Alexandre Faure

Christian Faure (historien)

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Christian Faure (réalisateur)

Christian Faure, né en 1957 à Lyon (Rhône), est un historien français spécialiste d’histoire culturelle et d’histoire politique. Il s’est intéressé à l’idéologie pétainiste du régime de Vichy dès sa maîtrise, consacrée à la mystique vichyssoise du retour à la terre dans l’œuvre de l'écrivain Henri Pourrat. Ses travaux sur le projet culturel de Vichy soulignent la rencontre entre une idéologie réactionnaire et l’essor d’une science, l’ethnologie de la France.

En 1991, il crée avec Heliane Bernard, sous le nom de Christian-Alexandre Faure, la revue Dada.

Sommaire

Biographie

  • En 1981, Christian Faure consacre ses premiers pas d’historien à l’œuvre littéraire d’Henri Pourrat entre 1940 et 1944. Son mémoire de maîtrise[1], soutenu à l’université Lyon 2 montre combien cette œuvre et à travers elle le courant littéraire qui la caractérise, s’intégrait à la politique du Gouvernement de Vichy, qui voulait faire du retour à la terre un des thèmes privilégiés de la Révolution Nationale. Elle correspondait à la restauration des « vertus paysannes », en vue d’instaurer un nouvel ordre social et moral fondé sur les valeurs agrariennes, corporatistes et cléricales.

Dans le cadre de cette recherche, Christian Faure constate la rencontre d’Henri Pourrat, écrivain régionaliste, avec la figure centrale de l’ethnologie française de cette époque, Georges-Henri Rivière. Ce dernier, alors conservateur en chef du Musée National des Arts et Traditions Populaires est présent à l’inauguration le 3 juillet 1943 près d’Ambert (Puy-de-Dôme) du tout nouveau Musée du Papier au Moulin Richard-de-Bas, où le Chef de l’État Français fait confectionner son papier à lettre personnel.

Cette présence, ainsi que la découverte d’un article de G. H. Rivière sur « Le folklore paysan : Notes de doctrine et d’actions » paru en 1942[2], amène Christian Faure à élargir sa problématique de recherche pour vérifier la part de coïncidence ou de collusion : Folklore et révolution nationale ont-ils entretenu un rapport étroit pendant le régime de Vichy ?

  • En 1986 Christian Faure soutient sa thèse de doctorat d’histoire de l’Université Lyon 2 sur le thème : « Folklore et révolution nationale : doctrine et action sous Vichy (1940-1944) ».

Ses recherches révèlent combien le gouvernement de Vichy visa à transformer les représentations collectives des Français en impliquant à des degrés divers les folkloristes et les ethnologues dans l’idéologie de retour à la terre prônée par l’État Français. Sa thèse publiée en 1989 sous le titre Le Projet culturel de Vichy : Folklore et révolution nationale 1940-1944[3] est présentée avec les travaux d’Anne-Marie Thiesse (C.N.R.S.) sur le régionalisme comme « la première étape » [4] d’une relecture critique de l’histoire de l’ethnologie française sous Vichy lors du colloque « Du folklore à l'ethnologie : Institutions, musées, idées en France et en Europe de 1936 à 1945 » organisé par le Musée National des Arts et Traditions Populaires et le Centre d’ethnologie française les 19-20 et 21 mars 2003 [5]. Son étude saluée dès sa parution[6] va ouvrir un véritable débat au sein des chercheurs travaillant sur l’histoire et la mémoire de l’ethnologie[7].

  • De 1986 à 1991 Christian Faure est chargé de mission par la Ville de Lyon, pour la conception historique du Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (C.H.R.D. à Lyon) qui sera inauguré en 1992.

Pendant cette même période il organise avec Heliane Bernard diverses expositions d'art contemporain à travers l'association Champs des arts et collabore comme critique d’art au sein des revues d’art contemporain : Artension et Montrer.

  • En 1991, il prend le chemin des écoliers et crée avec Heliane Bernard sous le nom de Christian-Alexandre Faure la revue Dada, Première Revue d’Art pour Enfants, animée par des créateurs, artistes, illustrateurs, écrivains, poètes, enseignants.
  • En 1994, il rejoint avec Heliane Bernard les éditions Mango, où il poursuit son rôle de Directeur de rédaction de la revue Dada. Dada est saluée par la presse nationale [8] et internationale[9].

Il lance au sein des éditions Mango, avec Heliane Bernard différentes collections sous le label Album Dada (poésies, chansons, abécédaires, theâtre, biographies de personnages célèbres, textes citoyens... ) où toujours les créations d’artistes répondent et accompagnent les mots[10].) S’ajoutent aussi des contes initiatiques illustrés par de grands auteurs de B.D. dans la collection Le Cercle magique [11], et des romans pour jeunes adultes (Collection Icare) coédités avec les éditions Joëlle Losfeld.

  • En Juin 2003, suite au rachat des éditions Mango par le Groupe Média Participations, il se retire, ainsi que toute la rédaction, de la Revue Dada [12] et des diverses collections qu’il a créé.
  • En mai 2004, il rejoint avec Heliane Bernard les éditions du Seuil pour créer la revue 9 de Cœur, revue de création et d’initiation : Arts, littérature, musique... de 9 à 99 ans[13]. Toute l’ancienne équipe de Dada est présente, à laquelle se sont ralliés avec enthousiasme d’autres artistes ou écrivains.

La phrase de Max Jacob : « L’art est un jeu, tant pis pour celui qui s’en fait un devoir » sera le fil rouge de chaque numéro. (La revue est arrêtée au n° 5 (Correspondance et Art Postal) en 2005 lors du rachat des éditions du Seuil par les éditions de la Martinière à l’automne 2005.)

  • En 2006, il fonde avec Heliane Bernard le secteur éditorial “ Tatou ” au sein des éditions Michalon [14]. Ce secteur destiné à la jeunesse propose une initiation aux arts plastiques, à la poésie et à la littérature.
  • En 2008, il crée avec Heliane Bernard pour les éditions Milan jeunesse (Toulouse) une nouvelle collection d’initiation à l’art : Phil’ART [15] où ils abordent les thèmes essentiels de la philosophie[16].

Bibliographie

Publications scientifiques

« Traditions populaires et retour à la terre sous le régime de Vichy : quelques réflexions historiques à l’occasion de « Hommes et terroir », exposition d’ethnologie régionale en 1980 », Nouvelles archives du Museum d’histoire naturelle de Lyon, suppl. fasc. 18, 1980

« Littérature et société (1940-1944) : La mystique vichyssoise du "Retour à la terre", selon l'œuvre d'Henri Pourrat », Mémoire de Maîtrise Histoire contemporaine, Université Lyon 2, 1981, 116 p., 8 pl., publié in Chroniques historiques d'Ambert, (Préface de Gilbert Garrier), Ambert, hors série, n°11,1988, 125p.

«  Vent de Mars d'Henri Pourrat, Prix Goncourt 1941, ou la consécration d'une œuvre littéraire par le Régime de Vichy », Bulletin du Centre d'Histoire économique et sociale de la région lyonnaise, Lyon, n°1, 1982, pp.5-25 [17]

«  Pétainisme et retour aux sources : autour du tricentenaire Sully », Cahiers d’histoire, Lyon, T. XXVIII, n°4, 1983, pp. 3-32

« Vichy et la « rénovation » de l’artisanat : la réorganisation du compagnonnage », Bulletin du centre d’histoire économique et sociale de la région lyonnaise, Lyon, n° 3-4, 1984, pp. 103-117 [18]

« Le chantier 1425, enquête d'architecture rurale : la consécration de l'ethnologie rurale française par le Régime de Vichy » In L'habitat rural : nouveaux modèles, nouveaux usages. T.4, colloque national de l’Association des Ruralistes Français, Amiens,1985, 12 p.

« Pèlerinage ou mise en représentation de la ferveur populaire : le pèlerinage de la jeunesse du 15 août 1942 au Puy-en-Velay », Cahiers d'histoire, Lyon, T. XXXI, n° 1, 1986, pp. 23-39

« Folklore et révolution nationale : Doctrine et action sous Vichy (1940-1944) », Doctorat Université Lyon 2, Histoire, 1986, 2 vol., 670 p., 153 p.

« Paysans et artisans objets de musées - 1940-1944 », communication au Colloque sur "L' Environnement matériel paysan", organisé par l’Université Lyon 2 et le Centre Pierre Léon (C.N.R.S.) en liaison avec l’Université de Lodz (Pologne), mai 1987, Bulletin du Centre d'Histoire économique et sociale de la région lyonnaise, Lyon, n°2-3, 1987, pp. 77-98[19]

« Le costume folklorique décor de la révolution nationale (1940-1944) » In Actes du 112ème Congrès National des Sociétés savantes, Lyon, 21-25 avril 1987. 1. Textile : production et mode, Paris, éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1987, pp. 427-438

« Cure de jouvence sous Vichy : Fêtes agrestes et révolution nationale (1940-1944) », Résonance, Lyon, n° 36, avril 1988, pp. 43-56

«  Le film documentaire sous Vichy : une promotion du terroir », Ethnologie française, Paris, T. XVIII, 1988, 3, pp. 283-290

Le projet culturel de Vichy : folklore et révolution nationale 1940-1944, Préface de Pascal Ory, Coédition C.N.R.S. - Presses Universitaires de Lyon, 1989, 336 p. [3]

Participations à des revues d'art autres que Dada et 9 de Cœur

Artension (n°3 avril 1988 et n°4 juin 1988)

Montrer: revue d’Art - Expression – Figuration : (du n°1 novembre 1990 au n°9 octobre 1991) (Sous les noms de Christian Faure ou d’Alexandre Faure mais aussi sous les pseudonymes : Gabriel Montbernier, Alexandre Lazulli)

Ouvrages pour la jeunesse

Coauteur avec Heliane Bernard sous le nom d’Alexandre Faure de :

De Gaulle et la France, Mango, collection "Regard d'aujourd'hui", 1995

Jésus et son époque, Mango, collection "Regard d'aujourd'hui", 1997

C’est quoi la mémoire ?, Milan, Collection Phil’ART, 2008

C’est quoi les religions ?, Milan, Collection Phil’ART, 2008

C’est quoi le bonheur ?, Milan, Collection Phil’ART, 2009

C’est quoi l'imaginaire ?, Milan, Collection Phil’ART, 2009

C’est quoi le réel ?, Milan, Collection Phil’ART, 2009

C’est quoi le rire ?, Milan, Collection Phil’ART, 2009

Notes et références

  1. « Littérature et société (1940-1944) : La mystique vichyssoise du "retour à la terre", selon l'œuvre d'Henri Pourrat », Mémoire de Maîtrise Histoire contemporaine, Université Lyon 2, 1981, 116 p., 8 pl., publié in Chroniques historiques d'Ambert, (Préface de Gilbert Garrier), Ambert, hors série, n°11,1988, 125p.
  2. Georges-Henri Rivière, « Le folklore paysan : notes de doctrine et d’actions, Études agricoles d’économie corporative, Paris, 2eme année, n°4, oct.-déc.,1942, pp. 291-316. Cette revue s’adressait à « l’élite » de la Corporation Nationale Paysanne. (cf. Isabelle Boussard, Vichy et la Corporation paysanne, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1980, 414 p., p. 100.)
  3. a  et b http://presses.univ-lyon2.fr/index.php?q=node/67&type=contributor&id_contributor=169
  4. Nicolas Weill, « Mémoire de Vichy : Le mea culpa des ethnographes », Le Monde, jeudi 8 mai 2003
  5. http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/communiq/aillagon/colloque-atp.htm
  6. Anne-Marie Thiesse, « Christian Faure, Le Projet culturel de Vichy, Folklore et révolution nationale (1940-1944) » (compte rendu de lecture), Ethnologie française, Paris, vol. 4, T. 19, octobre-décembre 1989, pp. 395-397
  7. Voir entre autres : Claude Rivals, « Faure (C.), Le Projet culturel de Vichy », Le Monde alpin et Rhodanien, 1er et 2ème trimestre 1990, pp. 105-116. ; Les conférences de Herman Lebovics à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales sur « Le Projet culturel de Vichy de Christian Faure : une critique », Paris, 12 Décembre, 1991 et sur « l’ethnographie française dans les années de Vichy,” séminaire de Gérard Noiriel 29 Mai 2000 ; Régis Meyran, Du folklore à l'ethnologie, Sciences humaines : http://www.scienceshumaines.com/index.php?lg=fr&id_article=3308 ; Daniel Fabre, « L’ethnologie française à la croisée des engagements (1940-1945), in Jean-Yves Boursier (sous la direction de), Résistances et résistants, Paris, l’Harmattan, 1997, pp. 319-400 ; Régis Meyran, « Écrits, pratiques et faits : L’ethnologie sous le régime de Vichy », L’Homme, n°150, 1999, pp. 203-212 ; Daniel Fabre, « Réponse à Régis Meyran », L’Homme, Paris, n°150, 1999, pp. 213-216 ; Florence Weber, « Le Folklore, l’Histoire et l’ État en France (1937-1945), Revue de synthèse, Anthropologies, États et populations, Centre international de synthèse, Albin Michel, Paris, T. 121, 4es., N°3-4, juillet-décembre 2000, pp. 453-467. Christian Bromberger, « Introduction : L’ethnologie de la France, du Front populaire à la Libération : entre continuités et ruptures », in Du folklore à l’ethnologie. Institutions, musées, idées en France et en Europe 1936-1945 (sous la direction de Jacqueline Christophe, Denis-Michel Boël et Régis Meyran), Paris, Éditions de la maison des sciences de l’homme, 2009, 404p. pp. 1-10 http://books.google.fr/books?id=KkPxNITyZfUC&pg=PT22&lpg=PT22&dq=Herman+Lebovics+Christian+Faure&source=bl&ots=pdpU3yP8ms&sig=hOoxCDd5Vy3vv2gO8CVkRNkzdiU&hl=fr&ei=O1qzSrzrJ8OU4gaD7JF9&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=9#v=onepage&q=Herman%20Lebovics%20Christian%20Faure&f=false
  8. Philippe-Jean Catinchi souligne « l’histoire folle et exemplaire d’une revue singulière » in « « Dada » ou l’ardeur », Le monde des livres, paris, 27 octobre 1995
  9. Farah Nayeri, « New Art Magazine for kids turns adult heads », The Wall Street Journal Europe, Saturday, january 14-15 1994
  10. Les albums Dada regroupaient plusieurs collections: "Il suffit de passer le pont" albums illustrés dans le domaine de la poésie (Premier titre paru en 1995 : Le La Fontaine); "Allons z'enfants" albums illustrés sur des thématiques citoyennes (Premier titre paru en 1997 : La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme); "D'une image à l'autre" sur la thématique cinéma (Premier titre paru en mars 1999 : ça commence aujourd’hui d’après un film de Bertrand Tavernier); "ABC D'ART" Collection d'abécédaires (Premier titre paru en septembre 2000 : Le Bestiécédaire); "L'Œil et le Mot" sur des personnages importants du XX ème siècle (Premier titre paru en octobre 2000 : Picasso l’œil et le mot); "Éteigniez vos portables" pièces de théâtre illustrées en coédition avec les Éditions P.E.M.F. (Premier titre paru en octobre 2001 : Le Malade Imaginaire); "C'est un petit Bonheur" albums pour enfants (Premier titre paru 2001 : Les amis du Peintre Gégé) . La collection Icare (Romans) en direction des “ jeunes adultes ” (Premiers titres parus en octobre 2002
  11. Premier titre paru en mai 2002 : Les larmes de la libellule
  12. Marilyne Baumard, « Édition jeunesse : Évolution, révolutions », Le Monde de l’éducation, décembre 2003. Claude Dupont (sous la direction de), « Heliane bernard et Alexandre Faure » (Propos recueillis) in La Littérature de jeunesse : un combat !, Actes des rencontres organisées par Nantes Livres Jeunes, de janvier à juin 2004, Nantes Livres Jeunes édit., novembre 2004, 192 p., pp. 79-110 http://www.nanteslivresjeunes.fr/indexFrame.html
  13. http://www.livre-paca.org/index.php?pg=dazibao&article=359
  14. http://www.michalon.fr/+-Albums-Tatou-+.html
  15. http://www.editionsmilan-leblog.com/2008/10/06/decouvrez-la-nouvelle-collection-phil’art-chez-milan/
  16. C'est quoi la mémoire? a reçu le Prix spécial du Jury au Salon du livre jeunesse de Montreuil en 2008 : http://www.salon-livre-presse-jeunesse.net/pdf/BernardFaurefichedecouverte.pdf
  17. http://bcpl.ish-lyon.cnrs.fr/1982_N_1/1VENT_DE_.PDF
  18. http://bcpl.ish-lyon.cnrs.fr/1984_N_3-4/7VICHY_ET.PDF
  19. http://bcpl.ish-lyon.cnrs.fr/1987_N_2-3/7PAYSANS_.PDF
  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de l’art contemporain Portail de l’art contemporain
Ce document provient de « Christian Faure (historien) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre Faure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Christian-Alexandre Faure — Christian Faure (historien)  Pour l’article homonyme, voir Christian Faure (réalisateur).  Christian Faure, né en 1957 à Lyon (Rhône), est un historien français spécialiste d’histoire culturelle et d’histoire politique. Il s’est… …   Wikipédia en Français

  • Faure Groupe — Groupe FAURE Création 1848 Fondateurs Alexandre Faure Personnages clés Raymond Faure Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Alexandre Lacazette — Alexandre Lacazette …   Wikipédia en Français

  • Alexandre Millerand — Alexandre Millerand, en 1918. Mandats …   Wikipédia en Français

  • Alexandre III de Macédoine — Alexandre le Grand Pour les articles homonymes, voir Alexandre le Grand (homonymie) , Alexandre III , Alexandre et Alexandre de Macédoine …   Wikipédia en Français

  • Alexandre Le Grand — Pour les articles homonymes, voir Alexandre le Grand (homonymie) , Alexandre III , Alexandre et Alexandre de Macédoine …   Wikipédia en Français

  • Alexandre le grand — Pour les articles homonymes, voir Alexandre le Grand (homonymie) , Alexandre III , Alexandre et Alexandre de Macédoine …   Wikipédia en Français

  • Alexandre III De Russie —  Pour les autres membres de la famille, voir : Maison Romanov. Alexandre III …   Wikipédia en Français

  • Alexandre iii de russie —  Pour les autres membres de la famille, voir : Maison Romanov. Alexandre III …   Wikipédia en Français

  • Alexandre Skirda — Alexandre Skirda, né en 1942 d un père ukrainien et d une mère russe, est historien et traducteur, spécialiste du mouvement révolutionnaire russe. Sommaire 1 Publications 1.1 Traductions 1.2 Traductio …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”