Alexander Fol

Alexander ou Aleksandar Nikolaev Fol (en bulgare Александър Николаев Фол, translittération scientifique internationale Aleksandăr Nikolaev Fol, né à Sofia le 3 juillet 1933, mort le 1er mars 2006) était un historien bulgare et un thracologue éminent.

Monument à Aleksandăr Fol devant l'Institut de thracologie de l'Académie bulgare des sciences, avec l'inscription : « À Aleksandăr Fol, qui nous a appris que l'énergie intellectuelle est immortelle. »

Sommaire

Biographie

En 1957, il termine ses études d'histoire à l'université de Sofia Saint-Clément d'Ohrid, où il soutient sa thèse en 1966. Entre-temps, ses études l'ont mené au Collège de France et à l'Institut archéologique allemand de Berlin. Il devient professeur à Sofia en 1975. En 1977, avec la fille de Todor Živkov, Ljudmila Živkova, il fonde le Lycée national de langues et cultures anciennes de Sofia. En 1979, il fonde la chaire d'histoire ancienne et de thracologie au sein de la faculté d'histoire de l'université de Sofia. Il en sera le directeur jusqu'en 1987. De 1980 à 1986, il est ministre de la culture et de l'éducation de la République populaire de Bulgarie.

Ses recherches portent essentiellement sur l'histoire de la Grèce classique et l'histoire romaine, mais il est surtout connu comme spécialiste de thracologie.

En 1972, il met en place l'Institut de thracologie au sein de l'Académie bulgare des sciences à Sofia, dont il sera le premier directeur jusqu'en 1992. Aujourd'hui, l'institut porte son nom (Centăr po trakologija prof. Aleksandăr Fol, Centre de thracologie Aleksandăr Fol). Durant ces vingt années, il organise des congrès internationaux de thracologie successivement à Sofia, Bucarest, Vienne, Rotterdam, Moscou et Palma de Majorque. Il était également secrétaire-général du Conseil international pour les Études indo-européennes et de thracologie.

Titulaire d'une chaire d'histoire ancienne et de thracologie à l’université de Sofia entre 1979 et 1987, puis d'une chaire d'Histoire culturelle de l'Europe du sud-est jusqu'en 1991. Il a en parallèle fondé un Institut des recherches bulgares à Vienne et une école pour les langues et la culture antiques à Sofia en 1977. Mais il était également archéologue puisqu'il était directeur des fouilles archéologiques dans le village de Drama, dans l'est de la Bulgarie, conjointement avec Jan Lichardus, membre de l'Institut de la Préhistoire et de la Protohistoire à l'Université de la Sarre (Sarrebruck).

Les travaux d'Aleksandăr Fol sont reconnus internationalement puisqu'il était membre de l'Accademia Medicea à Florence en Italie, de l'Institut archéologique allemand, de la Société Leibniz à Berlin, de l'Académie Maison Internationale des Intellectuels (MIDI) à Paris. Il a été professeur invité dans de nombreuses universités de par le monde (Royaume-Uni, États-Unis, Russie, Allemagne, Japon, France, Italie, etc.).

Aleksandăr Fol est mort le 1er mars 2006 des suites d'un cancer de l'estomac.

Distinctions

Aleksandăr Fol a été fait en 1998 chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres. Il a reçu en 2000 la plus haute distinction de l'université de Sofia Saint-Clément d'Ohrid, la médaille Sveti Kiril (saint Cyrille) à bordure bleue. Il a été décoré en 2003 de l'ordre de la Stara planina, la plus haute décoration bulgare.


Bibliographie sommaire

A. Fol a écrit une douzaine de monographies sur l'histoire politique et sociale de la Thrace ancienne.

NB. : Les ouvrages ci-dessous sont trouvables en France, notamment via le Sudoc.

  • Alexander Fol & Ivan Marazov [translated from the Bulgarian by Nevyana Zhelyaskova], Thrace & the Thracians, Londres, Cassell, 1977.
  • Alexander Fol & Ivan Marazov, À la recherche des Thraces, traduction de l'anglais (il s'agit de la traduction de l'ouvrage précédent !) de Ch. Michaux et J. Joba, Paris, France Empire, 1978.
  • Der Thrakische Silberschatz aus Rogozen, Bulgarien, Komitee für Kultur der Volksrepublik Bulgarien, Hauptdirektion: "Museen und Kunstgalerien", s. l., 1988 (catalogue d'une exposition organisée par A. Fol à Bonn en 1988).
  • Légendes thraces, traduit par Nicolas Stoyanov et Claudine Quinet, Sofia, Sofia-Presse, 1977.

Il a également co-écrit avec N.G.L. Hammond dans le volume de la Cambridge Ancient History IV(2) l'article consacré à la Thrace et aux Perses en Europe.

Liens externes

(bg) Александър Николаев Фол (notice sur Fol, sur le site de la faculté de philosophie de l'université de Sofia Saint-Clément d'Ohrid, avec liste de publications - site consulté le 27 mai 2009).

(bg)(en) Център по тракология "Проф. Александър Фол"/Centăr po trakologija "prof. Aleksandăr Fol" (site du Centre de thracologie Professeur Aleksandăr Fol, consulté le 27 mai 2009).

(de) Prof. Dr. habil. Alexander Fol (fiche biographique, sur le site de la Leibniz-Sozietät der Wissenschaften zu Berlin e. V., consulté le 27 mai 2009).

Annexes

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexander Fol de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alexander Fol — (born in Sofia, Bulgaria on July 3, 1933, died on March 1, 2006) was a Bulgarian historian and Thracologist. In 1957, he studied history at the University of St. Kliment Ohridski in Sofia and earned a PhD in 1966. He worked as a university… …   Wikipedia

  • Alexander Fol — Alexandar Nikolaew Fol (bulgarisch Александър Николаев Фол; * 3. Juli 1933 in Sofia, Bulgarien; † 1. März 2006 in Sofia) war ein bulgarischer Historiker und Thrakologe. Im Jahre 1957 begann Fol das Studium der Alten Geschichte an der Historischen …   Deutsch Wikipedia

  • Alexander [1] — Alexander (gr. Alexandros, der Männer Vertheidigende). I. Mythische Personen: 1) Einer von den Söhnen des Eurystheus; fiel mit seinem Vater gegen die Athener. Trojaner, so v.w. Paris. II. Fürsten: A) im Alterthum: Aa) Römische Kaiser u.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Alexander of Tralles — Alexander ( gr. Ἀλέξανδρος) of Tralles in Lydia (or Alexander Trallianus, c. 525 – c.605) was one of the most eminent of the ancient physicians. His date may safely be put in the 6th century, for he mentions Aëtius Amidenus, [Alexander of Tralles …   Wikipedia

  • Alexander of Greece (rhetorician) — Alexander (Gr. polytonic|Ἀλέξανδρος), son of Numenius (and sometimes called Alexander Numenius for this reason), was a Greek rhetorician who flourished in the first half of the 2nd century.cite encyclopedia | last = Schmitz | first = Leonhard |… …   Wikipedia

  • Alexander of Apamea — Alexander (Gr. polytonic|Ἀλέξανδρος) was a bishop of Apamea in Syria in the 5th century. He was one of a number of moderate Eastern bishops during the Nestorian controversy, and one of the eight bishops deputed by the party of John of Antioch to… …   Wikipedia

  • Alexander, Franz — (1891 1964)    psychoanalyst; best known for his work on psychosomatic disorders. Born to a philosophy professor in Budapest, he studied medicine at Gottingen with Max Verworn. Having completed medical studies, he was serving his compulsory year… …   Historical dictionary of Weimar Republik

  • Aleksandar Fol — Alexander Fol Alexander ou Aleksandar Nikolaev Fol (en bulgare Александър Николаев Фол, translittération scientifique internationale Aleksandăr Nikolaev Fol, né à Sofia le 3 juillet 1933, mort le 1er mars 2006) était un historien bulgare et un… …   Wikipédia en Français

  • Thracology — is the scientific study of Ancient Thrace and Thracian antiquities and is a regional and thematic branch of the larger disciplines of ancient history and archaeology. A practitioner of the discipline is a Thracologist. Thracology investigates the …   Wikipedia

  • Getae — Not to be confused with getai. The Getae (Greek: Γέται, singular Γέτης) was the name given by the Greeks to several Thracian tribes that occupied the regions south of the Lower Danube, in what is today northern Bulgaria, and north of the Lower… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”