Alexandre Bontemps

Bontemps

La famille Bontemps est une grande famille de la Noblesse française comprenant des conseillers du roi sous la monarchie absolue en France.

Comte de Saulloy et Vicomte de Champmorin sont les titres acquis par Alexandre Ier Bontemps sous le règne de Louis XIV mais n'ont pas été rajoutés au nom de famille Bontemps, illustration même de la modestie de cette maison. Une seule branche subsiste à ce jour.

Le personnage central de la famille est Alexandre Bontemps, "favori" de Louis XIV.

Sommaire

La Maison Bontemps

Introduction

La dynastie Bontemps est une maison qui a servi les rois de France sous la monarchie absolue. Cette famille méconnue gravitait autour du pouvoir royal. Détenteurs de la charge de premiers valets de chambre du roi, ils ont influencé la vie privée et sûrement la vie publique, des monarques absolus. La dynastie trouve ses racines en Provence même si après leur élévation sociale, ils s’installeront en région parisienne et en Normandie.

Note sur la charge de Premier valet de chambre du roi

Saint-Simon comparait les premiers valets de chambre du roi « à ces puissants affranchis des empereurs romains à qui le sénat et les grands de l’empire faisaient leur cour ».

Il faut tout d’abord noter qu’il y avait quatre premiers valets de chambre qui dirigent la chambre du roi par quartier. Compte tenu de leur grande influence sur le roi, on créa quatre postes pour limiter leur pouvoir sur le roi. Cependant ces hommes cumulent plusieurs charges, ce qui leur permet de rester à la cour toute l’année. Ils dirigent les trente-deux valets de chambre ordinaires du roi et les serviteurs de la maison du roi. Ils ont théoriquement pour supérieur hiérarchique le Premier Gentilhomme de la chambre. Mais les premiers valets de chambre ont un pouvoir supérieur à ceux-ci car ils ont la plus grande proximité possible avec le roi et ont ses faveurs. De plus les charges acquises leur confèrent une plus grande importance vis-à-vis de tous. Cette charge resta le domaine réservé, en quelque sorte la « chasse gardée » de seulement quelques familles.

Sur le plan héraldique, par l’acquisition de cette charge, les premiers valets de chambre pouvaient porter les armoiries timbrées, celles qui prouvent la noblesse face à tous ceux qui peuvent en porter. Les Premiers valets de chambre sont nobles par la charge bien que souvent ils étaient déjà nobles avant d’accéder à celle ci. Lorsque François Louis de Nyert acquit la seigneurie de Gambais, il put porter le titre de chevalier mais également le titre de Marquis et s’en prétendre sur ses armoiries. La majorité des valets furent dans ce cas. Quand on sait que dix terriers étaient requis pour prétendre à ce titre, on peut être amené à se demander pourquoi Louis XIV autorisait ses premiers valets et ses héritiers à porter titres et couronnes supérieurs. S’agit-il d’un moyen de reconnaissance du roi ? Pour leur permettre de montrer que leur situation sociale était, malgré le titre de « valet », considérable ?

Les armoiries de la maison Bontemps

D'or, à un arbre de sinople, et un chef de gueules chargé d'un lion passant d'or (léopardé).

Titres obtenus sous Louis XIV

  • Conseiller du Roi
  • Comte de Saulloy et Vicomte de Champmorin
  • Commandeur de Villaré
  • Gouverneur des Terres, Pars, et Château de Versailles
  • Gouverneur des Terres, Pars, et Château de Marly
  • Gouverneur de Rennes

Résidences et richesse

La fortune des Bontemps était considérable. Leurs rentes, liées à leurs nombreuses charges, leur ont permis un grand développement financier. En plus de leur charge, les Bontemps ont acquis un patrimoine immobilier remarquable. Il est possible de faire une approximation non exhaustive de leurs biens. Jean-Baptiste Bontemps résidait dans son hôtel particulier rue de Bucci à Paris. Il avait aussi acquis à Paris deux maisons rue Saint-Honoré, une maison rue de Grenelle, une maison rue Neuve-St-Honoré. Suite à des héritages maternels il possédait aussi une maison attenant le Jeu de paume à Paris, une dizaine de maisons en région parisienne, les terres d’Ivry, des terres en Picardie. Alexandre Bontemps continua les acquisitions avec l’achat d'une maison à Saint-Germain-en-Laye, rue de Pontoise ; et d’une maison à Fontainebleau, rue Saint-Honoré. Alexandre Bontemps résidait le plus souvent dans ses appartements de fonction : un logement aux Tuileries, deux appartements au château de Versailles, un appartement au château de Marly. Cependant il acquit un hôtel particulier sur l’île Saint-Louis.

L'acte de confirmation de Noblesse de 1665

L'acte de reconnaissance de Noblesse, établi par Louis XIV, reconnait une transmission de la noblesse tant par les hommes que par les femmes. Ce privilège a été reconnu par la Cour des Aides le 9 juin 1665 lors de l'enregistrement de l'acte et permet, ainsi une dérogation à la règle de la loi salique : le titre est transmissible en premier lieu dans toutes les lignes masculines et, à défaut d'héritier masculin dans l'une de ces lignes, à l'aîné des descendants, masculin ou féminin, de la première ligne féminine. Le roi étant la seul autorité souveraine à « faire et défaire » les noblesses, cette règle s'applique de plein droit.

Les diverses branches des Bontemps

Parmi les membres de la famille Bontemps nous retrouvons aussi bien des ascendants et surtout des descendants ayant des liens avec la famille de Jean-Baptiste Colbert, avec la maison Le Tellier, la famille Bosc du Bois, le marquis de St Vrain, la Comte de la Chartre ou la maison Lambert de Thorigny. Le mariage le plus prestigieux est surement celui d'une fille Bontemps avec le fils de Louis François II de Bourbon-Conti, le dernier Prince de Conti, branche cadette de la maison Condé, prince du sang, cousin de la famille royale. Une fille de Louis Dominique Bontemps épousa le comte de la Chatre, homme le plus riche de France sous Louis XVI avant de s'allier avec le Marquis François de Jaucourt en secondes noces, ministre des Affaires étrangères et de la Marine. Les branches de la maison sont illustres et se sont adaptées aux différents régimes. Ainsi, nous retrouvons des branches ayant servi aussi bien sous la Restauration ou sous l’empereur Napoléon Ier. La famille Bontemps a souffert aussi de la Révolution française et fut exilée pour éviter les jugements de l'époque. On retrouve ainsi une branche en Suisse avec le colonel Charles de Bontemps, officier genevois et major de la Place de Genève durant les Cent-Jours. Celui-ci hérite notamment du château de Penthes. L'une des dernières branches officielles existantes est domiciliée en Normandie et en Île-de-France avec les Leroux ou Leroux-Bontemps.

Les Leroux avaient déjà entretenu des relations avec les Bontemps au Grand Siècle. Le 5 février 1622, Marguerite Leroux épouse Jean Baptiste Bontemps. Les Leroux sont à l'origine une famille de noblesse de robe qui s’illustra au parlement de Normandie et dans la marine de Louis XIII et Louis XIV. Guillaume Leroux acquiert en 1459 le fief de Bourgtheroulde-Infreville. Ce dernier, originaire du pays de Caux selon les uns, des environs de Louviers selon les autres, appartenait à la noblesse de robe. Il était président à mortier du parlement de Normandie. Très riche, la famille Leroux construisit, à Rouen, l’hôtel de Bourgtheroulde, place de la Pucelle, alors place du Marché aux Veaux, (Guillaume et Claude Ier au début du XVIe siècle), acquit le château de Boissey-le-Châtel (vers 1499) et le remplaça par le château actuel (Robert Ier et Robert II Leroux fin de XVIe, début du XVIIe). Elle possédait des domaines importants, notamment à Saint-Aubin-d'Écrosville, Acquigny et dans le pays de Caux. Elle s’illustra surtout dans la magistrature, où elle réalisa l’essentiel de ses alliances. Claude, mort en 1537, était conseiller à la cour des Comptes, son frère, Robert, conseiller au parlement de Normandie. Nicolas, leur neveu, fut conseiller au parlement de Bretagne et président à mortier du parlement de Normandie. Louis (1600-1672) seigneur d’Infreville et de Saint-Aubin-d'Écrosville, fut intendant des ports sous Louis XIII et Louis XIV avec rang d’amiral. Son fils Louis (1642-1712), après une brillante carrière de combattant, fut nommé chef d’escadre par Louis XIV. Il mourut à Infreville et est inhumé, avec son père et d’autres membres de la famille dans le cœur de l’église de cette commune. On peut citer les deux frères de ce dernier : David (mort en 1713) qui fut commissaire général de la marine à Toulon et Robert, seigneur de Rouville, qui fut tué au siège de Candie. Il ne fait aucun doute qu'Alexandre Bontemps contribua au développement du prestige de cette branche ascendante, qui devint par le fait des alliances au XIXe siècle, sa principale branche de descendance.

Les hommes illustres

Jean Baptiste Bontemps

Né en 1590 et mort en 1659. Premier chirurgien du roi Louis XIII de 1633 à 1643. Premier valet de chambre du roi de 1643 à 1659.

Alexandre Bontemps

Né en 1626 et mort à Paris le 17 janvier 1701, fils aîné de Jean Baptiste Bontemps. Homme le plus illustre de la famille Bontemps. Les historiens en retiennent un homme bon et dévoué au roi. Il était craint malgré cela même par les ministres et les hommes publics. Il fut le témoin de mariage de Louis XIV lorsque celui-ci s’unit avec Madame de Maintenon. Alexandre Bontemps était l'homme de confiance, l'avant-main de Louis XIV.

  • Premier valet de chambre du roi de 1659 à 1701, en survivance à son père
  • Conseiller du Roi
  • Intendant (Gouverneur) des terres, parcs et château de Versailles de 1665 à 1701
  • Intendant (Gouverneur) des terres, parcs et château de Marly de 1665 à 1701
  • Surintendant de la Maison de la Dauphine en 1679
  • Secrétaire Général des Suisses et Grisons (c’est lui qui commandait réellement les Suisses et Grisons, cette charge étant normale compte tenu de sa charge de Gouverneur de Versailles celui ci devait d’en garantir la sécurité ainsi que celle du roi)
  • Chevalier de l’ordre de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel
  • Vicaire de l’ordre de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel

Louis Alexandre Bontemps

14 mars 1669 Paris - 22 mars 1742

Fils aîné d’Alexandre Bontemps. Filleul de Louis XIV. Il a six enfants dont Louis Alexandre II Bontemps et Alexandre Jean Baptiste Bontemps, officier militaire dans le régiment de Villars.

  • Premier valet de chambre du roi de 1701 à 1742, en survivance à son père
  • Conseiller du Roi
  • Gouverneur des terres, parcs et Palais Royal des Tuileries
  • Bailly et Capitaine des Chasses de la Varenne du Louvre
  • Commandeur, Prévot et Maître de cérémonie de l’ordre de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel
  • Surintendant des Bâtiments et Jardin de la Reine

Louis Alexandre II Bontemps

1703- 3 mars 1747

  • Premier valet de chambre du roi de 1701 à 1747, en survivance à son père
  • Conseiller du Roi
  • Gouverneur du Palais des Tuileries
  • Commandeur de l’ordre de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel
  • Chevalier des ordres Royaux et Militaires

Louis Dominique Bontemps

1738 - 20 janvier 1766

  • Premier valet de chambre du roi de 1747 à 1766, en survivance à son père
  • Conseiller du Roi
  • Gouverneur du Palais des Tuileries

Il décède à l'âge de 27 ans avant de rentrer dans un ordre royal et militaire sans descendance mâle. Les titres de la Maison furent transmis aux descendants de Alexandre Jean Baptiste Bontemps.

Ce document provient de « Bontemps ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre Bontemps de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alexandre Bontemps — (1626 ndash; 1701) was the valet of King Louis XIV and a powerful figure at the court of Versailles, respected and feared for his exceptional access to the King. He was the second of a sequence of five Bontemps to hold the position of Premier… …   Wikipedia

  • Famille Bontemps — Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Bontemps. La famille Bontemps est une grande famille de la noblesse française comprenant des conseillers des rois Louis XIV et Louis XV. Le personnage central de la famille fut Alexandre Bontemps… …   Wikipédia en Français

  • Napoléon Joseph Louis Bontemps — was Governor General for Inde française in the Second French Colonial Empire during the last days of the Second Empire of France and in the initial era of the Third Republic. Titles Held Government offices Preceded by Alexandre Durand d… …   Wikipedia

  • Liste de valets royaux et impériaux — Alexandre Bontemps (1626 1701), Premier valet de chambre de Louis XIV Jean Baptiste Bontemps (1590 1659) Premier valet de chambre de Louis XIII Louis Alexandre Bontemps (1669 1742), Premier valet de chambre de Louis XIV et de Louis XV Louis… …   Wikipédia en Français

  • Versailles (jeu video) — Versailles 1685 : Complot à la Cour du Roi Soleil Versailles 1685 Complot à la Cour du Roi Soleil Éditeur Cryo Interactive, Canal + Multimedia Développeur Cryo Interactive, Canal + Multimedia et la Réunion des musées nationaux Date de sortie 1996 …   Wikipédia en Français

  • Versailles (jeu vidéo) — Versailles 1685 : Complot à la Cour du Roi Soleil Versailles 1685 Complot à la Cour du Roi Soleil Éditeur Cryo Interactive, Canal + Multimedia Développeur Cryo Interactive, Canal + Multimedia et la Réunion des musées nationaux Date de sortie 1996 …   Wikipédia en Français

  • Versailles 1685 : Complot à la Cour du Roi Soleil — Versailles 1685 Complot à la Cour du Roi Soleil Éditeur Cryo Interactive, Canal + Multimedia Développeur Cryo Interactive, Canal + Multimedia et la Réunion des musées nationaux Date de sortie 1996 Genre …   Wikipédia en Français

  • Louise de Maisonblanche — Louise Marie Antoinette Josèphe Jeanne de Bourbon de Maisonblanche (Paris, 7 janvier 1676 La Queue les Yvelines, 12 septembre 1718). Fille naturelle de Louis XIV et de Claude de Vin des Œillets (dame de compagnie ou femme de chambre de Madame de… …   Wikipédia en Français

  • Louise De Maisonblanche — (v.1676 à Paris ? 12 septembre 1718 à La Queue les Yvelines). Fille naturelle de Louis XIV et de Claude de Vin des Œillets (dame de compagnie ou femme de chambre de Madame de Montespan). Sommaire 1 Biographie 2 Trois témoignages sur sa vie …   Wikipédia en Français

  • Louise de maisonblanche — (v.1676 à Paris ? 12 septembre 1718 à La Queue les Yvelines). Fille naturelle de Louis XIV et de Claude de Vin des Œillets (dame de compagnie ou femme de chambre de Madame de Montespan). Sommaire 1 Biographie 2 Trois témoignages sur sa vie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”