Alexandre Rediger
Le général et ministre de la Guerre Alexandre Fiodorovitch von Rediger

Alexandre Fedorovitch Rediger (en russe : Александр Фёдорович Ре́дигер), aussi orthographié Alexandre Fiodorovitch Rüdiger, né le 31 décembre 1853 à Novgorod, décédé le 26 janvier 1920 à Sébastopol, était un général et homme politique russe. Il fut ministre de la Guerre du 21 juin 1905 au 11 mars 1909.

Biographie

Alexandre Rediger, descend d'une famille aristocratique de Livonie d'origine germano-balte (orthographiée donc à l'allemande von Rüdiger ou Roediger). Le dernier patriarche de Moscou, Alexis II, était né von Rüdiger.

Son père, Fedor, était lieutenant-général. Alexandre étudia au corps de cadets du grand-duché de Finlande et, à partir de 1870, au corps des Pages, auprès de la Cour impériale. En 1872, après avoir été Kammerpage, il fut nommé lieutenant au sein du prestigieux régiment de Semionovsky de la Garde impériale. En 1876, il sortit diplômé de l'Académie de l' État-major- général Nicolas (nommée en l'honneur de Nicolas Ier, et renommée à partir de 1909 Académie impériale militaire Nicolas), située aussi à Saint-Pétersbourg et peu après participa à la guerre russo-turque de 1877-1878.

À la fin de la guerre, il devint professeur à l 'Académie Nicolas, et ses capacités d'administrateur furent reconnues en haut-lieu. Il devint donc conseiller du ministre de la Guerre de Bulgarie. La Bulgarie était alors un jeune État autonome depuis le traité de San Stefano et le traité de Berlin, mais encore vassal « de jure » de la Turquie. Rediger y servit de 1882 à 1884, sous le gouvernement d' Alexandre de Battenberg, devenu prince de Bulgarie avec l'appui des Autrichiens. La politique de l'empereur Alexandre III de Russie était alors de rapprocher la Bulgarie de la Russie, au détriment de l' Autriche-Hongrie qui concurrençait la Russie dans les Balkans. Un coup d'État fut finalement fomenté en 1886, par des nationalistes aidés par la Russie, pour chasser le prince et le remplacer par Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha.

Alexandre Rediger revint ensuite enseigner à l'Académie Nicolas.

Il fut nommé général-major en 1893, puis de 1897 à 1905 servit à la chancellerie du ministère de la Guerre, dont il prendra la direction par la suite.

En juin 1905, il fut nommé ministre de la Guerre par Nicolas II, après la désastreuse guerre russo-japonaise qui avait révélé les faiblesses de l'organisation de l'armée impériale russe. Lorsqu' il démissionna, en mars 1909, il sera élevé au grade de général d'infanterie, tout en demeurant membre du Conseil d'État.

À la révolution d'octobre 1917, il s'enfuit, avec sa seconde épouse Olga Ivanovna von Rüdiger, en Ukraine, alors territoire de l'armée blanche, dans le village de Tcherevki où se trouvait l'ancien domaine de son beau-père, le général Kholchtchevnikov. Ce domaine se situait dans l'ancien gouvernement de Poltava, près de la ville de Pereïaslav.

Il mourut d'une attaque au cerveau à Sébastopol, le 26 janvier 1920, alors que la Crimée se trouvait en pleine guerre civile, prise et reprise par les Rouges ou les Blancs tour à tour.

Il écrivit ses Mémoires en 1917-1918 qui ne furent publiées en russe qu'en 1999.

Sources

Liens internes


Précédé de :
Viktor Sakharov
Ministre de la Guerre de Russie
1905–1909
Suivi de :
Vladimir Alexandrovitch Soukhomlinov

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre Rediger de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alexandre Bourmeyster — est un sémiologue franco russe, professeur émérite de Russe affilié à l’université Stendhal Grenoble 3 né le 6 mars 1930. Il a rédigé de nombreux ouvrages et publications sur l’analyse du discours politique soviétique en Russie :… …   Wikipédia en Français

  • Alexandre-Vincent Pineux Duval — Alexandre Duval Pour les articles homonymes, voir Duval. Alexandre Vincent Pineux Duval, dit Alexandre Duval, né à Rennes le 6 avril 1767 et mort à Paris le 9 janvier 1842, est un auteur dramatique, librettiste et acteur français. Il était le… …   Wikipédia en Français

  • Alexandre Martineau De Soleinne — Alexandre Martineau de Soleinne[1] est un collectionneur et amateur de théâtre français né en 1784 et mort le 5 octobre 1842. Passionné de théâtre sous toutes ses formes et de toutes les époques, Soleinne a voué sa vie à compléter sa bibliothèque …   Wikipédia en Français

  • Alexandre martineau de soleinne — Alexandre Martineau de Soleinne[1] est un collectionneur et amateur de théâtre français né en 1784 et mort le 5 octobre 1842. Passionné de théâtre sous toutes ses formes et de toutes les époques, Soleinne a voué sa vie à compléter sa bibliothèque …   Wikipédia en Français

  • Alexandre Martineau de Soleinne — Alexandre Martineau de Soleinne[1] est un collectionneur et amateur de théâtre français né en 1784 et mort le 5 octobre 1842. Passionné de théâtre sous toutes ses formes et de toutes les époques, Soleinne a voué sa vie à compléter sa bibliothèque …   Wikipédia en Français

  • Alexandre de Humboldt — Alexander von Humboldt Pour les articles homonymes, voir Humboldt et Alexander von Humboldt (homonymie). Alexander von Humboldt Friedrich Heinrich Alexander Fr …   Wikipédia en Français

  • Alexandre von Humboldt — Alexander von Humboldt Pour les articles homonymes, voir Humboldt et Alexander von Humboldt (homonymie). Alexander von Humboldt Friedrich Heinrich Alexander Fr …   Wikipédia en Français

  • Alexandre Alekhine — Cet article utilise la notation algébrique pour décrire des coups du jeu d échecs. Alexandre Alekhine Alexandre Alekhine Naissance …   Wikipédia en Français

  • Alexandre Duval — Pour les articles homonymes, voir Duval. Alexandre Vincent Pineux, dit Alexandre Duval, né à Rennes le 6 avril 1767 et mort à Paris le 9 janvier 1842, est un auteur dramatique, librettiste et acteur français. Il est le frère d Amaury Duval et… …   Wikipédia en Français

  • Alexandre le Grand (roman) — Pour les articles homonymes, voir Alexandre (homonymie). Alexandre Le Grand est un roman historique de l écrivain français Maurice Druon, publié en 1958. Il retrace la vie et les conquêtes du roi macédonien telles que racontées par Aristandre de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”