Alexis Boyer
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyer.

Alexis Boyer, né à Uzerche le 1er mars 1757 et mort le 25 novembre 1833 à Paris, est un anatomiste et chirurgien français.

Sommaire

Biographie

Né le 1er mars 1757 à Uzerche, fils d'un petit tailleur, Alexis Boyer débute comme aide-barbier chez un « chirurgien barbier » de la ville. A 17 ans, Alexis Boyer se rend à Paris comme garçon barbier. Il fréquente des salles d'anatomie et de dissection où il se distingue très vite par ses qualités pratiques. Il obtient d'ailleurs, en 1781, la médaille d’or à l’École Pratique de la Faculté de médecine.

L’année suivante, il est nommé interne à l’hôpital de la Charité où il a pour maîtres Antoine Louis et Pierre-Joseph Desault, auquel il a été particulièrement attaché.

Pierre-Joseph Desault, un des maîtres de Boyer

En 1788, il est attaché à ce même hôpital en qualité de chirurgien gagnant maîtrise sous les ordres de Joseph-Louis Deschamps. Résident et chirurgien à la Charité à partir de 1792, il donne des cours d’anatomie.

A la création de l'École de Santé (1795), il est professeur adjoint de Raphaël- Bienvenu Sabatier pour la chaire de médecine opératoire. Cette même année, il travaille à l’Hôtel-Dieu comme médecin, puis comme professeur adjoint de Desault pour la première chaire de clinique chirurgicale (1795-1822). Il quitte son poste auprès de Sabatier pour la chaire de pathologie externe et c’est de cette époque que date sa réputation. En 1804, il est nommé membre du service de chirurgie de l’Hôtel-Dieu et, peu après, il devient professeur de chirurgie à l’École de la Santé, où il obtient la chaire de clinique chirurgicale.

Sur la présentation de son confrère Jean-Nicolas Corvisart, il devient premier chirurgien de Napoléon Ier (1805). En 1806 et 1807, il accompagne l’empereur dans les campagnes de Prusse et de Pologne. L’empereur lui donne le 31 janvier 1810 le titre de baron d’Empire. Le soir de l’abdication de l’empereur, il aurait dit ces mots: « Je perds tout mais je lirai une page de Sénèque et je n’y penserai plus ». Après la chute de Napoléon, il est successivement chirurgien consultant de Louis XVIII, Charles X de France et de Louis-Philippe.

Boyer fut successivement membre de l’Académie de médecine (section de chirurgie , 1820), membre de l'Académie des sciences (1825), chirurgien en chef de l’hôpital de la Charité (1825), poste qu’il conserva jusqu’à sa mort le 25 novembre 1833 à Paris. Patriote enthousiaste, il prit part à la prise de la Bastille avec les élèves du Collège de Médecine.

Travaux et principales publications

Boyer a beaucoup écrit au sujet d'affections urologiques, en particulier les troubles de la miction, et a été l'un des pionniers de l'urodynamique.

  • Traité complet d'anatomie, ou Description de toutes les parties du corps humain (4 volumes, 1797-1805) Texte en ligne 1 2 3 4
  • Traité des maladies chirurgicales et des opérations qui leur conviennent (11 volumes, 1814-1826)

Bibliographie

  • DUBOIS F.: Eloge de M. Boyer in Mémoires de l’Académie de médecine. Paris, 1853, t. 7, pp. 29-38.
  • Alexis Boyer, éminent chirurgien et anatomiste et l’étude des troubles mictionnels, par Georges Androutsos, Progrès en Urologie, 2003. (fr)Texte intégral

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexis Boyer de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alexis Boyer — (March 1, 1757 November 23, 1833) was a French surgeon, born in Corrèze. He was the son of a tailor, and he obtained his first medical knowledge in the shop of a barber surgeon. When he moved to Paris, he had the good fortune to attract the… …   Wikipedia

  • Alexis Boyer — Baron de Alexis Boyer (* 1. März 1757 zu Uzerche in Limousin; † 25. November 1833) war ein französischer Mediziner. Boyer war zuerst Barbier, widmete sich seit 1779 unter Pierre Joseph Desault in Paris der Chirurgie, wurde 1787 Wundarzt an der… …   Deutsch Wikipedia

  • Alexis de Boyer — Alexis Boyer Pour les articles homonymes, voir Boyer. Alexis Boyer, né à Uzerche le 1er mars 1757 et mort le 25 novem …   Wikipédia en Français

  • Boyer — bezeichnet: (1215) Boyer, einen Asteroiden Boyer Cie, ehemaliger französischer Automobilhersteller Orte in Frankreich: Boyer (Loire) Boyer (Saône et Loire) Orte in den Vereinigten Staaten: Boyer (Iowa) Boyer (Mississippi) Boyer (Missouri) Boyer… …   Deutsch Wikipedia

  • Boyer — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Boyé. Boyer est un mot d origine occitane ou plus hypothétiquement une variante du mot allemand… …   Wikipédia en Français

  • Boyer — is a French, English, German and even Turkish last name. Boyer in English comes from bowyer, meaning bow maker or bow seller. In French, it means ox leader , the one leading the ox while plowing. In Turkish, it comes from boy er, boy meaning size …   Wikipedia

  • Boyer — Boyer, Charles Boyer, Jean Pierre Boyer, Paul D. Boyer, barón Alexis …   Enciclopedia Universal

  • Boyer [2] — Boyer (spr. Boajeh), 1) Jean Baptiste B., Marquis v. Aguilles, geb. 1640 in Aix, Generalprocurator des Parlaments in der Provence; Kunstkenner u. Bildersammler, stach auch in Kupfer nach italienischen Meistern u. st. 1709. Er ließ seine… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Boyer [2] — Boyer (Boajeh), Alexis, Baron de, geb. 1760, gest. 1833, einer der ausgezeichnetsten Chirurgen neuester Zeit; erster Wundarzt Napoleons, seit 1823 des Königs, Mitglied des Instituts, bei allen öffentlichen medicinischen Untersuchungen und… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Boyer d'Argens — Jean Baptiste Boyer d Argens Pour les articles homonymes, voir Boyer et Argens. Boyer d’Argens Activit …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”