Alex Rodriguez
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le joueur de baseball. Pour le monteur, voir Alex Rodríguez (monteur). Pour le patronyme, voir Rodriguez.
Pix.gif Alex Rodriguez Baseball pictogram.svg
Alex Rodriguez Talking.jpg
Yankees de New York - No 13
Joueur de troisième but
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
8 juillet 1994
Statistiques de joueur (1994-2010)
Parties jouées 2303
Coups sûrs 2672
Points produits 1831
Points 1757
Coups de circuit 613
Moyenne au bâton 0,303
Équipes

Alexander Emmanuel « Alex » Rodriguez, surnommé A-Rod, (né le 27 juillet 1975 à Manhattan, New York) est un joueur de baseball d'origine dominicaine évoluant dans la Ligue majeure de baseball avec les Yankees de New York. Il est né à New York dans le secteur Washington Heights.

Élu trois fois joueur par excellence de la Ligue américaine, il est le joueur dans l'histoire des Ligues majeures qui totalisait le plus haut total de coups de circuit à l'âge de 30 ans. Il fut le plus jeune joueur à avoir atteint le plateau des 500 circuits, puis des 600 circuits en carrière.

Durant la saison 2010, il a établi un nouveau record pour le nombre de saisons consécutives (14) avec 100 points produits ou plus.

En 2009, Rodriguez a admis avoir consommé des stéroïdes durant sa carrière.

Sommaire

Débuts avec Seattle

Rodriguez a commencé sa carrière en 1994 avec les Mariners de Seattle. Il n'a joué que 17 parties à cause de la grève des joueurs. À l'âge de 18 ans, 11 mois et 11 jours il fut le joueur le plus jeune de la ligue depuis 1984. Il a recommencé sa carrière en 1995, et a frappé 0,232 en 48 parties. En 1996 il a fait sa première saison complète, avec 215 coups sûrs, 36 circuits, 141 points, 135 points produits et une moyenne de 0,353, la meilleure de la Ligue américaine. Il avait trop de présences au bâton en 1995 pour être considéré comme recrue mais a fini deuxième lors du vote pour le meilleur joueur après Juan González. Le vote a fini 290 à 287, juste 3 points d'avance pour González.

En 1998 il a frappé pour la première fois 40 coups de circuit, et avec 40 buts volés il est devenu le troisième joueur ayant réussi une saison « 40-40 ». Son total de coups de circuit fut le meilleur total lors d'une saison 40-40 jusqu'en 2006 quand Alfonso Soriano l'a dépassé. Ses 42 circuits fut aussi le meilleur total par un arrêt-court dans la Ligue américaine.

En 2000 il est devenu le premier arrêt-court à marquer 100 points, produire 100 points et recevoir 100 buts-sur-balles lors de la même saison. Après le départ de Randy Johnson et Ken Griffey Jr., Rodriguez est devenu le troisième joueur vedette à quitter les Mariners. En 2001 sans ces trois joueurs, les Mariners sont devenus la meilleure équipe de l'histoire de la Ligue américaine avec 116 victoires en 162 parties.

Carrière au Texas

En 2001, Rodriguez signe le contrat le plus lucratif de l'histoire du sport professionnel : 252 millions de dollars pour 10 saisons entre 2001 et 2011. Il joue 485 matchs entre 2001 et 2003 et accumule 156 circuits en 3 saisons. En 2001, il bat le record du plus grand nombre de circuits par un arrêt-court (52). Le record pour un droitier dans la Ligue américaine est 58 circuits établi par Jimmie Foxx en 1932 et égalé par Hank Greenberg en 1938. Ses 57 circuits sont le meilleur total dans la Ligue américaine depuis celui de Roger Maris en 1961. Il est également devenu le premier joueur avec 50 circuits et 200 coups sûrs depuis Foxx en 1932.

En 2003, il frappe 47 circuits, avec 124 points et 118 points produits. Il gagne son deuxième gant doré en tant qu'arrêt-court, et est élu Meilleur joueur des ligues majeures à la fin de la saison, après avoir fini deuxième derrière Miguel Tejada en 2002.

Transfert à New York

Malgré les performances de Rodriguez, les Rangers finissent dernier de leur division en 2001 et en 2002. Rodriguez est transféré aux Yankees de New York le 15 février 2004, en échange d'Alfonso Soriano et Joaquin Arias. Il est repositionné en tant que joueur de troisième but, le poste d'arrêt-court étant déjà occupé depuis plusieurs années par Derek Jeter. En 2004, il frappe 36 circuits et produit 106 points. En 2005, il frappe 48 circuits, produit 130 points et marque 124 points. En fin de la saison, il est élu Meilleur joueur des ligues majeures pour la seconde fois. Il est l'un des 28 joueurs ayant gagné plus d'une fois ce trophée. En 2006, il frappe son 2000e coup sûr qui fut également son 450e coup de circuit. Il est devenu le joueur le plus jeune ayant frappé 450 circuits, dépassant Ken Griffey Jr. de 267 jours.

Saison 2007

Alex Rodriguez avec les Yankees

En avril 2007, Rodriguez commence la saison avec 14 circuits en 20 parties, le meilleur total de circuits après 20 parties de l'histoire de la LMB. Il finit le mois avec 14 circuits et égale le record d'Albert Pujols pour le mois d'avril. Il rate le record du plus grand nombre de points produits au mois d'avril d'un point (35 par Juan González). À la fin du mois, il avait une moyenne au bâton de 0,355 avec 34 points produits et 33 points en 25 parties. Il est nommé Joueur du mois de la Ligue américaine[1]. Il ne frappe que 5 circuits avec une moyenne de 0,235 au mois de mai, mais se réchauffe avec 9 circuits et 34 points produits en juin. Il mène la Ligue américaine lors du vote pour le Match des étoiles de la Ligue majeure de baseball 2007 et participe à son 10e match des étoiles en 12 saisons[2]. Le 4 août 2007, il devient le plus jeune joueur à frapper 500 coups de circuit en Ligue majeure (32 ans et 8 jours), dépassant le record détenu par Jimmie Foxx[3]. Il termine la saison en tête de plusieurs statistiques avec 54 circuits, 156 points produits, 143 points et une moyenne de puissance de 0,645.

Le 28 octobre, Scott Boras, son agent, annonce que Rodriguez choisit de se désengager de son contrat alors qu'il lui reste trois années à honorer avec les Yankees et 92 millions de dollars de salaire à percevoir[4]. Après avoir refusé une extension de contrat de la part des Yankees, Alex Rodriguez se positionne sur le marché des agents libres pour négocier un nouveau contrat plus lucratif.

Le 19 novembre, il décroche son troisième titre de Meilleur joueur de la Ligue américaine, sans pour autant être élu à l'unanimité, les deux journalistes de Detroit ayant voté pour Magglio Ordonez[5].

Saison 2008

Saison 2009

Saison 2010

Le 4 août 2010 au Yankee Stadium, Alex Rodriguez devient le plus jeune joueur de l'histoire de la MLB à frapper 600 circuits. Treize jours après avoir claqué sa 599e longue balle, A-Rod devient enfin le 7e joueur à atteindre la marque des 600 en envoyant dans les gradins du champ centre une offrande du lanceur Shaun Marcum des Blue Jays de Toronto. L'exploit est réussi huit jours après le 35e anniversaire de naissance de Rodriguez[6].

Le 6 septembre 2010, Rodriguez établit un nouveau record des majeures pour le plus grand nombre de saisons consécutives de 100 points produits ou plus. Il produit son 100e point de l'année dans une défaite des Yankees devant Baltimore. En atteignant ce plateau pour une 14e saison de suite, il éclipse le record qu'il partageait déjà avec Babe Ruth, Lou Gehrig et Jimmie Foxx[7].

En septembre, il est élu meilleur joueur du mois dans la Ligue américaine, un honneur qui lui est décerné pour la 10e fois de sa carrière, et une première depuis juin 2007[8].

Saison 2011

Rodriguez est élu par les fans comme joueur de troisième but partant de l'équipe de la Ligue américaine au match des étoiles 2011 tenu le 13 juillet à Phoenix. Cependant, il est blessé et doit déclarer forfait. Kevin Youkilis des Red Sox remplace A-Rod dans l'effectif et Adrián Beltré des Rangers est le troisième but partant de l'Américaine[9].

Controverses

Usage de stéroïdes

De premières rumeurs concernant l'usage de stéroïdes par Alex Rodriguez circulent lorsque l'ancien joueur et utilisateur avoué de stéroïdes Jose Canseco publie son livre controversé, Juiced. A-Rod nie s'être jamais dopé, notamment lors d'une interview télévisée avec Katie Couric en 2007. Cependant, en février 2009, le magazine Sports Illustrated affirme que Rodriguez a échoué en 2003 un test anti-dopage[10], à l'instar de 103 autres joueurs des majeures parmi quelque 1200 à avoir été testés. Quelques heures après la publication de l'article, Alex Rodriguez avoue dans une interview en Floride, où se tient le camp d'entraînement des Yankees, avoir fait usage de stéroïdes entre 2001 et 2003[11], cette dernière année étant la première où il reçut le prix du meilleur joueur de la saison.

La drogue était fournie à Rodriguez par son cousin, Yuri Sucart, qui l'achetait dans la rue en République dominicaine et procédait lui-même aux injections reçues par l'athlète deux fois par mois[12]. Sucart a depuis été banni de l'entourage des Yankees et du Yankee Stadium[13].

Celui que l'on surnomme A-Rod reçoit deux nouveaux sobriquets, utilisé par les fans de baseball aussi bien que par la presse : A-Roid (un jeu de mots avec stéroïde) et A-Fraud (fraud signifiant « fraude » ou « imposteur »en anglais). Lors d'un match pré-saison des Yankees au site d'entraînement de Dunedin en Floride, Rodriguez est hué par la foule dans les jours qui suivent ses aveux publics[14]. Il est aussi chahuté par les spectateurs lors des matchs sur la route, notamment au Fenway Park de Boston, antre des grands rivaux des Yankees, où les partisans des Red Sox chantent « You do steroids » à chacune de ses apparitions. En février 2011, il est hué au Cowboys Stadium de Dallas au Texas où il assiste au Super Bowl XLV avec sa compagne Cameron Diaz[15].

Rodriguez s'est rendu à plusieurs reprises dans des écoles pour y rencontrer des enfants et leur parler des dangers de la consommation de stéroïdes. À la demande du joueur, ces rencontres n'étaient pas ouvertes aux représentants des médias[16].

Jeu illégal

En août 2011, la MLB rencontre Rodriguez[17] après que le tabloïd américain Star a publié des allégations à l'effet que la vedette des Yankees aurait participé à au moins deux parties illégales de poker, dont l'une à Beverly Hills où de la cocaïne était, selon les sources du magazine, consommée et où une bagarre aurait presque éclaté après qu'un joueur a perdu plus d'un demi-million de dollars au jeu[18]. Parmi les joueurs de poker qui auraient participé à ces parties illégales, Star Magazine cite les acteurs Matt Damon, Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire et Ben Affleck[19]. Rodriguez avait été averti en 2005 par les autorités de la ligue et la direction des Yankees qu'il était préférable qu'il se tienne loin de ce genre d'activités, puisque la proximité avec le milieu du gambling illégal peut placer les athlètes professionnels dans des situations compromettantes.

Vie personnelle

Alex Rodriguez a épousé Cynthia Scurtis, une diplômée en psychologie, le 2 novembre 2002. Ils ont deux filles, Natascha Alexander, née le 18 novembre 2004 et Ella Alexander, née le 14 avril 2008[20]. Le couple Rodriguez s'est séparé en 2008 et une demande de divorce a été déposée par Cynthia Scurtis le 2 juillet de la même année, citant notamment l'infidélité présumée de son conjoint. Quelques mois auparavant, le magazine US Weekly avait soutenu que le joueur de baseball entretenait une relation amoureuse avec la chanteuse Madonna, allégation que les deux réfutèrent[21]. Madonna et son époux Guy Ritchie divorcèrent peu après. En 2009, Rodriguez fréquenta l'actrice Kate Hudson[22].

Il fréquente depuis 2010 l'actrice Cameron Diaz[23].

Honneurs

Classements en carrière

Statistiques au 5 octobre 2010.

  • Classé 13e pour le pourcentage de puissance (0,5714)
  • Classé 6e pour les circuits (613)
  • Classé 17e pour les points produits (1831)
  • Classé 20e pour les points marqués (1757)

Statistiques

Statistiques de frappeur en saison régulière[24]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
1994 Seattle 17 54 4 11 0 0 0 2 3 0,204
1995 Seattle 48 142 15 33 6 2 5 19 4 0,232
1996 Seattle 146 601 141 215 54 1 36 123 15 0,358
1997 Seattle 141 587 100 176 40 3 23 84 29 0,300
1998 Seattle 161 686 123 213 35 5 42 124 46 0,310
1999 Seattle 129 502 110 143 25 0 42 111 21 0,285
2000 Seattle 148 554 134 175 34 2 41 132 15 0,316
2001 Texas 162 632 133 201 34 1 52 135 18 0,318
2002 Texas 162 624 125 187 27 2 57 142 9 0,300
2003 Texas 161 607 124 181 30 6 47 118 17 0,298
2004 NY Yankees 155 601 112 172 24 2 36 106 28 0,286
2005 NY Yankees 162 605 124 194 29 1 48 130 21 0,321
2006 NY Yankees 154 572 113 166 26 1 35 121 15 0,290
2007 NY Yankees 158 583 143 183 31 0 54 156 24 0,314
2008 NY Yankees 138 510 104 154 33 0 35 103 18 0,302
2009 NY Yankees 124 444 78 127 17 1 30 100 14 0,286
2010 NY Yankees 137 522 74 141 29 2 30 125 4 0,270
Totaux 2303 8826 1757 2672 474 29 613 1831 301 0,303
Statistiques de frappeur en séries éliminatoires[24]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
1995 Seattle 2 2 1 0 0 0 0 0 0 0,000
1997 Seattle 4 16 1 5 1 0 1 1 0 0,313
2000 Seattle 9 35 4 13 2 0 2 7 1 0,371
2004 NY Yankees 11 50 11 16 5 0 3 5 2 0,320
2005 NY Yankees 5 15 2 2 1 0 0 0 1 0,133
2006 NY Yankees 4 14 0 1 0 0 0 0 0 0,071
2007 NY Yankees 4 15 2 4 0 0 1 1 0 0,267
2009 NY Yankees 15 52 15 19 5 0 6 18 2 0,365
2010 NY Yankees 9 32 5 7 2 0 0 3 2 0,219
Totaux 63 231 41 67 16 0 13 38 8 0,290

Note : G = Matches joués ; AB = Passages au bâton; R = Points ; H = Coups sûrs ; 2B = Doubles ; 3B = Triples ;
HR = Coup de circuit ; RBI = Points produits ; SB = Buts volés ; BA = Moyenne au bâton.

Notes

  1. (en) MLB.com, A-Rod honored for historic month, Caleb Breakey, 2 mai 2007
  2. (en) MLB.com, A-Rod tops all All-Star vote-getters, Bryan Hoch, 1er juillet 2007
  3. (en) MLB.com, A-Rod belts historic 500th homer, Bryan Hoch, 4 août 2007
  4. (en) New York Post, A-Rod opts out, Joel Sherman, 28 octobre 2007
  5. (en) MLB.com, No-brainer: A-Rod wins AL MVP Award, Bryan Hoch, 19 novembre 2007
  6. A-Rod youngest in history to 600 homers, Tim Britton / MLB.com, 4 août 2010.
  7. A-Rod reaches record RBI heights, Tim Britton / MLB.com, 6 septembre 2010.
  8. A-Rod, Tulo take home Player of Month honors, James Hall / MLB.com, 4 octobre 2010.
  9. (en) Peralta, Youkilis added to AL All-Star squad, Cash Kruth / MLB.com, 8 juillet 2011.
  10. (en) [http://sportsillustrated.cnn.com/2009/baseball/mlb/02/07/alex-rodriguez-steroids/ Sources tell SI Alex Rodriguez tested positive for steroids in 2003 Selena Roberts et David Epstein, Sports Illustrated, 7 février 2009.
  11. (en) A-Rod admits, regrets use of PEDs, ESPN, 10 février 2009.
  12. La drogue était fournie à A-Rod par son cousin, Serge Forgues, 24 heures, 17 février 2009.
  13. (en) Alex Rodriguez OK with ban on cousin, Wallace Matthews, ESPN New York, 4 juin 2011.
  14. (en) Alex Rodriguez booed as Yankees open Grapefruit League schedule on road, Mark Feinsand, New York Daily News, 25 février 2009.
  15. (en) A-Rod caught on tape, booed at Super Bowl, Mark Marrone, ESPN, 7 février 2011.
  16. (en) A-Rod Gives Anti-Steroid Talk to Kids, New York Times, 1er septembre 2009.
  17. (en) MLB to interview A-Rod over gambling issue, Jesse Sanchez / MLB.com, 3 août 2011.
  18. (en) MLB investigates A-Rod gambling, Wallace Matthews, ESPN New York, 3 août 2011.
  19. (en) A-Rod denies illegal gambling reports, Mike Mazzeo, ESPN, 1er juillet 2011.
  20. (en) George A. King III, « New Dad A-Rod May DH Tonight » sur NewYorkPost.com, 25 avril 2008
  21. A-Rod's wife files for divorce, alleges infidelity, 'other marital misconduct', Associated Press, 7 juillet 2008.
  22. (en) Kate Hudson, Alex Rodriguez reportedly split, Courtney Hazlett, MSNBC, 14 décembre 2009.
  23. (en) Yankees' slugger Alex Rodriguez, Cameron Diaz keep romance low key at CC Sabathia's birthday bash, New York Daily News, 20 juillet 2010.
  24. a et b (en) Statistiques de Alex Rodriguez en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alex Rodriguez de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alex Rodríguez — New York Yankees No. 13 Tercera base / Shortstop / Bateador designado Nacimiento: 27 de julio de 1975 (36 años) …   Wikipedia Español

  • Alex Rodríguez — Alex Rodriguez  Cet article concerne le joueur de baseball. Pour le monteur, voir Alex Rodríguez (monteur). Pour le patronyme, voir Rodriguez. Alex Rodriguez …   Wikipédia en Français

  • Alex Rodriguez — beim Training New York Yankees Nr. 13 Third Base Geboren am: 27. Juli 1975 …   Deutsch Wikipedia

  • Alex Rodríguez — ist der Name folgender Personen: Alex Rodríguez (Cutter) (* 1971), mexikanisch französischer Cutter Alex Rodríguez (Baseballspieler) (* 1975), US amerikanischer Baseballspieler Alex Rodríguez (Fußballspieler) (* 1980), andorranischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Alex Rodriguez — This article is about the baseball player. For the film editor, see Alex Rodríguez (film editor). For the Andorran footballer, see Alex Rodriguez (footballer). A Rod redirects here. For other uses, see A Rod (disambiguation). Alex Rodriguez …   Wikipedia

  • Alex Rodríguez (Baseballspieler) — Alex Rodríguez Alex Rodríguez New York Yankees Nr. 13 Third Basem …   Deutsch Wikipedia

  • Alex Rodríguez (Cutter) — Alex Rodríguez (* 18. Mai 1971 in Saint Martin d’Hères, Rhône Alpes, Frankreich) ist ein mexikanisch französischer Cutter. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Filmografie (Auswahl) 3 Auszeichnu …   Deutsch Wikipedia

  • Alex Rodriguez (monteur) — Alex Rodríguez (monteur)  Cet article concerne le monteur. Pour le joueur de baseball, voir Alex Rodriguez. Pour le patronyme, voir Rodriguez. Alex Rodríguez (aussi crédité sous le nom de Alexandro Rodriguez et de Alejandro Rodriguez) est un …   Wikipédia en Français

  • Alex Rodríguez (Fußballspieler) —  Alex Rodríguez Spielerinformationen Voller Name Alex Rodríguez Geburtstag 15. Oktober 1980 Geburtsort Andorra Position Abwehr Vereine als Aktiver …   Deutsch Wikipedia

  • Alex Rodríguez (film editor) — Alex Rodríguez (born May 18, 1971 in Saint Martin d Hères, France) is a Mexican film editor who was nominated for an Academy Award for Film Editing for the film Children of Men (2006). Children of Men was directed and co edited by Alfonso Cuarón; …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”