Alexandre Percin
Alexandre Percin
Naissance 1846
Origine Drapeau de France France
Années de service 1865 -
Conflits Guerre de 1870
Première Guerre mondiale

Le général Alexandre Percin fut le chef de cabinet du général André, ministre de la Guerre et responsable du système des fiches anticléricales, de 1900 à 1904.

Né en 1846, Alexandre Percin entre à l'École polytechnique en 1865 et prend part, en 1870, à la guerre franco-allemande. Il est blessé à Patay le 2 décembre 1870 et à Bécon le 26 avril 1871. Il se distingue durant cette campagne et y gagne ses galons de capitaine. Il entre en 1879 à l'état-major particulier de l'artillerie et devient professeur d'artillerie à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr comme chef d'escadron en 1882. Il est nommé colonel et inspecteur des manufactures d'armes en 1895. C'est à ce poste que le général André vient le chercher en mai 1900 pour le nommer chef de son cabinet et général de brigade.

Élogieusement noté durant toute sa carrière, Percin est ainsi noté par André en 1904 : « Officier général très intelligent, très vigoureux, très actif, d'une capacité de travail exceptionnelle ; assidu et méthodique ; rédigeant bien et avec facilité. » Ces qualités n'empêchent pas le lieutenant-colonel Émile Mayer de voir dans l'accès au généralat de Percin la conséquence de son amitié avec le ministre de la Guerre. Émile Mayer, qui a bien connu les deux hommes, rappelle qu’ils ont commandé ensemble à Angoulême et qu’« André avait eu ainsi l’occasion d’apprécier son jeune camarade dont il tenait en haute estime l’intelligence, la valeur professionnelle et les qualités morales. […] Ils inclinaient également à l’intransigeance et étaient aussi décidés l’un que l’autre à mener jusqu’au bout la tâche qu’ils s’étaient proposés d’accomplir. »

Le chef de cabinet Percin fait partie de la liste de sept généraux, dressée par un officier délateur, sur lesquels peut compter la franc-maçonnerie. Pour Émile Mayer, « Percin a été, sinon l’instigateur, du moins le principal artisan, de ce qu’on a appelé le système des fiches. » Par son républicanisme et ses relations, Percin est considéré comme le successeur probable du ministre jusqu’à ce qu'il quitte le cabinet d'André en 1904. Il est alors remplacé au ministère par le colonel Mardochée Valabrègue.

Il fut en 1914 le défenseur de la ville de Lille face à l'armée allemande. Défense controversée car on l'accusa d'avoir abandonné la ville quand il affirma dans son livre Lille en 1919 qu'il n'a fait qu'exécuter les ordres.

Bibliographie

  • PERCIN, général, 1914, Les Erreurs du haut-commandement, Paris : Albin Michel, 1919, 287 p.
  • MAYER, Émile, Nos chefs de 1914, Paris : Librairie Stock, 1930, 317 p.
  • DOESSANT, Serge, Le général André, de l'affaire Dreyfus à l'affaire des fiches, Paris : Editions Glyphe, 2009, 416 p.
  • BESNIER, Bruno, L'affaire des fiches : un système d'État (1900-1914), La Roche-sur-Yon : Master I d'histoire, 2005.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre Percin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Général Percin — Alexandre Percin Alexandre Percin Naissance 1846 Origine  France Service 1865 Conflits …   Wikipédia en Français

  • Famille de Percin de Montgaillard — La Maison de Percin de Montgaillard est une famille noble, originaire de Normandie et passa au XIIIe siècle en Guyenne, autre nom de la province d Aquitaine, qui lui fut donné notamment quand elle fut possession anglaise, de 1259 à 1453.… …   Wikipédia en Français

  • Mardochée Valabrègue — est un militaire français, successeur du général Alexandre Percin au poste de chef du cabinet du ministre de la Guerre Louis André. Mardochée Valabrègue est né en 1852, passe par l’École polytechnique, devient capitaine en 1878 et officier d… …   Wikipédia en Français

  • Montgaillard (tarn-et-garonne) — Pour les articles homonymes, voir Montgaillard. Montgaillard …   Wikipédia en Français

  • Liste de Saint-Cyriens par promotion — Sommaire 1 De 1800 à 1899 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Des Balbes de Berton de Crillon — Pour les articles homonymes, voir Maison de Crillon. Jean Louis Des Balbes de Berton de Crillon Jean Louis Des Balbes de Be …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Membres De L'Assemblée Législative Par Département — Article principal : Assemblée nationale législative (Révolution française). Liste des membres de l Assemblée législative, assemblée qui a succédé, en France, à l Assemblée constituante, le 1er octobre 1791. Article connexe : Liste… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Membres De La Convention Nationale Par Département — Liste des membres de la Convention nationale, assemblée qui a succédé, en France, à l Assemblée législative, le 21 septembre 1792. Sommaire Ain – Aisne – Allier – Basses Alpes – Hautes Alpes – Alpes Maritimes …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'Assemblee legislative par departement — Liste des membres de l Assemblée législative par département Article principal : Assemblée nationale législative (Révolution française). Liste des membres de l Assemblée législative, assemblée qui a succédé, en France, à l Assemblée… …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'Assemblée Législative par département — Article principal : Assemblée nationale législative (Révolution française). Liste des membres de l Assemblée législative, assemblée qui a succédé, en France, à l Assemblée constituante, le 1er octobre 1791. Article connexe : Liste… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”