Alexandre ier de yougoslavie

Alexandre Ier de Yougoslavie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alexandre Ier.
Histoire des Serbes
Flag of Serbia.svg
Antiquité
Zorsines
Drvan
Serbie blanche
Moyen-Âge
Prince de Serbie Blanche
Vlastimir
Mihailo Vojislavljević
Stefan Nemanja
Stefan IV Uroš Ier
Stefan Milutin
Stefan Uroš IV Dušan
Lazar Hrebeljanović
Stefan Lazarević
Occupation Turcs et Empire d'Autriche
Migrations serbes
Histoire des Serbes sous l'occupation ottomane
La Serbie au XIXe siècle
Karađorđe
Miloš Ier Obrenović
Alexandre Karađorđević
Pierre Ier de Serbie
La Serbie et la Yougoslavie monarchique
Attentat de Sarajevo
Alexandre Ier de Yougoslavie
Yougoslavie
La Serbie et la Yougoslavie titistes
Josip Broz Tito
Yougoslavie
La Serbie dans la Yougoslavie post-titiste
-
La Serbie dans la Yougoslavie de Milošević
République serbe de Krajina
Guerres de Yougoslavie
La Serbie et le Monténégro
Serbie-et-Monténégro
La Serbie et les Serbes aujourd'hui
Serbie
Belgrade
République serbe de Bosnie

Alexandre Ier de Yougoslavie ou Alexandre II de Serbie (en serbe cyrillique Александар I Карађорђевић), né le 16 décembre 1888 a Cetinje - Monténégro - assassiné à Marseille - France - le 9 octobre 1934, a été roi du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes de 1921 à 1929 puis du Royaume de Yougoslavie de 1929 à 1934.

Sommaire

Famille

Alexandre est le second fils de Pierre Ier Karageorgévitch (1844 - 1921), souverain du Royaume de Serbie (1903 - 1921), puis du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes (1918 - 1921). Il a une sœur, née quatre ans auparavant, Hélène, et un frère de deux ans son aîné, Georges, qui dans la tradition royale, doit accéder au trône à la mort de son père.

Il devint prince héritier de Serbie lorsque son frère Georges renonça au trône.

Biographie

La politique menée par les états balkaniques le conduit à servir au sein de l'armée serbe en octobre 1912 lors de la Première guerre balkanique qui voit la Grèce, le Monténégro, la Bulgarie et la Serbie s'élever contre l'Empire ottoman qui subit plusieurs revers cuisants avant d'être contraint de se rendre à la table des négociations où il perdit la plupart des territoires sous son contrôle en Europe au profit des quatre autres belligérants.

C'est sous le règne de son père que la Serbie affronta l'épisode de la Première Guerre mondiale. Elle fut amenée à combattre l'Autriche à la suite de l'assassinat de l'Archiduc François-Ferdinand à Sarajevo. Elle fut écrasée et occupée en 1915 par les puissances centrales. Durant ces longues années de guerre, de nouveau, Alexandre servit dans l'armée de son pays. Cette attitude lui permit de jouir en France d'une énorme popularité, surtout à la suite des combats s'étant déroulés dans la péninsule balkanique, où il épaula les fameux « Poilus d'Orient ». C'est de cette période que naquit le leitmotiv de l'héroïque Serbie.

Après l'armistice de 1918, un nouvel État naquit, le Royaume des Serbes, Croates et Slovènes dont la couronne est offerte à Pierre Ier de Serbie. Or, celui-ci est très malade et dans l'impossibilité de régner. Le Prince Alexandre accepte d'effectuer la régence le 1er décembre 1918.

La régence que pratique Alexandre est implacable. L’unité doit se faire envers et contre tout, sous la domination serbe. À la mort de Pierre Ier le 16 août 1921, Alexandre devient à son tour "Roi des Serbes-Croates-Slovènes".

Il imposa dans un premier temps un régime parlementaire avant de basculer, le 6 janvier 1929, en un régime dictatorial royal. Le Royaume prend le nom de Royaume de Yougoslavie et Alexandre Ier devient "Roi de Yougoslavie".

Entre temps, le 8 juin 1922, il épouse la princesse Marie de Roumanie qui lui donna trois enfants :

Le 9 octobre 1934 lors de sa visite officielle en France à Marseille, il est assassiné avec le ministre français des Affaires étrangères du moment : Louis Barthou. L’attentat a été planifié par le mouvement terroriste croate Oustachis d’Ante Pavelić[1] et exécuté par l’Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne par un pistolet automatique Mauser C96. Le tireur, Vlado Černozemski, a été battu à mort par la foule furieuse. Le ministre a été tué accidentellement par un policier français.

A la suite de l'assassinat d’Alexandre, son fils Pierre II, âgé de onze ans, lui succéda. Étant trop jeune pour régner, un Conseil de Régence tripartite fut mis en place sous la direction d'un cousin du Roi défunt, le Prince Paul dont la politique devint rapidement favorable aux forces de l'Axe.

A voir

film historique: Assassinat du roi Alexandre à Marseille

Notes et références

  1. (en) (en) John R. Lampe, Yugoslavia as History: Twice there was a Country, Cambridge University Press, Cambridge, 28 mars 2000, 487 p. (ISBN 0521774012) 

Bibliographie

Précédé par Alexandre Ier de Yougoslavie Suivi par
Pierre Ier de Serbie Roi des serbes, croates, et slovènes
Roi des serbes, croates, et slovènes
1921-1929
Roi de Yougoslavie
1929-1934
Pierre II de Yougoslavie
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe Portail de la Serbie et du peuple serbe
  • Portail de la Croatie Portail de la Croatie
  • Portail de la Slovénie Portail de la Slovénie
Ce document provient de « Alexandre Ier de Yougoslavie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre ier de yougoslavie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”