Alfonic

La notation alfonic destinée au français a été créée par le linguiste André Martinet (1908-1999) et a d’abord été appelée graphie phonologique Martinet (GPM).

Alfonic est la forme abrégée de « alphabet phonique » écrite en alfonic[1].

L’alfonic est un instrument pédagogique qui a été réellement essayé dans les écoles.

Sommaire

Présentation

Conçu par André Martinet dans les années 1970, alfonic propose une notation dans laquelle une lettre est attribuée à chaque son. La plupart des lettres ont en alfonic la valeur qu’elles ont d'ordinaire et de ce fait bien des mots s’écrivent de la même façon en orthographe et en alfonic. L’alfonic a été mis au point pour le français, pour offrir à de jeunes apprenants, inhibés par la crainte de faire des fautes, un outil leur donnant le moyen de surmonter cette crainte et de laisser libre cours à leur expression.

En un mot, c=k, h=ch, w=ou et x=eu ; les voyelles nasalisées sont surmontées d’un tréma : äardi=enhardi. Par la suite x=eu a été remplacé par œ=eu, et l’on a aussi utilisé le tilde : äardi=enhardi remplacé par ãardi=enhardi

Exemple

Transcrite en alfonic d’après le Dictionnaire de l’orthographe alfonic (voir la Bibliographie), le célèbre dictée de Mérimée devient :

pwr parle sä z-äbiguite, sx dine a së t-adrès, pre du avr, malgre le z-efluv äbome dx la mèr, malgre le vë dx tre bö cru, le cuiso dx vo e le cuiso dx hxvrxy prodige par l äfitriyö, fu t-ë vre gepie.
Cel ce swa, celc egzigu c è pu parètr, a cote dx la som du, le z-ar c etè säse avwar done la dwèrièr e lx margiye, il etè infam d ä vwlwar, pwr sxla, a se fuzilie jumo e malbati, e dx lxr ëflije un racle, alor c il nx söjè c a prädr de rafrèhismä avèc lxr corxlijionèr. Cwa c il ä swa, s e bië n-a tor cx la dwèrièr, par ë contrxsäns egzorbitä, s e lese ätrene a prädr ë rato e c èl s e cru oblije dx frape l egzijä margiye sur sö n-omoplatx vieyi.
dx z-alveol fur brize ; unx dizätri sx declara suivi d unx ftizi e l ëbesilite du malxrx s acru.
« par së t-ipolit, cel emoraji ! » s ecria sx belitr.
a se t-evènmä, sezisä sö gwpiyö, ridicul ecsedä dx bagaj, il la pwrsui dä l egliz tw t-ätièr.

prospèr merime

Devant la difficulté qu’il y a de produire un x surmonté d'un tréma (alors que ë ne pose pas de problème) on a supposé qu’on avait affaire à une personne assimilant un à ain dans la prononciation. On remarque aussi qu’en alfonic le e muet ne se distingue pas graphiquement de eu  : dangereux est noté däjxrx. À cet exemple de texte en alfonic il ne manque qu’un mot avec gn à transcrire ny : par exemple oignon devient onyö.

Bibliographie

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Alfonic : article sur la notation alfonic, article écrit par la linguiste Henriette Walter, sur le site de l’AIROÉ (Association pour l’information et la recherche sur les orthographes et les systèmes d’écriture).

Références et notes

  1. « Le système Alfonic (haplologie de alphabet et de phonique, écrits en Alfonic) […] » page 106 in Michel Arrivé, Réformer l’orthographe ?, Presses universitaires de France, 1993, 233 pages, (ISBN 2-13-045597-2).



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfonic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Orthographes alternatives — du français Les orthographes alternatives du français sont des façons d écrire la langue française différemment que de la manière traditionnelle, généralement considérée comme étant celle du Dictionnaire de l Académie française. Il existe… …   Wikipédia en Français

  • Orthographes alternatives du français — Les orthographes alternatives du français sont des façons d écrire la langue française différemment de la manière traditionnelle, généralement considérée comme étant celle du Dictionnaire de l Académie française. Ces orthographes alternatives… …   Wikipédia en Français

  • Andre Martinet — André Martinet Pour les articles homonymes, voir Martinet, Luis Prieto et Prieto. André Martinet Linguiste occidental XXe …   Wikipédia en Français

  • André Martinet — Pour les articles homonymes, voir Martinet, Luis Prieto et Prieto. André Martinet Linguiste occidental XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Phonologie — La phonologie, ou phonématique, est une branche de la linguistique qui étudie l organisation des sons d une langue afin de former un énoncé. Il ne faut pas confondre phonologie et phonétique qui, elle, s intéresse aux sons eux mêmes,… …   Wikipédia en Français

  • Phonologique — Phonologie Voir « phonologie » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • Phonémique — Phonologie Voir « phonologie » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • Système phonologique — Phonologie Voir « phonologie » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”