Alessandro (I) Striggio

Alessandro (I) Striggio

Le marquis Alessandro Striggio (I) (né v. 1540 à Mantoue et mort le 29 février 1592 dans cette même ville) était un instrumentiste et compositeur italien de la Renaissance.

Sommaire

Biographie

La page de titre de ses publications le mentionne comme gentilhuomo mantovano; Striggio jouit en effet d’un rang social assez élevé pour que Côme Ier de Médicis, duc de Florence, l’envoie comme émissaire à la cour d’Angleterre en 1567. Plus tard, il fut fait marquis et, à sa mort, il était grand chancelier de la cour des Gonzague à Mantoue [1].

Entre environ 1560 et 1584, Striggio fut le principal compositeur à la cour des Médicis à Florence. Striggio fut un violiste réputé dont le jeu fut décrit par Bartoli : « il joue à quatre voix à la fois avec un son d’une telle élégance et d’une telle plénitude qu’il épate les auditeurs » [2]. Mais il doit surtout sa réputation à ses 7 livres de madrigaux dont la popularité s’étendit à l’étranger [3]. L’écriture de Striggio, qui se distingue par un contrepoint élaboré et riche en modulations tout en faisant un usage restreint du chromatisme [4], témoigne d’un souci constant de la traduction expressive des paroles et d’une diversité rythmique très originale [5]

Alessandro (I) Striggio ne doit pas être confondu avec son fils Alessandro (II) Striggio (vers 1573-1630).


Œuvres [6]

  • Il primo libro de madrigali (à 5 voix, 1558, 2/1560).
  • Il primo libro de madrigali (à 6 voix, 1560).
  • Il cicalamento delle donne ... (de 4 à 7 voix, 1567)
  • Il cicalamento delle donne ... (à 5 voix, 1569)
  • Il secondo libro de madrigali (à 5 voix, 1570).
  • Il secondo libro de madrigali (à 6 voix, 1571).
  • Il terzo libro de madrigali (à 5 voix, 1596).
  • Il quarto libro de madrigali (à 5 voix, 1596).
  • Il quinto libro de madrigali (à 5 voix, 1597).
  • Missa in dominicis diebus (à 5 voix, MS Milan, Conservatoire Giuseppe Verdi).
  • Ecce beatam lucem (motet à 40 voix, MS Zwickau, Raatsschulbibliothek).

à se souvenir (trés important):ses compositions on était crée en époque baroque

Bibliographie sélective

R. Tadlock, Alessandro Striggio, Madrigalist, Journal of the American Musicological Society, XI, 1958, 29. R. Tadlock, The early Madrigals of Alessandro Striggio, thèse de doctorat, Université de Rochester, 1958.

Notes et références

  1. Iain Fenlon, The New Grove Dictionary of Music and Musicians, ed. St. Sadie, 1991, vol. 18, p. 271.
  2. cité par Iain Fenlon, op. cit., ibid.
  3. Dictionnaire de la musique italienne, ss la dir. de M. Vignal, Larousse, 1988, p. 166.
  4. Dictionnaire de la musique italienne, op. cit., ibid.
  5. Dictionnaire de la musique, Les Hommes et leurs œuvres, ss la dir. de M. Honegger, Bordas, 1993, vol. 2, p. 1222.
  6. Iain Fenlon, op. cit., p. 272-273.
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Alessandro (I) Striggio ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alessandro (I) Striggio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Striggio —   [ striddʒo], Alessandro, italienischer Lautenist und Komponist, * Mantua um 1535, ✝ ebenda zwischen 1589 und 1595; stand 1560 74 im Dienste von Cosimo I. de Medici in Florenz, danach am Hofe des Herzogs von Mantua. Er komponierte fünf und… …   Universal-Lexikon

  • Alessandro Striggio (v. 1540-1592) — Pour les articles homonymes, voir Alessandro Striggio.  Ne doit pas être confondu avec son fils Alessandro Striggio (vers 1573 1630) Le marquis Alessandro Striggio (I) (né v. 1540 à Mantoue et mort le 29 février 1592 dans …   Wikipédia en Français

  • Fitzwilliam virginal book — Le Fitzwilliam Virginal Book est le plus important recueil de musique pour le virginal ou le clavecin en Angleterre à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle. Selon la tradition apocryphe le compilateur est Francis Tregian… …   Wikipédia en Français

  • СТРИДЖИО — (Striggio), Алессандро, один из первых композиторов интермедий, род. ок. 1535 в Мантуе, жил сперва при дворе Козьмы Медичи, а позднее был придв. капельмейстером в Мантуе. С. славился в кач. лютниста и органиста. Интермедии его: L amico fido… …   Музыкальный словарь Римана

  • Missa sopra Ecco sì beato giorno — The Missa sopra Ecco sì beato giorno is a musical setting of the Ordinary of the Mass, for 40 and 60 voices, by Florentine Renaissance composer Alessandro Striggio. It probably dates from 1565–6, during the reign of his employer Cosimo I de… …   Wikipedia

  • L'Orfeo — This article is about the Monteverdi opera. For the German record company, see ORFEO. Claudio Monteverdi …   Wikipedia

  • La fábula de Orfeo — Para otros usos de este término, véase Orfeo (desambiguación). La fábula de Orfeo La favola d Orfeo Portada de L Orfeo de Monteverdi; publicado en Venecia en 1609 por Ricciardo Amadino. Forma …   Wikipedia Español

  • Liste der Biografien/Str — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Francesco Corteccia — (July 27, 1502 – June 7, 1571) was an Italian composer, organist, and teacher of the Renaissance. Not only was he one of the best known of the early composers of madrigals, and an important native Italian composer during a period of domination by …   Wikipedia

  • Fitzwilliam Virginal Book — Le Fitzwilliam Virginal Book est le plus important recueil de musique pour le virginal ou le clavecin en Angleterre à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle. Selon la tradition apocryphe le compilateur est Francis Tregian… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”