Hetraie


Hetraie

Hêtraie

Une hêtraie est une forêt où prédomine le hêtre. Le nom du hêtre est issu du bas francique heester, petit arbre, terme picard, auquel on a accolé le suffixe latin -etu(m) servant à désigner un ensemble d'arbres. Les produits de -etu(m) était du genre masculin en ancien français, on disait un chesnay, un boulay, parfois graphié -ey. Le mot hêtraie a éliminé les différents termes des dialectes d'oïl issu du bas latin fagetu(m) (de fagus hêtre) du type Fay, Fey, Fy, restés dans des toponymes, ainsi que le dérivé Foutelaye (issu de foutel hêtre) (cf. La Fontelaye). Le hêtre se disant fau, fou ou foutel selon les dialectes d'oïl. On utilise également le terme fayard issu de l'arpitan.

Gros bois et bois-mort de diamètres exceptionnels dans la hêtraie (forêt ancienne) de Reinhardswald (Allemagne), forêt qui aurait influencé les frères Grimm (et peut-être Disney) pour le conte « La belle-au-bois-dormant »


Il existe différents types de hêtraie en fonction du sol (calcaire ou acide).

Sommaire

Hêtraie-Sapinière sur sol acide

Description

Forêt montagnardes des massifs siliceux,les hêtraies sapinières sur sol acide, dîtes "acidiphiles", sont dominées par le hêtre. Ce dernier forme soit des peuplements purs, soit des peuplements mixtes avec le sapin pectiné. L'acidité et la sécheresse relative du substrat freinent la décomposition de la litière qui s'accumule dans les parties peu ou pas pentues. Composée d'espèce acidiphiles, la strate herbacée est donc généralement peu développée. Les plantes les plus fréquentes telles que la canche flexueuse, le fétuque ovine et la luzule blanc-de-neige, croissent en petites touffes.

Variantes

Cet habitat varie surtout en fonction de la fraîcheur de la station et de la localisation géographique. La fétuque ovine caractérise les stations sèches dans les pentes fortes. La fougère des hêtres et le gaillet à feuilles rondes sont typiques des stations plus fraîches. La saxifrage à feuilles en coin n'est présente que sur le Mont Lozère. A l'inverse, la petite pyrole y manque mais n'est pas rare à l'Aigoual. Dans certains sites, le sapin prédomine, favorisé par les coupes de hêtre ou comme essence de reboisement.

Flore caractéristique

Gaillet à feuilles rondes (Galium rotundifolium), hêtre (Fagus sylvatica), maïanthème à deux feuilles (Maianthemum bifolium), mélampyre des prés (Melampyrum pratense), petite pyrole (Pyrola minor).

Flore compagne

Faune remarquable

Cet habitat est fréquenté par des mammifères tels le cerf élaphe et la martre.

Oiseaux : Autour des palombes, Bec-croisé des sapins, Chouette de Tengmalm, Circaète Jean-le-Blanc, grand tétras, Grimpereau des bois, Pic noir.

Reptiles : Coronelle lisse, Orvet, Vipère aspic.

Amphibiens : Crapaux communs, Grenouille rousse, Salamandre tachetée (répartis de façon dispersée).

Insectes : Rosalie des alpes.

Valeur écologique

Peu menacées, les hêtraies-sapinères sur sol acide sont répandues sur l'ensemble du territoire du Parc national des Cévennes. Certaines stations de plantes rares, situées par exemple dans les localités naturelles du sapin pectiné du Mont Lozère, sont d'une grande valeur patrimoniale. Les groupements riches en houx sont d'intérêts communautaire.

Usages

  • Agropastoraux : Sylvopastoralisme.
  • Forestiers : Sylviculture et exploitation du bois de hêtre et de sapin.
  • Traditionnels : Chasse, cueillette de champignons.
  • Touristiques : Intérêt esthétique des vieilles forêts de hêtres et de sapins.

Evolution

Les hêtraies-sapinières acidiphiles forment le stade final de la succession végétale dans les stations acides des massifs silicieux du territoire du Parc National des Cévennes. Elles sont souvent issues d'anciens pâturages mis en défense lors des grands travaux de reboisement amorcé vers la fin du XIXeme siècle. Aujourd'hui, la plupart des peuplements sont parvenus à maturité et ne présentent guère d'évolution majeure.

Entretien

Cet habitat profite de l'expansion actuelle de la forêt. Il est exploité selon une sylviculture qui vise à se rapprocher des fonctionnements naturels. Il est souhaitable d'éviter de planter tout autre résineux que le sapin pectiné. Douglas, épicea, pins noirs et sapins non autochtones sont, si possible, à exclure. Privilégier les peuplements irréguliers et composés de diverses essences est favorable aux insectes et aux oiseaux. Leurs cortèges s'enrichiront si les boisements comportent des arbres de fort diamètre, morts ou dépérissants. La régénération naturelle de hêtres et de sapins doit être favorisée, ainsi que le mélange avec des essences secondaires. En raison de leur intérêt écologique, certaines vieilles hêtraies de l'Aigoual et du Mont Lozère sont classées en réserves biologiques. D'autres sites, comme les stations riches en lichens et les zones de reproduction des oiseaux patrimoniaux, nécessitent également une gestion sylvicole adaptée.

Voir aussi

Guide du naturaliste Causses Cévènnes écrit par le Parc National des Cévennes

Liens internes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « H%C3%AAtraie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hetraie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hêtraie — [ ɛtrɛ ] n. f. • XVIIIe; de hêtre ♦ Lieu planté de hêtres. ⇒HÊTRAIE, subst. fém. Lieu planté de hêtres. Le soleil happe la brume, déploie des aunes de velours bleu sur les squelettes des hêtraies où s accrochent des touffes de vert acide (BLANCHE …   Encyclopédie Universelle

  • *hêtraie — ● hêtraie nom féminin (de hêtre) Forêt à feuilles caduques des régions tempérées humides, dont les arbres les plus fréquents sont les hêtres. (La hêtraie se rencontre sur sol calcaire comme sur sol siliceux.) …   Encyclopédie Universelle

  • Hêtraie — Une hêtraie est une forêt où prédomine le hêtre. Le nom du hêtre est issu du bas francique heester, petit arbre, terme picard, auquel on a accolé le suffixe latin etu(m) servant à désigner un ensemble d arbres. Les produits de etu(m) était du… …   Wikipédia en Français

  • HÊTRAIE — n. f. Lieu planté de hêtres …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • hétraie — (hé trê) s. f. Lieu planté de hêtres …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Hêtraie — nf peuplement de hêtres fr. Var.: hétrée Les Andelys. Dénom dialectales : faye, fayette, fay, fahy, fai, foutelaie... Noms dialectaux du hêtre : aite, ate, bago, boco, bohon, fag, fai, faiche, faiesse, faist, faoug, fatch, fatyo Catalan, fau,… …   Glossaire des noms topographiques en France

  • hêtraie — nf. ; ld. : FAYAI nm. (Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Holiday home La Hetraie Roumont — (Roumont,Бельгия) Категория отеля: Адрес: 6686 Roumont, Бельгия …   Каталог отелей

  • Holiday home Hetraie Montebourg — (Montebourg,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: 5031 …   Каталог отелей

  • Foulaie — hêtraie …   Glossaire des noms topographiques en France


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.