Alexandre Agricola

Alexandre Agricola est un compositeur né à Gand[1], ou dans le nord de l'Allemagne[2], probablement en 1446, et mort en Castille en 1506.

Sommaire

Biographie

Alexandre Ackerman, fils d'Heinric Ackerman, est issu d'une famille de patriciens gantois. Il décide de latiniser son nom, et de s'appeler Agricola.

De 1471 à 1474, il est membre de la musique de la chambre du duc de Milan, Galéas Marie Sforza, avec Josquin Des Prés, Johannes Martini et Loyset Compère.

En 1474, il quitte Milan pour Florence. Galéas Marie Sforza lui écrit une lettre de recommandation pour Laurent de Médicis. En 1476, Agricola est chantre à Cambrai. Il se rend ensuite à Ferrare, puis est chantre à la chapelle royale de France, où il a certainement connu Johannes Ockeghem. En 1491, on le retrouve chantre à la cathédrale de Florence. Un départ précipité ? Peut-être : en 1492, Charles VIII de France écrit à Pierre de Médicis une lettre indignée réclamant le retour d'Agricola à la cour de France[1].

Agricola passe cependant d'abord par Naples, où il est reçu par Ferrante Ier, puis revient à la cour de France. En 1500, il est nommé maître de chapelle à la cour de Bourgogne de Philippe le Beau. Il le suit en Espagne, et c'est là qu'il meurt, en même temps que Philippe, de la peste qui sévit à Valladolid en 1506.


Œuvres

Alexandre Agricola composa des messes, des motets et des chansons polyphoniques (sur des paroles françaises, néerlandaises et italiennes). Il reste fidèle à la tradition franco-flamande du Nord, et est l'émule de Josquin. On ne décèle pas chez lui d'influence italienne. Il est remarquable par son style énergique. Il considère la chanson comme un sujet de variations brillantes, qui lui permet de mettre en valeur les sentiments, et d'étonner par les ornementations[2].

Certaines œuvres d'Alexandre Agricola furent transcrites pour le luth par l'Allemand Hans Neusidler. Quelques années après sa mort, Eloy d'Amerval le cite dans son Livre de la diablerie (1508).

Notes et références

  1. a et b Rob C. Wegman, « Agricola » in Revue Belge de Musicologie, 1997, cité par Paul Van Nevel dans la notice du CD « Un labyrinthe secret », Sony, 1999.
  2. a et b Larousse de la Musique, Paris, 1982

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre Agricola de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AGRICOLA (A.) — AGRICOLA ALEXANDRE (1446 env. 1506) Né vraisemblablement en Flandre, peut être en Allemagne, Alexandre Agricola (ou Ackermann) est en Italie, à Florence, en 1470, date de son mariage. Il est au service du duc Galéas Marie Sforza de Milan, de 1471 …   Encyclopédie Universelle

  • Alexandre Balthazar Laurent Grimod de La Reynière — Retrato de Grimod de La Reynière. Alexandre Balthazar Laurent Grimod de La Reynière (nace el 20 de noviembre de 1758 en París 25 de diciembre de 1838 en la ciudad de Villiers sur Orge del departamento de Essonne) se trata de un abogado,… …   Wikipedia Español

  • Alexander Agricola — Alexandre Agricola Alexandre Agricola est un compositeur né à Gand[1], ou dans le nord de l Allemagne[2], probablement en 1446, et mort en Castille en 1506. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Alexander Agricola — Famoso compositor en su tiempo, nacido en Gante (Bélgica), probablemente en 1446 y fallecido en Valladolid (España) en 1506. Su auténtico nombre era Alexandre Ackerman. Fue discípulo del compositor Johannes Ockeghem. Pocos datos de su persona han …   Wikipedia Español

  • Pierre Agricola — Pour les articles homonymes, voir Agricola. Peter Agricola (né le 29 juin 1525 à Holzheim (bei Neu Ulm) et décédé le 5 ou le 7 juillet 1585 à Reinsacker (Randersacker) près de Wurtzbourg, inhumé le 8 juillet 1585 à… …   Wikipédia en Français

  • Magnus Agricola — Pour les articles homonymes, voir Agricola. Magnus Agricola (né vers 1556 à Holzheim près de Neu Ulm et décédé le 28/29 septembre 1605 à Neubourg sur le Danube) était un prélat luthérien et théologien allemand. Neveu et héritier spirituel du… …   Wikipédia en Français

  • Marie Antoine Alexandre Guilliermond — Nacimiento 19 de agosto 1876 Lyon Fallecimiento 1 de abril 1945 ibíd. Residencia Francia Nac …   Wikipedia Español

  • Jean Fresneau — Pour les articles homonymes, voir Fresneau. Jean Fresneau[1] est un musicien et compositeur français de la fin du XVe siècle, né à Cambrai, actif de 1470 à 1505. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Jehan Fresneau — Jean Fresneau Pour les articles homonymes, voir Fresneau. Jean Fresneau[1] est un musicien et compositeur français de la fin du XVe siècle, né à Cambrai, actif de 1470 à 1505 …   Wikipédia en Français

  • Marc Lewon — (* 1972 in Frankfurt am Main) ist ein deutscher Musiker und Musikwissenschaftler. Inhaltsverzeichnis 1 Ausb …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”