Alexandre Dezos de la Roquette
Alexandre Dezos de La Roquette

Jean Bernard Marie Alexandre, né à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne) le 30 octobre 1784[1], mort le 9 août 1868 à Paris, est un militaire et géographe français.

Fils de Gabriel Dezos de La Roquette[2], Capitaine de Cavalerie de l'Armée Royale et d’Antoinette de Vienne[3]

Sommaire

Carrière

Il commença sa carrière dans les bureaux de la caisse d’amortissement. En 1814, La Restauration donna une haute position politique au cousin de sa mère le Lieutenant-Général Jean Joseph Dessolles[4] , il l’attacha aussitôt à son état-major avec le grade de Capitaine, en 1816 promut Chef d’Escadron et il obtenait la croix de la Légion d’honneur

Rédacteur à la Direction commerciale, En 1831 S. M. le Roi Louis-Philippe Ier, nomma Alexandre Dezos de la Roquette, Consul de France à Elseneur au Danemark, puis en 1836 à Christiania (d’Oslo) en Norvége, rentra en France sur sa demande en juillet 1839. En 1844 il reçut le grade d’officier de la Légion d’honneur, et celui de commandeur de l’ordre de Charles III

Membre de la Société de géographie de Paris

Plaque boulevard Saint-Germain à Paris.

Il collabora à la rédaction du Bulletin mensuel de la Société de géographie de Paris

Il fut secrétaire annuel, pour 1829, en 1842 l’assemblée générale, lui conféra la vice-présidence annuelle de sa Commission centrale, qu’elle lui renouvela plus tard en 1854. De 1850 à 1853, il occupa la charge de Secrétaire-général, le titre de vice-présidence de la Société reçu une première fois en 1847 puis de nouveau en 1857-1858 et celui de Présidence-Honoraire en 1863

Deux ans après sa mort la Société de géographie, créa le prix Alexandre de La Roquette pour travaux géographiques sur les diverses parties du monde

Auteur en 1816 d’un Armorial des villes de France. Traducteur des ouvrages, « Histoire de l'expédition aux rivières d'Orénoque et d'Apuré dans l'Amérique» par G. Hippisley et « Tableau historique, géographique et politique de la Moldavie et de la Valachie », par W. Wilkinson. En 1828 il traduit avec M. de Verneuil, « Les Voyages de Christophe Colomb », du premier volume de la collection espagnole de Navarrete, ce qui valut en Espagne aux deux traducteurs le titre d’associés étrangers de l’Académie Royale de l’Histoire

Bibliothèque nordique

La bibliothèque Sainte-Geneviève

A la mort d'Alexandre Dezos de La Roquette en 1868, ses héritiers léguèrent à la Bibliothèque Sainte-Geneviève sa collection (environ 1500 ouvrages sur le Danemark et la Norvège). C'est grâce à ce legs, réuni au fonds Le Tellier, que put être constituée la " Collection Scandinave " de la Bibliothèque Sainte-Geneviève

Source

Bulletin de la Société de géographie‎ de 1868 (le Bulletin) et Nouvelles Annales des Voyages, de la Géographie et de L'histoire

Notes et références

  1. 1, : Acte de Baptême en date du 31 octobre 1784
  2. 2: Gabriel Antoine Vénérande DEZOS DE LA ROQUETTE fils d'Antoine DEZOS, Sieur de la Roquette et de Dame Antoinette DE SUBRA
  3. 3: Jeanne Cécile Antoinette DE VIENNE, Née à Auch (Gers), fille du Chevalier Jean Paul DE VIENNE et de Dame Marie DE ROUILHAN
  4. 4 : Antoinette de Vienne est une cousine issue de germains de Jean Joseph Dessolles

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre Dezos de la Roquette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ambassade de France en Norvège — France …   Wikipédia en Français

  • Xavier Hommaire de Hell — (1812 1848) Xavier Hommaire de Hell, né à Altkirch le 24 novembre 1812[1], mort à Ispahan le 29 …   Wikipédia en Français

  • Castelsarrasin — Pour les articles homonymes, voir Castel Sarrazin. 44° 02′ 27″ N 1° 06′ 28″ E …   Wikipédia en Français

  • Castelsarrazin — Castelsarrasin Pour les articles homonymes, voir Castel Sarrazin. Castelsarrasin Place de la Liberté …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”