Alfonso III des Asturies

Alphonse III des Asturies

Statue d'Alphonse III des Asturies.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alphonse_III.

Alphonse III des Asturies, dit Le Grand, roi des Asturies de 866 à 910.

Fils de Ordoño Ier d'Oviedo, il naît vers 848. Il se marie avec Doña Jimena (en s’assurant ainsi l’appui du Royaume Navarre dont elle est issue).

Son jeune âge lors de son accession au trône entraîna une opposition à son pouvoir, il dut donc combattre un soulèvement basque en 867 et un autre, plus tard, en Galice.

L’appétit de conquête du roi provoquera un agrandissement de son royaume, portant ses limites au Cantabrique (nord), à la rivière Duero (sud), à l'Atlantique (ouest) et à la Navarre (est). Il profita notamment de la faiblesse du chef Maure al-Andalus pour s’étendre au nord du Portugal. Il occupa en 868 Oporto et en 878 Coimbra. Ces zones prises aux musulmans connaîtront un important processus de repopulation, via des colons provenant du nord. La réponse de l’émir, qui fut d’envoyer une importante armée aux places de León et Astorga, fut contrée lors de la bataille de Polvoraria, dont le roi asturien sorti victorieux. En 881, le roi pénétra au sud du Tage, comptant avec l’appui des Banu Qasi et de la monarchie navarre. En 883, les troupes musulmanes furent battues à Pancorbo et Castrojeriz. L’émir fut contraint de signer un traité de paix qui marqua l’apogée de la puissance d’Alphonse III. Entre 893 et 900, il conquit le Duero, Zamora, Simancas et Toro (Zamora) (nord), ainsi que Osma et San Esteban de Gormaz (est).

Il ordonna la rédaction de 3 chroniques, dans lesquelles il refait l'histoire, présentant le Royaume des Asturies comme le Royaume Wisigoth et décrivant sa puissance par rapport aux autres royaumes.

La fin de son règne fut marquée par une forte rébellion dirigée par son propre fils García I et un comte Castillan nommé Munio Núñez. A sa mort, le royaume fut divisé entre ses fils, y perdant ainsi sa force. Plus tard, ses successeurs porteront le titre de roi de León.

Commons-logo.svg

Précédé par Alphonse III des Asturies Suivi par
Ordoño Ier roi d'Oviedo García I

Fruela II

conquête roi de Galice Ordoño II de León
Ce document provient de « Alphonse III des Asturies ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfonso III des Asturies de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Diego, prince des Asturies — Diego Félix, né à Madrid le 15 août 1575 et décédé dans la même ville le 21 novembre 1582, est le troisième fils du roi Philippe II d Espagne et de sa quatrième femme Anne d Autriche. Il est archiduc d Autriche et prince des… …   Wikipédia en Français

  • Ferdinand, prince des Asturies — Philippe II offrant Ferdinand à la Victorie, par Titien, 1572–75. La victoire sur les turcs à la bataille de Lépante en 1571 et la naissance de Ferdinand peu après sont considérés comme des signes de Dieu Ferdinand, né le 4 décembre 1571 et… …   Wikipédia en Français

  • Prince des Asturies — Vitrail représentant Henri III de Castille, premier prince des Asturies. Le titre de Prince des Asturies est traditionnellement utilisé par l héritier des trône des Castille puis d Espagne. Un décret royal du 21 janvier 1977 et la constitution de …   Wikipédia en Français

  • Prince des asturies — Titre officiel de l héritier du trône d Espagne. Les Asturies sont le berceau de la monarchie espagnole. C est dans les montagnes des Asturies que se réfugièrent les Goths en 712 et 713, et que Pélage le Conquérant, proclamé roi à Cangas de Onís… …   Wikipédia en Français

  • Alfonso XIII — Alphonse XIII d Espagne Alphonse XIII 41e roi d Espagne …   Wikipédia en Français

  • Alfonso XII de España — Alphonse XII d Espagne Alphonse XII 40e roi d Espagne …   Wikipédia en Français

  • Liste des chevaliers de l'ordre de la Toison d'or — Le collier de l’ordre de la Toison d’or L ordre de la Toison d or est un ordre de chevalerie séculier fondé en janvier 1430 par Philippe le Bon à Bruges lors des festivités données à l occasion de son mariage avec sa troisième épouse, Isabelle de …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Juifs en Espagne — Les Juifs d Espagne ont constitué l une des plus importantes et des plus prospères communautés juives de la Diaspora, sous la domination successive de royaumes musulmans et chrétiens. Depuis leur conversion forcée suite au décret de l Alhambra,… …   Wikipédia en Français

  • Philippe III d'Espagne — Pour les articles homonymes, voir Philippe III. Philippe III Philippe III d Espagne …   Wikipédia en Français

  • Philippe III de Portugal — Philippe IV d Espagne Philippe IV Roi d Espagne …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”