Alfred Califice

Alfred Califice, né le 2 octobre 1916 à Mélen et décédé à Charleroi le 10 mars 1999, est un homme politique belge de tendance démocrate-chrétienne et un militant wallon

Biographie

Membre du Parti catholique social de 1933 à 1940, il adhère à l’Union démocratique belge puis est membre du comité de Charleroi du PSC en 1946. Il s'engage dans le syndicalisme, est secrétaire permanent de la CSC de 1946 à 1965). Il est vice-président du Mouvement ouvrier chrétien en 1964. En 1965, quand Oscar Behogne est en fin de carrière, Califice devient député de Charleroi. Il le restera jusqu'en 1978, puis sera sénateur de 1978 à 1985.

Il assiste au Congrès national wallon de 1945, Alfred Califice relance Rénovation wallonne avec Joseph Bercy, en 1961 lors de la Grève générale de l'hiver 1960-1961. Dès 1963, il rejette le fédéralisme provincial du MOC et réclame la mise en place d'un pouvoir wallon capable de faire face aux question démographiques, économiques, d'infrastructures et culturelles qui se posent à la Wallonie. À la Chambre, il ajoute son vote à ceux qui parmi les socialistes et les chrétiens s'opposent à une réforme fiscale du Gouvernement de Pierre Harmel en 1965. Il ne cesse de réclamer le fédéralisme, de critiquer le Benelux. Avec André Magnée et Victor Barbeaux, il s'abstient lors du vote de confiance au gouvernement Eyskens-Merlot en juillet 1968. Il s'oppose également au PSC sur la question des Fourons, la liberté des langues à Bruxelles et celle de Louvain. En 1970, il préconise la reconnaissance de trois États fédérés avec leur parlement. Au sein du Parti social-chrétien (PSC), il presse Léon Servais de prendre en considération la problématique wallonne. En 1971, Il projette de constituer un mouvement Démocratie chrétienne pour la Wallonie et Bruxelles (DCWB).

Il est secrétaire d’État adjoint au ministre des Travaux publics Jos De Saeger dans le gouvernement Eyskens-Cools II, gouvernement qui dure dix mois. En 1973, il est ministre des Travaux publics dans le gouvernement d’Edmond Leburton. Il est critiqué par le Rassemblement wallon sur la politique de l’eau et de construction de barrages en Ardenne. Il est ministre des Affaires wallonnes dans le gouvernement de Léo Tindemans avec le Rassemblement wallon de 1974 à 1977). Il devient le premier président du Comité ministériel des Affaires wallonnes, dans le cadre de la régionalisation provisoire que le Rassemblement wallon put imposer en l'absence d'une majorité des deux tiers vu la présence des socialistes dans l'opposition. Il s'oppose à l'arrivée de Jean Gol, François Perin et Étienne Knoops qui dans un premier temps avaient cherché à rallier le PSC, notamment parce que, à l'époque, il s'effrayait de voir les membres de gauche du PSC rallier le Rassemblement wallon. Il devint Ministre d’État en 1983.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfred Califice de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste De Militants Wallons — La liste des militants wallons est une liste de personnes qui ont lutté au plan syndical, politique et culturel pour que la Wallonie devienne autonome dans un cadre fédéral, confédéral, pour une Wallonie indépendante ou pour sa réunion à la… …   Wikipédia en Français

  • Liste de militants wallons — La liste des militants wallons est une liste de personnes qui ont lutté au plan syndical, politique et culturel pour que la Wallonie devienne autonome dans un cadre fédéral, confédéral, pour une Wallonie indépendante ou pour sa réunion à la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des militants wallons — Liste de militants wallons La liste des militants wallons est une liste de personnes qui ont lutté au plan syndical, politique et culturel pour que la Wallonie devienne autonome dans un cadre fédéral, confédéral, pour une Wallonie indépendante ou …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés wallons (anciens) — Au 3 juin 2007, la liste des anciens députés wallons comportait 326 membres. Il s agit de membres ne siègeant plus et ayant siégé lors d une précédente législature. Sommaire 1 A 2 B 3 C 4 D …   Wikipédia en Français

  • Liste des ministres de la Santé publique en Belgique — Nom Parti Dates Gouvernement 1. Emile Vandervelde POB 13 juin 1936 – 28 janvier 1937 Gouvernement Van Zeeland II 2. Arthur Wauters POB 28 janvier …   Wikipédia en Français

  • Liste der belgischen Minister der öffentlichen Arbeiten — Das Ministerium der öffentlichen Arbeiten (Ministerie van Openbare Werken) wurde am 13. Januar 1837 als sechstes Ministerium Belgiens eingerichtet. Durch die dritte Staatsreform von 1988 bis 1989 wurde die Zuständigkeit für diesen Bereich den… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste des ministres belges des Travaux publics — Le ministère belge des Travaux publics a été créé par arrêté royal le 13 janvier 1837 : Art. 1. Les attributions suivantes sont respectivement distraites des ministères de l intérieur, des affaires étrangères, de la marine et des finances,… …   Wikipédia en Français

  • Martens I Government — Belgium This article is part of the series: Politics and government of Belgium …   Wikipedia

  • Andre Magnee — André Magnée André Magnée, né à Liège le 3 mai 1930 et décédé dans cette même ville le 2 février 1988, est un syndicaliste, homme politique belge et militant wallon. Il entre comme apprenti à la FN Herstal à Herstal à l âge de …   Wikipédia en Français

  • André Magnée — André Magnée, né à Liège le 3 mai 1930 et décédé dans cette même ville le 2 février 1988, est un syndicaliste, homme politique belge et militant wallon. Il entre comme apprenti à la FN Herstal à Herstal à l âge de 16 ans.… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”