Alessandro Magnasco
Resurrezione di Lazzaro

Alessandro Magnasco, dit Il Lissandrino (né le 4 février 1667 à Gênes – mort le 12 mars 1749) est un peintre italien rococo de l'école génoise.

Sommaire

Biographie

Après la mort de son père Stefano en 1674, il devient l'élève de Valerio Castello, il fréquente la Casa di Piola [1], puis il est confié à un marchand de sa ville natale qui, en 1682 environ, le mène à Milan comme élève de Filippo Abbiati où il est surtout influencé par le courant vénitien, par Marco Ricci, Cairo ou Cerano.

Il est considéré comme un des peintres les plus originaux du XVIIIe siècle, le Settecento italien, qui se distingue, dans la peinture de genre populaire, avec une palette dense de contrastes lumineux qui tendaient à construire des appareils obscurs et des figures distordues.

Ses premiers travaux, selon les sources, ont été des portraits, un genre vite abandonné pour se dédier à des paysages avec des scènes animées de figures de moines, de gitans, de bandits et de saltimbanques insérées dans des scènes de paysages ténébreux convenus.

Il partage influence et échanges avec Antonio Francesco Peruzzini, autant avec Clemente Spera et avec son ami Carlo Antonio Tavella qui retournera, comme lui, à Gênes, ce qui compliquera les attributions de leurs œuvres souvent communes.

La première œuvre remarquable est un Paysage de ruines (1697) conservé dans une collection privée à Milan.

De 1703 à 1710, il passe à Florence au service de celui qui deviendra grand-duc de Toscane de la famille Médicis : Gian Gastone second fils de Cosme III de Médicis. Il s'investit alors dans une série de peintures et de gravures dédiées au genre soi-disant de la peinture caricata e giocosa comme celles de Stefano della Bella, Baccio del Bianco, Jacques Callot, Salvator Rosa, Giuseppe Maria Crespi et Giovanni Domenico Ferretti, tous habitués de la cour des derniers grands-ducs Médicis.

En 1711, retourné à Milan, il est chargé de l'exécution des décorations pour l'entrée triomphale de l'empereur Charles VI du Saint-Empire.

Entre 1720 et 1725, il peint, pour le comte Colloredo, gouverneur de Milan, neuf tableaux, parmi lesquels la Leçon de catéchisme et la Synagogue.

Retourné à Gênes en 1735, il exécute la Trattenimento in un giardino di Albaro (Réception dans un jardin d'Albaro), maintenant conservé à la galerie du palazzo Bianco.

Œuvres

  • Moines priant dans une grotte, Metropolitan Museum of Art
  • Soldats festoyant (1725), Fine Arts Museum of San Francisco
  • La Réunion de Quaker (1695)
  • l'Hôpital (~1706), musée national des Beaux-Arts, Bucarest
  • Paysage avec saint Jean, musée national de Belgrade
  • Caprice architectural (~1708), huile sur toile, ovale de 72 cm x 95 cm, château du Maine, France
  • Résurrection de Lazare (1715-1740) Rijksmuseum, Amsterdam
  • Trattenimento in un giardino di Albaro, galerie du Palazzo Bianco de Gênes
  • Au Getty Center :
    • Le Christ et la Samaritaine (1705-1710)
    • Noli me tangere (1705-1710)
    • Bacchanales (1720-1730)
    • Le Triomphe de Vénus (1720-1730)
  • Au musée du Louvre :
    • Saint François consolé par la musique d'un ange violoniste
    • Banquet nuptial de Bohémiens
    • L'Atelier d'un peintre
    • Moine lutinant une religieuse
    • Paysage avec un homme remuant un tonneau au bord du rivage
    • Trois bûcherons transportant un tronc d'arbre, dessin
    • Le Christ guérissant le paralytique
    • ...
  • Au musée des Beaux-Arts de Bordeaux :
    • Moines en prière,
    • Embarquement des galériens, huile sur toile, 116 x 142 cm
    • Galériens en prison, huile sur toile, 116 x 142 cm
  • Au musée des beaux-arts de Lyon :
    • Le Sermon, huile sur toile, 37 x 29,5 cm
    • Paysage, huile sur toile, 98 x 75 cm
  • Au musée des beaux-arts de Strasbourg :
    • Atelier de nonnes (vers 1725-1730), huile sur toile
    • Le Christ en croix avec saint François d'Assise (vers 1720-1730), huile sur toile
  • Deux peintures représentant des Scènes de la vie monastique, musée des arts décoratifs de Paris
  • Funérailles juives, huile sur toile, 87 x 117 cm, Musée d'art et d'histoire du judaïsme, Paris.
  • Au Musée des Beaux-Arts de Menton
    • "La barque de Charon", huile sur toile, 90 x 115 cm (DE 537)

Notes et références

  1. Mary Newcome conforte l’hypothèse d’une participation à l’atelier de Piola entre 1677 à 1689, par la ressemblance entre les œuvres d’Alessandro et celles d’autres artistes actifs dans le même atelier.

Hommages

  • Carlo Giuseppe Ratti : le portrait d'Alessandro Magnasco, huile sur toile, Académie Ligustica, Gênes.

Sources

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alessandro Magnasco de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alessandro Magnasco — also known as il Lissandrino (February 4, 1667–1749), was an Italian Rococo painter from Northern Italy. He is best known for stylized, fantastic, often phantasmagoric genre or landscape scenes.BiographyBorn in Genoa to a minor artist, Stefano… …   Wikipedia

  • Alessandro Magnasco — La resurrección de Lázaro, obra de Alessandro Magnasco. Alessandro Magnasco también conocido como il Lissandrino (4 de febrero de 1667–1749), fue un pintor rococó italiano del Norte de Italia, conocido sobre todo por sus escenas de género o …   Wikipedia Español

  • Alessandro Magnasco — Die Auferstehung des Lazarus, von Magnasco Alessandro Magnasco (auch Lissandrino genannt, * 1667 in Genua; † 1749 ebenda) war ein italienischer Maler. Obwohl Magnasco in Genua geboren wurde, verbrachte er den Großteil seines Lebens in …   Deutsch Wikipedia

  • MAGNASCO (A.) — MAGNASCO ALESSANDRO, dit IL LISSANDRINO (1667 1749) Né en Ligurie, Alessandro Magnasco reçoit sa première formation à Milan, d’un peintre vénitien, Filippo Abbiatti. À Gênes, durant son enfance, il a connu les batailles, les processions, les… …   Encyclopédie Universelle

  • Alessandro — ist ein männlicher Vorname. Für den Familiennamen siehe D’Alessandro. Bekannte Namensträger Vorname Alessandro Achillini (1463–1512), italienischer Philosoph und Arzt Alessandro Albani (1692–1779), Kardinal der katholischen Kirche Alessandro… …   Deutsch Wikipedia

  • Magnasco — ist der Name von Alessandro Magnasco (1667–1749), Maler Salvatore Magnasco (1871–1892), Erzbischof von Genua Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • Magnasco — Magnasco, apellido, puede hacer referencia a: Alessandro Magnasco, pintor italiano; o Osvaldo Magnasco, jurista y político argentino. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • Magnasco — (Alessandro) dit il Lissandrino (v. 1667 1749), peintre italien, auteur de scènes de genre d une verve picaresque …   Encyclopédie Universelle

  • Magnasco —   [maɲ ɲasko], Alessandro, genannt Il Lissandrino, italienischer Maler, * Genua 1667, ✝ ebenda 12. 3. 1749; lernte in Mailand; 1703 11 in Florenz, seit 1735 in Genua; stellte in einer eigentümlichen, virtuosen Malweise kleinfigurige Genreszenen… …   Universal-Lexikon

  • Magnasco — (izg. manjàsko), Alessandro (zvan Lussandrino) (1667 1749) DEFINICIJA talijanski slikar genoveške škole (Sv. Jeronim, galerija Piperata, Mali Lošinj) …   Hrvatski jezični portal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”