Hugues Charlot
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charlot (homonymie).

Hugues, baron Charlot, né le 10 juin 1757 à Voiron (Isère) et mort le 18 décembre 1821 à Bordeaux (Gironde), est un général français.

Sommaire

Biographie

Hugues Charlot entra soldat au régiment de Foix (depuis 83e de ligne), le 2 mai 1776. Il servit d'abord il l'armée que le marquis de Jaucourt commandait sous Genève en 1782.

Congédié par grâce le 25 mai 1790, il fut élu capitaine au 3e bataillon des volontaires de l'Isère le 24 novembre 1791, et le 30 envoyé à l'armée des Alpes. Nommé chef de bataillon le 1er août 1793, il passa, le 1 brumaire an II, dans la 118e demi-brigade. Il se signala, le 10 du même mois, au siège de Toulon, à la reprise de la hauteur de l'Arène, dont l'ennemi s'était momentanément emparé. Dans ce combat, il enleva le général anglais O'Hara, et fit mettre bas les armes à son état-major. Le 25 ventôse an IV, ayant été incorporé dans la 32e demi-brigade surnommée la terrible, il seconda puissamment le général Rampon dans l'héroïque défense de la la redoute de Montelegino[1]. Le 13 thermidor, à l'affaire de Lonato, à la tête de la 32e demi-brigade[2], il chargea les Autrichiens avec tant d'impétuosité qu'il délivra le général Pigeon qui venait d'être fait prisonnier avec la 21e demi-brigade d'infanterie légère, ainsi que le général de division Dieu, depuis deux jours en leur pouvoir. Cette brillante action, et sa belle conduite au passage de la Brenta, le 16 brumaire an V, où il fut blessé d'un coup de boulet à la cuisse gauche, lui valurent le grade de chef de brigade, que le général Bonaparte lui conféra sur le champ de bataille, mais dans lequel le Directoire ne le confirma que le 28 brumaire an VII.

Il commandait alors la 64e demi-brigade à l'armée de Rome, qui devint armée de Naples après la prise de cette ville, le 4 pluviôse an VII. Chariot prit une part glorieuse à ce siège, en s'emparant des formidables batteries des faubourgs de Capoue et Nola. Quelque temps après, chargé du siège de Carbonara, dans la Pouille, il monta le premier h l'assaut de cette place.

En l'an VIII, il revint en France. Employé dans l'Ouest, il fut nommé général de brigade le 11 fructidor an XI. En l'an XII, le premier Consul le fit membre et commandant de la Légion d'honneur les 19 frimaire et 25. Il l'employa au camp de Montreuil eldans la 1re division militaire. Après avoir été attaché en 1807 au camp de Saint-Lô, ainsi qu'à la 2e division du corps d'observation de la Gironde, il fit, en 1808, la campagne de Portugal, et pendant une partie de 1809 il commanda en Espagne la province de León.

Le 6 septembre 1811, il fut créé baron de l'Empire.

Il servit dans la Haute-Garonne, reçut, le 20 mars 1812, le commandement de la 3e brigade de gardes nationales mobiles, obtint sa retraite le 10 avril 1813, et mourut le 18 décembre 1821.

États de services

Titres et distinctions

Armoiries

Figure Blasonnement
Orn ext baron de l'Empire ComLH.svg
Blason à dessiner.svg
Armes du baron Charlot et de l'Empire

D'argent, au cheval galopant de sable; surmonté de deux étoiles d'azur en fasce, et adextré d'une bombe d'or, allumée de gueules; au franc quartier de baron militaire.[3]

Source

  • A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion d'honneur : biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, vol. 5, Bureau de l'administration, 1847, 2e éd. [lire en ligne (page consultée le 16 nov. 2009)]  ;

Notes et références

  1. « Ce fut, écrivait Napoléon Bonaparte, dans cette redoute que le chef de brigade Rampon, par un de ces élans qui caractérisent une âme forte et formée pour les grandes actions, fit, au milieu du feu, prêter à ses soldats le serment de mourir plutôt que de se rendre. »
  2. Ce fut dans ce combat que cette brigade, si renommée parmi les braves, mérita ce que le général en chef dit d’elle dans son rapport au Directoire. « J’étais tranquille, la brave 32e était là. »
  3. Alphonse Brémond, Nobiliaire toulousain, 1863 [lire en ligne (page consultée le 23 janv. 2010)] 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hugues Charlot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charlot (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Charlot peut faire référence à : Charlot, nom donné dans les pays francophones au personnage de vagabond interprété par Charlie Chaplin dans la… …   Wikipédia en Français

  • Hugues — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Hugues est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Origine du prénom 1.1 Saints e …   Wikipédia en Français

  • Battle of Vimeiro — Infobox Military Conflict conflict=Battle of Vimeiro partof=the Peninsular War caption= date= August 21, 1808 place= Near Vimeiro, Portugal result=Anglo Portuguese victory, Convention of Sintra combatant1=flagicon|United Kingdom United Kingdom… …   Wikipedia

  • Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire — Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le 21 janvier 1793 celui de général de… …   Wikipédia en Français

  • Général d'Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Général de la Révolution française — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Général d’Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Généraux de l'Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Généraux du Premier Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Généraux De La Révolution Et Du Premier Empire — Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le 21 janvier 1793 celui de général de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”