Alexandre de Marenches

Le comte Alexandre de Marenches, né le 7 juin 1921 à Paris et décédé le 2 juin 1995 à Monaco, était un officier français, ancien patron du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE).

Biographie

Il est le fils du capitaine Charles-Constant-Marie de Marenches, (28 novembre 1881 à Lavans-lès-Dole- 2 décembre 1931) saint cyrien, promotion du Centenaire de la Légion d'honneur (1901-1903), aide de camp du maréchal Foch, représentant du maréchal Pétain auprès de Pershing avec Aldebert de Chambrun. Sa mère Marguerite Clark Lestrade, (7 mai 1881 New York - 3 mai 1968 Paris) citoyenne américaine, veuve Monahan.

Il est élevé à l'École des Roches, en Normandie, ce qui contribue à le mettre en relation avec des cercles dirigeants. Pendant la Seconde Guerre mondiale, n'acceptant pas la défaite de la bataille de France, il s'engage à 19 ans et rejoint en 1942 l'armée française en Afrique du Nord. Il participe à la campagne d'Italie en 1943 où il devient l'aide de camp du maréchal Juin. Il y est blessé et fait la connaissance d'une Écossaise, qui deviendra son épouse.

En janvier 1946, il est attaché à l'état-major de la Défense nationale puis quitte l'armée française la même année.

Tout en accomplissant des périodes de réserve militaire, où il obtiendra les galons de colonel, il s'occupe de ses affaires, en particulier la gestion d'une entreprise de fonderie.

En 1970, à la demande de Georges Pompidou, échaudé par l'affaire Markovic et à qui il a rendu des services personnels, il accepte de prendre la direction du SDECE, devenu en 1982 la DGSE.

Interlocuteur privilégié de nombre de chefs d'État dans le monde et ami intime du roi du Maroc Hassan II, il est élu membre de l'Académie marocaine. Après l'élection de Ronald Reagan à la présidence des États-Unis d'Amérique, il serait devenu, selon le journaliste américain Colley, l'un de ses plus proches conseillers pour la conduite des affaires en Afghanistan.

Refusant de servir le gouvernement de François Mitterrand, il quitte ses fonctions le 12 juin 1981.

Il a publié en 1986 un livre de mémoires, Dans le secret des princes, sous la forme d'un entretien avec la journaliste Christine Ockrent, aux Éditions Stock (ISBN 2-234-01879-X).

Il y explique, entre autres, que l'administration américaine de Jimmy Carter a volontairement provoqué la chute du régime du shah Mohammad Reza Pahlavi d'Iran car celui-ci n'était pas assez démocrate à ses yeux, et qu'il développait un programme nucléaire.

Dans ce livre, page 136, il mentionne aussi une rencontre qu'il a eu à Paris avec le « chef des services israéliens ». Au vu de sa référence à Entebbe, et par recoupements des dates de services communs aux deux responsables, il a rencontré Yitzhak Hofi, chef du Mossad, à plusieurs reprises de 1974 à 1982.

En 1995, il décède d'un infarctus à l'âge de 74 ans.

Il fut surnommé Porthos à cause de sa corpulence. Dans l'ouvrage de Vladimir Volkoff Le Berkeley à cinq heures, il est représenté sous les traits d'un personnage nommé Lagardère.

Distinctions

Ouvrages

  • Dans le secret des princes, Stock, 1986 (ISBN 2-234-01879-X), p. 254
  • Atlas géopolitique, Stock, 1988 (ISBN 2-234-02021-2)
  • Aux Services de la République, du BCRA à la DGSE, Claude Faure, Fayard, 2004.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre de Marenches de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alexandre De Marenches — Le comte Alexandre de Marenches, né le 7 juin 1921 à Paris et décédé le 2 juin 1995 à Monaco, était un officier français, ancien patron du SDECE. Biographie Il est élevé à l Ecole des Roches, en Normandie, ce qui contribue à le mettre en relation …   Wikipédia en Français

  • Alexandre de marenches — Le comte Alexandre de Marenches, né le 7 juin 1921 à Paris et décédé le 2 juin 1995 à Monaco, était un officier français, ancien patron du SDECE. Biographie Il est élevé à l Ecole des Roches, en Normandie, ce qui contribue à le mettre en relation …   Wikipédia en Français

  • Alexandre de Marenches — Count Alexandre de Marenches (June 7, 1921, Paris June 2, 1995) was a French military officer. During the Second World War, Count de Marenches was aide de camp to General Juin. As such, he helped to coordinate the US military with the remaining… …   Wikipedia

  • De Marenches — Alexandre de Marenches Le comte Alexandre de Marenches, né le 7 juin 1921 à Paris et décédé le 2 juin 1995 à Monaco, était un officier français, ancien patron du SDECE. Biographie Il est élevé à l Ecole des Roches, en Normandie, ce qui contribue… …   Wikipédia en Français

  • Service de documentation extérieure et de contre-espionnage — Le Service de documentation extérieure et de contre espionnage (SDECE) a été créé le 28 décembre 1945 et remplacé le 2 avril 1982 par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE)[1]. Il ne prend pas pour autant la fonction du Deuxième… …   Wikipédia en Français

  • Direction Générale De La Sécurité Extérieure — Agence précédente Service de documentation extérieure et de contre espionnage Affiliation Communauté française de renseignement …   Wikipédia en Français

  • Direction Générale de la Sécurité Extérieure — Agence précédente Service de documentation extérieure et de contre espionnage Affiliation Communauté française de renseignement …   Wikipédia en Français

  • Direction generale de la Securite exterieure — Direction générale de la sécurité extérieure Direction Générale de la Sécurité Extérieure Agence précédente Service de documentation extérieure et de contre espionnage Affiliation Communauté française de renseignement …   Wikipédia en Français

  • Direction generale de la securite exterieure — Direction générale de la sécurité extérieure Direction Générale de la Sécurité Extérieure Agence précédente Service de documentation extérieure et de contre espionnage Affiliation Communauté française de renseignement …   Wikipédia en Français

  • Direction générale de la Sécurité extérieure — Agence précédente Service de documentation extérieure et de contre espionnage Affiliation Communauté française de renseignement …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”