Alfred Assollant
Alfred Assolant

Alfred Assollant, parfois écrit Assolant, né à Aubusson (Creuse) le 20 mars 1827 et mort à Paris le 3 mars 1886, est un romancier français, auteur de romans pour la jeunesse.

Sommaire

Biographie

Licencié ès Lettres, il commença par enseigner l'histoire à Paris et dans quelques autres villes mais, s'étant attiré les foudres de son recteur pour ses opinions républicaines, il chercha à s'assurer une existence plus libre en Amérique du Nord et entreprit un voyage aux États-Unis. Déçu, il revint à Paris où, en 1858, il publia sous le titre de Scènes de la vie des États-Unis plusieurs nouvelles qui suscitèrent de l'intérêt par leur vie et leur couleur locale. Par la suite se succédèrent rapidement des romans et des nouvelles où apparaissaient une certaine indifférence vis-à-vis de l'ordre et de la mesure et un goût pour le paradoxe et les traits d'esprit.

Farouche opposant de Napoléon III, il collabora à la presse d'opposition, puis devint auteur de romans pour la jeunesse. En 1867, il publia Les Aventures du capitaine Corcoran dans la Bibliothèque rose de Louis Hachette. Après la guerre de 1870 il fut surtout un écrivain politique, de plus en plus aigri, surtout dans les organes proches des partisans de la Commune. Il ne manqua pas non plus à chaque occasion de manifester sa haine des Allemands comme dans Le docteur Judassohn. Il a écrit sous le nom d'« Alceste ».

Après plusieurs échecs successifs à la députation, il termine sa vie dans l'anonymat et meurt à Paris en 1886. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise[1] (division 53).

Publications

  • Scènes de la vie des États-Unis (3 récits : "Acacia", "Les Butterfly", "Une fantaisie américaine") (1858)
  • Deux amis en 1792 (1859)
  • Histoire du célèbre Pierrot écrite par le magicien Alcofribas, traduite du sogdien (1860) Texte en ligne
  • Brancas. Les Amours de Quaterquem (1860) Texte en ligne
  • La Mort de Roland, fantaisie épique (1860)
  • Les Aventures de Karl Brunner, docteur en théologie, par lord Claudius Hastings Cumbermere (1860)
  • À ceux qui pensent encore (1861) Texte en ligne
  • D'heure en heure (1862)
  • Marcomir, histoire d'un étudiant (1862) Texte en ligne
  • Vérité ! Vérité ! (1863)
  • Une Ville de garnison (1865) Texte en ligne
  • Pensées diverses, impressions intimes, opinions et paradoxes de Cadet-Borniche, sonneur de cloches de la cathédrale de Felletin (Creuse), sur la poésie, la gymnastique, l'esthétique, la physique, la métaphysique et l'hyperphysique, et les sciences adjacentes et sous-jacentes (1864)
  • 1812. Campagne de Russie (1866)
  • Gabrielle de Chênevert (1866)
  • Un quaker à Paris ; suivi de Causerie (1866) Texte en ligne
  • Les Aventures du capitaine Corcoran (1867) Texte en ligne 1 2
  • Mémoires de Gaston Phoebus (1867)
  • Le Droit des femmes (1868)
  • L'Aventurier. I. Un Amour républicain (1868)
  • La Confession de l'abbé Passereau (1869)
  • Un millionnaire (1870) Texte en ligne
  • François Buchamor : récits de la vieille France (1873) Texte en ligne
  • Le Puy de Montchal (1874)
  • Rachel, histoire joyeuse (1874)
  • Le Seigneur de Lanterne (1874)
  • L'Aventurier. II. Un Duel sous l'Empire (1875)
  • La Croix des prêches (1875)
  • Léa (1876) Texte en ligne
  • Un mariage au couvent (1877)
  • Le plus hardi des gueux (1878)
  • Montluc le Rouge (2 volumes, 1878-1879)
  • Le Vieux Juge (1879)
  • Nini (1879)
  • Le Tigre (1879)
  • Hyacinthe (1880) Texte en ligne
  • Pendragon (1881)
  • Chiffon (1881) Texte en ligne
  • La Bataille de Laon (1814) (1881) Texte en ligne
  • La Fête de Champdebrac (1882)
  • Acacia (1883)
  • Plantagenet (2 volumes, 1885)
  • Désirée (1886)
  • La Chasse aux lions (1887) Texte en ligne
  • Rose-d'amour (1888) Texte en ligne
  • Claude et Juliette (1889) Texte en ligne
  • Les Crimes de Polichinelle (1892)

Notes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfred Assollant de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alfred Assolant — Alfred Assollant Alfred Assolant Alfred Assollant, parfois écrit Assolant, né à Aubusson (Creuse) le 20 mars 1827 et mort à Paris le 3 mars 1886, inhumé au cimetière du Père Lachaise (division 53), est un romancier français, auteur de romans pour …   Wikipédia en Français

  • Assollant — (spr. láng), Alfred, franz. Schriftsteller, geb. 20. März 1827 in Aubusson (Creuse), gest. 4. März 1886 in Paris, veröffentlichte u. d. T.: »Scènes de la vie des Etats Unis« (1858) mehrere Novellen, die durch die Lebhaftigkeit der Darstellung und …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Châlus — Pour les articles homonymes, voir Chalus. 45° 39′ 21″ N 0° 58′ 53″ E …   Wikipédia en Français

  • Châlus (Haute-Vienne) — Châlus Pour les articles homonymes, voir Chalus. Châlus Le Château de Châlus Chabrol dominant la ville …   Wikipédia en Français

  • Lageyrat — Châlus Pour les articles homonymes, voir Chalus. Châlus Le Château de Châlus Chabrol dominant la ville …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalités enterrées au cimetière du Père-Lachaise — Le cimetière du Père Lachaise de Paris est le lieu de sépulture de nombreuses personnalités dont voici une liste non exhaustive. Pour les personnes incinérées, voir l article Liste de personnalités incinérées au cimetière du Père Lachaise.… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'anciens élèves du collège Stanislas de Paris — Anciens élèves du collège Stanislas de Paris de notoriété passée ou actuelle, répartis dans les grands corps professionnels. Sont uniquement indiqués les prix Nobel, l appartenance aux principales académies nationales, aux ordres religieux et à l …   Wikipédia en Français

  • Liste De Normaliens Par Promotion — Cet article est une liste de normaliens[1] célèbres classés par promotion. Contrairement à beaucoup d’autres écoles, mais comme à l’École polytechnique, la promotion d’un normalien est son année d’entrée à l’École normale supérieure. Ceci est… …   Wikipédia en Français

  • Liste de normaliens (rue d'Ulm) par promotion — Liste de normaliens par promotion Cet article est une liste de normaliens[1] célèbres classés par promotion. Contrairement à beaucoup d’autres écoles, mais comme à l’École polytechnique, la promotion d’un normalien est son année d’entrée à… …   Wikipédia en Français

  • Liste de normaliens par promotion — Cet article est une liste de normaliens anciens élèves de l École normale de la rue d Ulm, à Paris célèbres classés par promotion. Contrairement à beaucoup d’autres écoles, mais comme à l’École polytechnique, la promotion d’un normalien est son… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”