Alfred Percy Sinnett

Alfred Percy Sinnett (1840-1921) a été un théosophe et un auteur anglais. Il est surtout connu dans le monde ésotérique pour ses deux ouvrages principaux « Le Monde occulte » et « Le Bouddhisme ésotérique », qui reprennent et synthétisent les enseignements qu'il dit avoir reçu des « Mahâtmâs »[1] ou « Maîtres de Sagesse » thibétains entre 1880 et 1885 alors qu'il était journaliste aux Indes.

Sommaire

Biographie

Alfred Percy Sinnett est né à Londres le 18 janvier 1840. Son père mourut alors qu'il était encore jeune. Il fréquenta l'Université de Londres. Sinnett débuta une carrière de journaliste à Hong Kong. Il rentra à Londres en 1870 et devint rédacteur du journal « Evening Standard ». Au cours de la même année, il épousa Patience Edensor, qui l'accompagna deux ans plus tard à Allahabad où il fut rédacteur de l'influent journal « The Pioneer ».
En 1875, il séjourna trois mois à Londres où il entra en contact avec le spiritisme qui le fascina. Au début 1879, il hébergea Héléna Petrovna Blavatsky durant six semaines. La Société théosophique avait été fondée à New-York en 1875, mais son siège fut ensuite déplacé à Adyar, près de Madras, en 1882. Sinnett fut aussi un personnage actif influent en Inde, mais en dehors des sphères gouvernementales. En 1880, Blavatsky et le colonel américain Henry Steel Olcott, le président de la Société théosophique, rendirent visite à Sinnett à sa résidence d'été à Simla. Ce dernier fut rapidement conquis par les idées des occultistes et il s'éleva rapidement dans la Société théosophique et y obtint rapidement une certaine notoriété.
Entre 1880 et 1885 Sinnett et sa femme Patience reçurent des lettres des « Maîtres de Sagesse », qui furent publiées plus tard en tant que Les lettres des Mahatmas à A.P. sinnett. Elles forment un ensemble de leçons des anciens « maîtres » Morya et Koot Humi[2]. Les livres de Sinnett « Le monde occulte » et «Le Bouddhisme ésotérique » sont basés sur ces lettres. Elles contribuèrent à faire connaître la Société théosophique dans le monde.
Rentré en Angleterre, Sinnett devint président de la loge londonienne de la Société théosophique (London Lodge) qui avait été fondée en 1876. Il fut aussi membre de la Société magnétique de France et plus tard encore en 1896 membre de l'Ordre Hermétique de la Golden Dawn. En 1889, Sinnett rentra en Angleterre et demanda à Leadbeater de revenir en Angleterre comme précepteur de son fils Percy, né en Inde, et de George Arundale. Leadbeater accepta et emmena avec lui son élève Jinarajadasa. Les soi-disant lettres des Mahatmas furent l'objet de nombreuses controverses au sein de la Société théosophique et certains prétendirent que les Mahatmas n'avaient jamais existé et que les lettres étaient une habile manipulation de Mme Blavatsky.

Bibliographie

Œuvres

Traduction aux Editions Adyar editionsadyar.com

  • Sinnett A.P, Le Monde occulte. Hypnotisme transcendant en Orient (The Occult World, 1881), Ed. Adyar, 2000, 190 p. gallica.bnf.fr
  • Sinnett A.P, Le Bouddhisme ésotérique (Esoteric Buddhism, 1883), Ed. Adyar, 1989, 332 p.
  • Sinnett A.P, La Vie extraordinaire d'Héléna P. Blavatsky (Incidents in the Life of Madame Blavatsky, 1886), Ed. Adyar, 1972, 252 p.
  • Sinnett A.P, Le développement de l'âme - sous-titré : ( suite au « Bouddhisme ésotérique ») - Publications théosophiques (1902), 422 p. gallica.bnf.fr
  • Lettres des Mahatmas M. et K.H. à A.P. Sinnett (The Mahatma Letters to A.P. Sinnett from the Mahatmas M. and K.H.) (1923), Adyar, 1990. Lettres de 1880 à 1885, Ed. Adyar, Paris 1970, xxxvii + 607 p. M = Morya ; K.H. = Koot Hoomi. terrenouvelle.ca

Etudes sur Sinnett

  • Guénon, René, Le Théosophisme - Histoire d'une pseudo-religion, Editions Traditionnelles, Paris 1986. Hostile.
  • Lantier, Jacques, La Théosophie ou l'invasion de la spiritualité orientale, Culture, Art, Loisirs, Paris 1970.
  • Washington, Peter, La saga théosophique (1993), trad., Chambéry, Editions Exergue, 1999.

Notes

  1. Les maîtres Koot Hoomi Lal Singh et Morya
  2. Ces deux maîtres auraient été deux des sept maîtres à la tête de la Grande Loge Blanche, selon Mme Blavatsky

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfred Percy Sinnett de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alfred Percy Sinnett — (* 18. Januar 1840 in London, England; † 26. Juni 1921) war ein englischer Journalist, Autor und Theosoph. Inhal …   Deutsch Wikipedia

  • Alfred Percy Sinnett — A.P. Sinnett (18 January 1840 26 June 1921) was an author and Theosophist. Biography Sinnett s father died while he was young, by 1851 Sinnett is listed as a Scholar London University , living with his widowed mother Jane whose occupation is… …   Wikipedia

  • Sinnett — Alfred Percy Sinnett Alfred Percy Sinnett (* 18. Januar 1840 in London, England; † 26. Juni 1921) war ein englischer Journalist, Autor und Theosoph. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Sinnett — Alfred Percy Sinnett Alfred Percy Sinnett (1840 1921) a été un théosophe et un auteur anglais. Il est surtout connu dans le monde ésotérique pour ses deux ouvrages principaux « Le Monde occulte » et « Le Bouddhisme… …   Wikipédia en Français

  • Percy (Vorname) — Percy ist ein englischer männlicher Vorname. Herkunft und Bedeutung Es ist eine Kurzform des Namens Percival (siehe auch Parceval). Bekannte Namensträger Percy Adlon (* 1935), deutscher Film und Fernsehregisseur, Autor und Produzent Percy Shelley …   Deutsch Wikipedia

  • Anna Kingsford — Pour les articles homonymes, voir Kingsford. Dr. Anna Kingsford Anna Kingsford (née Annie Bonus, le 16 septembre 1846 à Maryland Point, dans le quartier de Stratford, à Lond …   Wikipédia en Français

  • London Lodge — (deutsch: London Loge) war die Bezeichnung für eine englische Loge der Theosophischen Gesellschaft. Ihr vollständiger Name war London Lodge of the Theosophical Society. Bis in die 1910er Jahre hatte sie eine herausragende Stellung innerhalb der… …   Deutsch Wikipedia

  • Theosoph — Das Wort Theosophie (griechisch „Gottesweisheit“) bezeichnet allgemein religiöse Bestrebungen, Erkenntnisse über Gott oder das Göttliche auf einem Weg übersinnlicher Schauung zu suchen, wie sie in den mystischen Lehren von Jakob Böhme, Friedrich… …   Deutsch Wikipedia

  • Theosophen — Das Wort Theosophie (griechisch „Gottesweisheit“) bezeichnet allgemein religiöse Bestrebungen, Erkenntnisse über Gott oder das Göttliche auf einem Weg übersinnlicher Schauung zu suchen, wie sie in den mystischen Lehren von Jakob Böhme, Friedrich… …   Deutsch Wikipedia

  • London Lodge — The London Lodge (also London Lodge of the Theosophical Society ) was an English lodge of the Theosophical Society. Until the 1910s, the lodge was an important part of the theosophical movement. History The London Lodge was founded on June 27,… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”