Alessandro Zorzi
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zorzi.

Alessandro Zorzi, en latin Georgius, jésuite italien, né à Venise, le 11 septembre 1747.

Il professait, en 1772, la théologie au collège de Sainte-Lucie de Bologne. Après la suppression de l'institut, il continua de donner des leçons aux jeunes ecclésiastiques qui ne voulurent pas abandonner leur maître et se rendit ensuite à Ferrare, sur l'invitation de Crisp. Bevilacqua, pour présider à l'éducation de ses neveux. Dans les loisirs que lui laissait cette place, il cultiva les lettres et la philosophie avec beaucoup de zèle et acquit la connaissance des principales langues modernes. Il avait formé le projet d'une encyclopédie italienne, purgée de toutes les erreurs qu'on reproche à celle de Diderot ; il en faisait imprimer le spécimen, lorsqu'il mourut à Ferrare, le 14 juillet 1779, âgé de 31 ans.

On a de lui :

  1. Del modo d'însegnare à fanciulli lé due lingue italiana e latina, Ferrare, 1775, in-8° ;
  2. Prospetto di una nuova enciclopedia italiana, ibid., 1775, in-8° ;
  3. une traduction en vers italiens des distiques de Marc-Antoine Muret : Conseils d'un père à son fils. Elle est anonyme et se trouve dans les Eritdimenti délia lingua toscana de Soresi Rovereto, 1778, in-8° ;
  4. Lettere tre a cio che ha scritio Mart. Serlock : prima dello stato délia poesia italiana ; seconda dell' Arioslo ; terza del Sakespear, Ferrare, 1779, in-8°. Il y combat avec avantage les paradoxes de Thomas Sherlock, si partial pour ses compatriotes qu'il ose bien refuser à l'Arioste le titre de grand poëte, dont à son avis Shakespeare est seul digne.
  5. Prodrome délia nuova enciclopedia italiana, Sienne, 1779, in-8°. Cet essai contient les articles sur la liberté, le péché originel et la grâce. De l'avis des critiques italiens, Zorzi s'y montre également profond métaphysicien et savant théologien.

Une notice sur l'auteur, suivie de son épitaphe en latin, par Laurent Barotti, son confrère, termine ce volume.

Le chevalier Clément Vanetti, l'ami le plus intime de Zorzi, a publié : Commentarius de vita Alexandri Georgii, etc., Sienne, 1779, in-8°. Cette vie précède la correspondance latine des deux amis. Le style des lettres de Zorzi prouve que l'étude des langues modernes lui avait fait négliger celle du latin. (voir : Caballero, Supplément. Biblioth. Soc. Jesu, p. 306.)

Source

« Alessandro Zorzi », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alessandro Zorzi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alessandro Zorzi (1747-1779) — Alessandro Zorzi Pour les articles homonymes, voir Zorzi. Alessandro Zorzi, en latin Georgius, jésuite italien, né à Venise, le 11 septembre 1747. Il professait, en 1772, la théologie au collège de Sainte Lucie de Bologne. Après la suppression de …   Wikipédia en Français

  • Alessandro zorzi (1747-1779) — Alessandro Zorzi Pour les articles homonymes, voir Zorzi. Alessandro Zorzi, en latin Georgius, jésuite italien, né à Venise, le 11 septembre 1747. Il professait, en 1772, la théologie au collège de Sainte Lucie de Bologne. Après la suppression de …   Wikipédia en Français

  • Zorzi — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Les Zorzi ou Giorgi sont une famille d origine Vénitienne. Quelques membres Francesco Zorzi, (1466 1540, théologien, philosophe et kabbaliste dit aussi… …   Wikipédia en Français

  • Zorzi (famille) — Le palais Zorzi Liassidi La famille Zorzi (traduction de « Giorgi » en dialecte vénitien) est une des vingt quatre plus anciennes familles nobles de la République de Venise. Elle …   Wikipédia en Français

  • Alessandro Vittoria — par Giovanni Battista Moroni Alessandro Vittoria (né à Trente en 1525 et mort à Venise en 1608) est un sculpteur maniériste de l école vénitienne, « l un des principaux représentants du style classique vénitien » …   Wikipédia en Français

  • Alessandro Vittoria — Gemälde von Giovanni Battista Moroni …   Deutsch Wikipedia

  • Giorgi — Zorzi Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Les Zorzi ou Giorgi sont une famille d origine Vénitienne. Quelques membres Francesco Zorzi, (1466 1540, théologien, philosophe et kabbaliste dit… …   Wikipédia en Français

  • Mapas de Bartolomé Colón — Mapa de las Indias occidentales según el Códice Zorzi de la Biblioteca Nacional Central de Florencia. Los mapas de Bartolomé Colón son un conjunto de tres apuntes dibujados en 1506 probablemente por Alessandro Zorzi a partir de las informaciones… …   Wikipedia Español

  • Carte de Bartolomeo Colomb — Cartes de Bartolomeo Colomb La carte des Indes Les cartes de Bartolomeo Colomb sont un ensemble de trois esquisses dessinées en 1506 par Alessandro Zorzi sur la base d informations données par Bartolomeo Colomb, le frère de Christophe Colomb …   Wikipédia en Français

  • Cartes De Bartolomeo Colomb — La carte des Indes Les cartes de Bartolomeo Colomb sont un ensemble de trois esquisses dessinées en 1506 par Alessandro Zorzi sur la base d informations données par Bartolomeo Colomb, le frère de Christophe Colomb …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”