Alexander Agricola

Alexandre Agricola

Alexandre Agricola est un compositeur né à Gand[1], ou dans le nord de l'Allemagne[2], probablement en 1446, et mort en Castille en 1506.

Sommaire

Biographie

Alexandre Ackerman, fils d'Heinric Ackerman, est issu d'une famille de patriciens gantois. Il décide de latiniser son nom, et de s'appeler Agricola.

De 1471 à 1474, il est membre de la musique de la chambre du duc de Milan, Galéas Marie Sforza, avec Josquin Des Prés, Johannes Martini et Loyset Compère.

En 1474, il quitte Milan pour Florence. Galéas Marie Sforza lui écrit une lettre de recommandation pour Laurent de Médicis. En 1476, Agricola est chantre à Cambrai. Il se rend ensuite à Ferrare, puis est chantre à la chapelle royale de France, où il a certainement connu Johannes Ockeghem. En 1491, on le retrouve chantre à la cathédrale de Florence. Un départ précipité ? Peut-être : en 1492, Charles VIII de France écrit à Pierre de Médicis une lettre indignée réclamant le retour d'Agricola à la cour de France[1].

Agricola passe cependant d'abord par Naples, où il est reçu par Ferrante Ier, puis revient à la cour de France. En 1500, il est nommé maître de chapelle à la cour de Bourgogne de Philippe le Beau. Il le suit en Espagne, et c'est là qu'il meurt, en même temps que Philippe, de la peste qui sévit à Valladolid en 1506.


Œuvres

Alexandre Agricola composa des messes, des motets et des chansons polyphoniques (sur paroles françaises, néerlandaises et italiennes). Il reste fidèle à la tradition franco-flamande du Nord, et est l'émule de Josquin. On ne décèle pas chez lui d'influence italienne. Il est remarquable par son style énergique. Il considère la chanson comme un sujet de variations brillantes, qui lui permet de mettre en valeur les sentiments, et d'étonner par les ornementations[2].

Certaines œuvres d'Alexandre Agricola furent transcrites pour le luth par l'Allemand Hans Neusidler. Quelques années après sa mort, Eloy d'Amerval le cite dans son Livre de la diablerie (1508).

Notes et références

  1. a  et b Rob C. Wegman, « Agricola » in Revue Belge de Musicologie, 1997, cité par Paul Van Nevel dans la notice du CD « Un labyrinthe secret », Sony, 1999.
  2. a  et b Larousse de la Musique, Paris, 1982

Liens externes

{{Portail musique classique|parent=bandeau}}
Ce document provient de « Alexandre Agricola ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alexander Agricola de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alexander Agricola — (eigentlich Ackerman; * 1446 in Gent; † 15. August 1506 in der Nähe von Valladolid) war ein Komponist, Sänger und Instrumentalist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 2.1 Messen …   Deutsch Wikipedia

  • Alexander Agricola — (1445 or 1446 ndash; August 15, 1506) was a Franco Flemish composer of the Renaissance. A prominent member of the Grande chapelle , the Habsburg musical establishment, he was a renowned composer in the years around 1500, and his music was widely… …   Wikipedia

  • Alexander Agricola —     Alexander Agricola     † Catholic Encyclopedia ► Alexander Agricola     A celebrated composer of the fifteenth century, and pupil of Okeghem, was, according to some, of Belgian and, according to other writers, of German, origin. Born about… …   Catholic encyclopedia

  • Alexander Agricola — Famoso compositor en su tiempo, nacido en Gante (Bélgica), probablemente en 1446 y fallecido en Valladolid (España) en 1506. Su auténtico nombre era Alexandre Ackerman. Fue discípulo del compositor Johannes Ockeghem. Pocos datos de su persona han …   Wikipedia Español

  • Agricola — (lat. „Bauer“) steht für: (3212) Agricola, Asteroid des Hauptgürtels Agricola (Spiel), Brettspiel von Uwe Rosenberg Agricola (oft eine humanistische Latinisierung von Bauer) ist der Familienname folgender Personen: Agricola von Bologna († um 300) …   Deutsch Wikipedia

  • Agrícola — puede referirse a: Lo relativo a la agricultura (no debe confundirse con el campo, el agro, lo agrario, lo agropecuario y otros términos confluyentes). Producto agrícola Área agrícola, zona agrícola, región agrícola, comarca agrícola, municipio… …   Wikipedia Español

  • Agricola — is Latin for farmer and can refer to a number of different people and things.Places*Agricola, MississippiPeopleRomans* Gnaeus Julius Agricola, Roman general, whose biography Agricola was written by the historian Tacitus. * Julia Agricola, wife of …   Wikipedia

  • Agricola — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Agricola est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Saints chrétiens 2 Autres personnalités portant …   Wikipédia en Français

  • Alexander Hegius — (* 1439/1440 in Burgsteinfurt); † 27. Dezember 1498 in Deventer) war ein deutscher Humanist, Mitglied der Brüder vom gemeinsamen Leben und später auch Priester der katholischen Kirche [1]. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Alexander Hegius —     Alexander Hegius     † Catholic Encyclopedia ► Alexander Hegius     Humanist; b. probably in 1433, at Heeck (Westphalia); d. 7 December, 1498, at Deventer (Netherlands). Nothing is known of his earlier studies; but he must have been of quite… …   Catholic encyclopedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”