf. nécessaire], spécialiste des missions d'attaque au sol. Sur Breguet 693, il réussit à ramener son avion en mauvais état après avoir été sévèrement touché par la Flak le 6 juin 1940.

Démobilisé, il est des premiers cadres de Jeunesse et Montagne, mouvement de jeunesse créé pour rassembler les aviateurs et leur éviter le Service du travail obligatoire, la déportation ou l'oisiveté et ainsi les maintenir en forme pour reprendre un jour le combat. Le général Charles de Prémorel écrivait : "Il avait laissé à Beaufort un merveilleux souvenir, il avait un très grand ascendant sur les jeunes et beaucoup de prestige par les attaques au sol effectuées sur Bréguet, en opération en 40."[réf. nécessaire]

Passé à la Résistance en 1942, il reprend comme capitaine le commandement d'une escadrille du Groupe 2/18 pour participer au dégagement de la poche de Royan le 1er décembre 1944. Suite à ses exploits, il est décoré chevalier de la Légion d'honneur des mains du général de Gaulle (fait rarissime, il permet à la famille Testot-Ferry d'avoir consécutivement cinq générations de mâles décorés de la Légion d'honneur). Il est également décoré de la Croix de guerre 1939-1945 avec cinq citations et enfin est un des très rares français à obtenir la célèbre Distinguished Flying Cross américaine[réf. nécessaire]. La guerre finie, il entre alors au Centre d'essais en vol (CEV).

L'Après-Guerre

Le 1er mars 1947, il est engagé comme pilote d'essai à la Société nationale de constructions aéronautiques du Nord (SNCAN), pour les essais du SUC.10 "Courlis", avion de tourisme assez révolutionnaire, prototype sur lequel il trouvera la mort en meeting à Villacoublay le 6 juillet 1947. Une plaque à sa mémoire a été posée au Musée de l'air et de l'espace sur l'aéroport du Bourget.

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfred Testot-Ferry de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henry Testot-Ferry — Pour les articles homonymes, voir Ferry. Henry Testot Ferry Henry Bernard Alfred Testot Ferry dit Henry de Ferry est un géologue, archéologue et …   Wikipédia en Français

  • Henry testot-ferry — Pour les articles homonymes, voir Ferry. Henry Bernard Alfred Testot Ferry dit Henry de Ferry est un …   Wikipédia en Français

  • Claude Testot-Ferry — Charge de Testot Ferry à la bataille de Craonne par Pierre Benigni Naissance 20 mai 1773 Arnay le Duc Décès 25 août 1856 (à 83 ans) Châtillon sur Seine Origine …   Wikipédia en Français

  • Ferry — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Ferry », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Henry de Ferry — Henry Testot Ferry Henry Testot Ferry Pour les articles homonymes, voir Ferry. Henry Bernard Alfred Testot Ferry dit Henry de Ferry est un …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse Et Montagne — (JM) est une organisation créée en août 1940, après la défaite, par l Armée de l air, afin de donner une formation à la jeunesse (notamment aux jeunes qui auraient voulu devenir aviateurs) alors que l Armée française était quasiment dissoute par… …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse et Montagne — (JM) est une organisation créée en août 1940, après la défaite, par l Armée de l air, afin de donner une formation à la jeunesse (notamment aux jeunes qui auraient voulu devenir aviateurs) alors que l Armée française était quasiment dissoute par… …   Wikipédia en Français

  • Jeunesse et montagne — (JM) est une organisation créée en août 1940, après la défaite, par l Armée de l air, afin de donner une formation à la jeunesse (notamment aux jeunes qui auraient voulu devenir aviateurs) alors que l Armée française était quasiment dissoute par… …   Wikipédia en Français

  • L'Union nationale des centre de montagne — Jeunesse et Montagne Jeunesse et Montagne (JM) est une organisation créée en août 1940, après la défaite, par l Armée de l air, afin de donner une formation à la jeunesse (notamment aux jeunes qui auraient voulu devenir aviateurs) alors que l… …   Wikipédia en Français

  • La Chapelle-La-Reine — Pour les articles homonymes, voir La Chapelle. La Chapelle la Reine …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”