Alexandre-François Desportes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desportes.
Alexandre-François Desportes - Autoportrait en chasseur (1699) - Paris, musée du Louvre

Alexandre-François Desportes, né en 1661 (baptisé le 16 février) à Champigneulle (Ardennes) et mort à Paris en 1743, est un peintre français qui peut être considéré comme le fondateur de la peinture animalière française.

Sommaire

Biographie

Arrivé en 1673 à Paris, Desportes se forme auprès de Nicasius Bernaerts, élève de Frans Snyders installé à Paris. Avec ce maître, il s’imprègne de la tradition flamande mais tempère la violence et la fougue de ces compositions baroques au profit d’un art plus mesuré.

Après un passage à la manufacture des Gobelins, en 1692-1693, il est portraitiste de la cour de Pologne en 1695-1696. De retour en France, il se détourne du portrait pour se consacrer à la décoration intérieure. Il est reçu à l’Académie royale de peinture et de sculpture en tant que « peintre d'animaux » en 1699.

De 1700 jusqu’à sa mort, il exécute de très nombreux tableaux pour orner les demeures royales (Versailles, Marly, Meudon, Compiègne et Choisy). Louis XIV, puis Louis XV lui commandent le portrait de leurs chiens favoris.

Cerf aux abois (1729)

Peintre des chasses et de la meute royales, Desportes suivait le roi lors de ses chasses.

Saint-Simon rapporte « qu’il allait même d’ordinaire à la chasse à ses côtés, avec un petit portefeuille pour dessiner sur les lieux leurs diverses attitudes, entre lesquelles le roi choisissait, et toujours avec goût, celles qu’il préférait aux autres. »

Œuvre

Desportes meurt en 1743, laissant un important fonds d’atelier. Celui-ci se compose des études d’animaux, de plantes et de paysages peintes d’après nature ainsi que quelques esquisses de Jan Fyt comme celles figurant des chasses au renard.

En 1784, le comte d'Angiviller, directeur général des bâtiments du Roi, fait l’acquisition de ce fonds pour Sèvres afin qu’il serve de modèles aux peintres de la manufacture.

Après avoir servi de source iconographique pendant plus d’un siècle, les études ont été déposées dans plusieurs institutions. Le Musée de la chasse et de la nature à Paris a recueilli une part importante des œuvres animalières. Le musée du Louvre possède son portrait peint par lui-même et plusieurs de ses meilleurs tableaux. Une salle entière du musée international de la Chasse à Gien lui est consacrée. Le musée de la vénerie de Senlis expose son tableau Hallali de cerf et Chasse aux renards ainsi que d'autres œuvres.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Source partielle

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Alexandre-François Desportes » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878  (Wikisource)


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexandre-François Desportes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alexandre-Francois Desportes — Alexandre François Desportes Pour les articles homonymes, voir Desportes. Alexandre François Desportes Autoportrait en chasseur (1699) Paris …   Wikipédia en Français

  • Alexandre-François Desportes — (Champigneul, Marne 24 February, 1661 Paris 20 April, 1743) was a French painter and decorative designer who specialised in animals.He studied in Paris, in the studio of the Flemish painter Nicasius Bernaerts, a pupil of Frans Snyders. After a… …   Wikipedia

  • Alexandre-François Desportes — Autorretrato como cazador. Alexandre François Desportes, pintor francés (* 1661, Chanpigneul, † 1743, París). Se le considera el fundador del género animalístico francés. Fue aprendiz de Nicasius Bernaerts, alumno de Frans Snyders, que residía en …   Wikipedia Español

  • François Desportes — Alexandre François Desportes Pour les articles homonymes, voir Desportes. Alexandre François Desportes Autoportrait en chasseur (1699) Paris …   Wikipédia en Français

  • François Desportes — Selbstporträt im Bild „Der Maler als Jäger“ Alexandre François Desportes (* 1661 in Champigneulles; † 1743 in Paris) war ein französischer Maler des Rokoko. Desportes war ein Schüler des Tiermalers Bernaert Nicasius. Er heiratete 1692. Von 1694… …   Deutsch Wikipedia

  • Desportes, Alexandre-François — ▪ French painter born 1661, Champigneulle, France died April 20, 1743, Paris  French painter who specialized in portraying animals, hunts, and emblems of the chase; he was among the first 18th century artists to introduce landscape studies using… …   Universalium

  • Desportes — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Desportes Alexandre François Desportes, peintre français, (1661 1743) ; Jean Baptiste René Pouppé Desportes (1704 1748), médecin et botaniste… …   Wikipédia en Français

  • Desportes —   [de pɔrt],    1) Alexandre François, französischer Maler, * Champigneul Champagne (bei Châlons sur Marne) 24. 2. 1661, ✝ Paris 20. 4. 1743; war 1695 96 als Porträtmaler am Hof des polnischen Königs in Warschau, danach für den französischen… …   Universal-Lexikon

  • Nicolas Desportes — (1718, Busancy 1787, Paris) was a French painter, specialising in representations of animals and hunting scenes. He trained under his uncle Alexandre François Desportes, an animal painter to king Louis XV, thus gaining the nickname Desportes le… …   Wikipedia

  • Nicolas Desportes — est un peintre français, né à Busancy en 1718 et mort à Paris en 1787, spécialisé dans les représentations d’animaux et scènes de chasse. Sommaire 1 Biographie 2 Notes 3 Bibliographie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”