Alfa romeo 33

Alfa romeo 33

Alfa Romeo 33

Alfa Romeo 33
Alfa Romeo 33
Constructeur Alfa Romeo
Production totale Berline : 866.958 exemplaires
Break : 122.366 exemplaires
Classe Compacte
Moteur et transmission
Architecture moteur essence : 1.2, 1.3, 1.5, 1.7
diesel : 1.8
Châssis - Carrosserie
Carrosseries 5 portes et break
Chronologie des modèles (1983 - 1994)
Alfasud
Alfa 145 - Alfa 146

Le numéro 33 de l'Alfa Roméo fait référence aux célèbres prototypes, les type 33, qui ont gagné les championnats du monde au début des années 1970.

La 33 est une Alfasud plus "moderne" produite de 1983 à 1994. Les motorisations sont le boxer décliné sous plusieurs cylindrées (1.3L, 1.5L, 1.7L). Un turbodiesel équipera certains modèles.

Ce furent des autos assez robustes et performantes, mais victimes d'une mauvaise réputation acquise avec les problèmes de corrosion de la première série de l'Alfasud. Les lignes de la carrosserie sont assez agressives, et évoquent avec leur capot plongeant l'allure d'une voiture sportive.

La 33 sera redessinnée en 1989 avec une nouvelle calandre et des feux arrières moins disproportionnés que sa devancière. Le moteur boxer recevra deux culasses de 8 soupapes chacune qui portera la puissance à 137ch.

La 33 sera remplacée en 1994 par l'Alfa Romeo 145.

Sommaire

Histoire

Au moment de donner une succession à l'Alfasud, Alfa Romeo décida de changer de carrosserie, tout en conservant une bonne partie de la mécanique et du châssis : moteurs boxer, traction avant, train arrière doté d'un essieu rigide avec parallélogramme de Watt, freins à disque à l'avant, et freins à tambour à l'arrière (unique différence notable avec l'Alfasud) et boite 5 vitesses sur toutes les versions.

Pour pallier l'absence de véritable nouveauté, il a été décidé d'opter pour une ligne assez différente du modèle précédent : le crayon d'Ermano Cressoni dessina un véhicule à deux volumes et demi avec hayon arrière avec un intérieur plus moderne et fonctionnel.

Comme pour le succès de l'Alfa Romeo 75, et malgré l'ancienneté de la mécanique, la modernité du projet permet à la nouvelle Alfa 33 de maintenir au plus haut l'image de la marque.

L'Alfa 33, disponible seulement en 5 portes, était assemblée à Pomigliano d'Arco et obtiendra un succès enviable : entre 1983 et 1995, près d'un million d'exemplaires ont été produits. Le succès était dû au bon comportement routier, aux prestations brillantes, à la fiabilité, à l'originalité de la ligne et au bruit incomparable de son moteur boxer.

En 12 ans de production, elle subit de nombreuses évolutions, aussi bien techniques qu'esthétiques. Toutefois, sa carrière peut être divisée en deux séries.

Première série (1983-1989)

Au moment de sa présentation en 1983, l' Alfa 33, était disponible en 2 versions : la 1.3, dotée du 4 cylindres boxer carburateur simple de 1351cm3 développant 79cv (le même que l' Alfasud 1.3 SC) et la 1.5 Quadrifoglio Oro, dotée du moteur boxer carburateur double corps de 1490cm3 développant 95cv (provenant de la même version sur l' Alfasud). Les deux versions se différenciaient également par l'équipement interne et externe. La plus richement équipée, Quadrifoglio Oro, était reconnaissable par la calandre couleur argent, les larges bandes latérales, les enjoliveurs spécifiques, les baguettes dorées sur les pare-chocs, le plastique des clignotants avant de couleur blanche, les revêtements intérieurs en tissu de qualité supérieure, le volant en bois et une dotation plus complète. La 1.3, privée de bandes latérales, avait en revanche la calandre une calandre noire, des enjoliveurs noirs, des transparents orange sur les clignotants avant, un volant en plastique, des revêtements moins riches et une dotation réduites.

Logo “Quadrifoglio Oro” sur une Alfa 33 première série


En 1984, avec l'arrêt définitif de l' Alfasud, la gamme de l' Alfa 33 s'est enrichie des versions 1.3 S, 1.5 4x4, 1.5 Quadrifoglio Verde et Giardinetta.


La 1.3 S était une version 1.3 équipée du 1351 cm3 avec carburateur double corps de 86 Cv, alors que la 1.5 Quadrifoglio Verde (dotée du moteur boxer 105cv de 1490cm3, lui aussi provenant de l'ancienne Alfasud Ti) avait une connotation plus sportive : pare-chocs et bandes latérales peints, calandre spécifique, aileron arrière, jantes en alliage, jupes, sièges sport à l'avant avec appui-têtes perforés. La 1.5 4x4 était identique à la Quadrifoglio Oro (de laquelle elle héritait le moteur de 95cv au départ avec carburateur simple puis à double corps) mais dotée d'une transmission intégrale enclenchable.

Le break Giardinetta fut enfin une version réussie et eut un succès non négligeable. Dessinée par Pininfarina et dotée d'un équipement identique à celui de la Quadrifoglio Oro, la Giardinetta était disponible en version à traction avant et en 4x4, toutes les deux dotées du moteur 1490cm3 de 95cv avec carburateur double corps.

Le plus grand défaut de l' Alfa 33 première série était certainement sa consommation liée à un arbre à cames plutôt sportif et à une alimentation mécanique à carburateur. Le niveau de finition et le système de ventilation peu efficace étaient insatisfaisants également.


Restylage de la première série

1986 a été l'année de la maturité pour l'Alfa 33. A l'automne de cette année, sa dénomination commerciale changea d' Alfa 33 en 33 et se distinguait de la première série par quelques détails esthétiques : nouvelle plaque d'identification, clignotants avant (blancs) et arrière (blancs et rouges au lieu des couleurs orange/rouge/blanc), la nouvelle calandre à mailles horizontales plus larges et nouvel écusson, pare-chocs revus et minijupes sur toute la gamme. Mais les véritables nouveautés se trouvaient à l'intérieur qui a été complètement redessiné : le tableau de bord tourmenté céda la place à une planche plus conventionnelle au design linéaire interrompu simplement par casquette des compteurs, identiques à celui des séries précédentes mais plus lisibles. Le volant a été changé et perdait son curieux coussin central, alors que les revêtements et les panneaux des portières recouvraient une part plus importante. La gamme de 1986, plus rationnelle dans les équipements, mais non privée de certains défauts, était composée des versions 1.3 et 1.3 S, de la 1.5 TI de 105cv, qui remplaçait les précédentes Quadrifoglio Verde et Quadrifoglio Oro, de la 1.5 4x4 de 105cv et des nouvelles 1.7 Quadrifoglio Verde et 1.8 Turbodiesel.

La nouvelle gamme comprenait :

  • 33 1.3 (1351cm3, 79cv)
  • 33 1.3 S (1351cm3, 90cv)
  • 33 1.5 Ti (1490cm3, 105cv)
  • 33 1.5 4x4 (1490cm3, 95cv)
  • 33 1.7 Quadrifoglio Verde (1712cm3, 114cv)
  • 33 Giardinetta 1.3 (1351cm3, 86cv)
  • 33 Giardinetta 1.5 (1490cm3, 95cv)
  • 33 Giardinetta 1.5 4x4 (1490cm3, 95cv)

Au début de l'année 1988, l'injection est introduite sur le moteur 1.7 dont la puissance descendit à 107cv au lieu des 114cv de la Quadrifoglio Verde à carburateur.

Caractéristiques techniques (1983-1989)

Seconde série (1989-1995)

Dans le panorama automobile de la fin des années 80, la concurrence sortait des modèles stylistiquement plus avancés, notamment dans le segment C : en 1988, la Fiat Tipo et la Renault 19 furent lancées, et l'année suivante la Peugeot 309, la Volkswagen Golf et la Rover 200 furent profondément remaniées. De ce fait, à l'automne 1989, la 33 a été soumise à un restylage substantiel, en suivant le nouveau style introduit par la 164. Les modifications portèrent sur l'avant avec un nouveau spoiler et des pare-chocs plus enveloppants, les poignées des portières et l'intérieur complètement redessiné. Le restylage concerna également peu de temps après la version Giardinetta, désormais dénommée Sportwagon, mais il se limitera seulement à la partie avant. La gamme de motorisation sera également revue. L'entrée de gamme était constituée par le 1.3 de 1986 (1351cm3, double carburateur, 86cv) et le 1.5 (1490cm3, double carburateur, 105cv). Le haut de gamme était représenté par un moteur 1.7 à injection, 8 soupapes (118cv) puis 16 soupapes (137cv). Cette dernière était disponible en traction avant et en transmission intégrale avec répartition automatique de la motricité entre les essieux. Le turbodiesel est mis à jour avec l'adoption d'un échangeur air/air et par l'augmentation de la pression de la suralimentation à 1,2 bar, voit sa puissance augmenter à 84cv.

La mécanique et le châssis subirent des adaptations marginales pour corriger autant que possible les défauts des suspensions et de la géométrie du train avant, alors que l'habitacle sera encore amélioré.

La nouvelle gamme comprenait :

Alfa 33 seconde série
  • 33 1.3
  • 33 1.3 L
  • 33 1.3 VL
  • 33 1.5
  • 33 1.7 i.e.
  • 33 1.7 i.e. 4x4 (transmission intégrale enclenchable)
  • 33 1.7 i.e. 16v Quadrifoglio Verde
  • 33 1.7 i.e. 16v Q4 Permanent (transmission intégrale permanente)
  • 33 1.8 TD
  • 33 Giardinetta 1.3
  • 33 Giardinetta 1.3 L
  • 33 Giardinetta 1.7 i.e.
  • 33 Giardinetta 1.7 i.e. 4x4
  • 33 Giardinetta 1.8 TD

La version avec moteur 1.7, 8 soupapes, se distingue par ses pare-chocs teintés et un équipement plus riche, alors que la Quadrifoglio Verde et la Q4 avaient une connotation plus sportive : calandre avant cerclée de rouge, spoiler avant teinté, aileron arrière teinté, jupes, pare-chocs plus importants, jantes spécifiques en alliage et sièges sport.

En 1992, la version turbodiesel est supprimée, alors qu'en 1993, avec les nouvelles normes anti-pollution, les moteurs sont dotés d'une injection électronique multipoint et d'un pot catalytique. Les puissances étaient de 90cv pour le 1.3 i.e., 97cv pour le 1.5 i.e., 115cv pour le 1.7 i.e. et de 132cv pour le 1.7 i.e. 16v.

Parmi les versions spéciales en série limitée, on peut rappeler la 33 Imola, produite en 1993 et doté d'un moteur 1351cm3 de 90cv avec des finitions extérieures et intérieures particulières, comme les minijupes aérodynamiques, aileron arrière, jantes en alliage, intérieur cuir, autoradio et autres accessoires de série. Il s'agissait d'une voiture particulièrement agressive et sportive, produite en trois colories : rouge, blanc et noir.

Ainsi, de 1993 à 1995, la 33 continua à être présente sur le marché avec les seules versions catalysées, atteignant le cap du million d'exemplaires.

A l'automne 1994, la 33, qui accusait vraiment le poids de onze années de carrière et avant de sorir définitivement de la scène, jouxta la toute nouvelle 145, jusqu'à la sortie de la 146 en 1995, destinée à la remplacer.


Caractéristiques techniques (1989-1995)


  • Portail de l’automobile Portail de l’automobile
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie

Commons-logo.svg

Ce document provient de « Alfa Romeo 33 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfa romeo 33 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alfa-Romeo — Unternehmensform Business Unit der FIAT S.p.a. Gründung 24. Juni 1910 Unternehmenssitz …   Deutsch Wikipedia

  • Alfa Romeo — Rechtsform Aktiengesellschaft[1] Gründung 24. Juni 1910 …   Deutsch Wikipedia

  • Alfa Romeo Mi.To — Alfa Romeo MiTo 1.4 TB MiTo Hersteller: Fiat SpA Produktionszeitraum: seit 2008 Klas …   Deutsch Wikipedia

  • Alfa Romeo RZ — Alfa Romeo Alfa Romeo SZ (1989–1992) SZ/RZ Hersteller: Alfa Romeo, Zagato Centrostile Produktionszeitraum: 1989–1993 …   Deutsch Wikipedia

  • Alfa Romeo SZ — Alfa Romeo Alfa Romeo SZ (1989–1992) SZ/RZ Hersteller: Alfa Romeo, Zagato Centrostile Produktionszeitraum: 1989–1993 …   Deutsch Wikipedia

  • Alfa-Romeo — Logo de Alfa Romeo S.p.A. Création 1910 Dates clés 1987 reprise par Fiat SpA …   Wikipédia en Français

  • Alfa Roméo — Alfa Romeo Logo de Alfa Romeo S.p.A. Création 1910 Dates clés 1987 reprise par Fiat SpA …   Wikipédia en Français

  • Alfa Romeo — Lema Cuore Sportivo Tipo Filial de Fiat Group Automobiles …   Wikipedia Español

  • Alfa Romeo — Automobiles Год основания …   Википедия

  • Alfa Romeo 6C — 1500 Alfa Romeo 6C 1500 Sport Zagato Spider Constructeur …   Wikipédia en Français

  • Alfa Romeo P2/P3 — Alfa Romeo P3 Der P1 war der erste nur für den Rennsport hergestellte Wagen des Automobilherstellers Alfa Romeo. Der Wagen verfügte über einen Motor mit 1,5 Liter Hubraum. Er erschien 1923 und war ein trauriger Misserfolg. Bei Erprobungsfahrten… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.