Alekseï Goussarov
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goussarov.

Alekseï Goussarov

Surnom Goose[1]
Nationalité Drapeau de Russie Russie
Né le 8 juillet 1964,
Léningrad (URSS)
Taille 1,86 m (6 1)
Poids 90 kg (198 lb)
Joueur retraité
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour URSS
SKA Léningrad
CSKA Moscou
LAH
Citadels de Halifax
LNH
Nordiques de Québec
Avalanche du Colorado
Rangers de New York
Blues de Saint-Louis
Repêc. LNH 213e choix au total, 1988
Nordiques de Québec
Carrière pro. 19812001

Temple de la renommée russe 1988

Alekseï Vassilievitch Goussarov - en russe : Алексей Васильевич Гусаров (Aleksej Vasil’evič Gusarov), et en anglais : Alexei Gusarov - (né le 8 juillet 1964 à Léningrad en URSS) est un joueur professionnel de hockey sur glace russe[2]. Il évolue au poste de défenseur. International soviétique et russe, il a été champion du monde et champion olympique. Il a remporté la Coupe Stanley en 1996 avec l'Avalanche du Colorado ce qui lui a permis d'intégrer le Triple Gold Club. Il est membre du Temple de la renommée du hockey russe.

Sommaire

Biographie

Débuts à Leningrad

Au printemps 1981, il joue ses deux premiers matchs en senior avec le VIFK Leningrad dans le troisième échelon d'URSS, la Vtoraïa Liga. La saison suivante, il joue en parallèle avec le SKA Léningrad dans le championnat d'URSS. Il est sélectionné avec l'Équipe d'URSS junior pour le championnat d'Europe junior 1982. En 1984, il est champion du monde junior.

Le HK CSKA Moscou

À l'issue de cette saison, il rejoint le HK CSKA Moscou qui domine alors l'Europe. Il est accompagné par son coéquipier Ievgueni Belocheïkine. Ce jeune gardien de but a la lourde tâche de remplacer Vladislav Tretiak et est considéré comme un espoir du hockey soviétique[3]. L'entraîneur du CSKA Viktor Vassilievitch Tikhonov est également sélectionneur de l'équipe d'URSS. Il s'aguérit aux côtés de joueurs comme Viatcheslav Fetissov. Il trouve rapidement sa place dans l'effectif et ne tarde pas à devenir international senior. Emmené par la ligne KLM composée de Vladimir Kroutov, Sergueï Makarov et Igor Larionov, le club de l'armée remporte les Coupe d'Europe 1985, 1986 et 1987 réalisant trois doublés en décrochant le championnat ces mêmes années. Durant cette saison, Belocheïkine se casse la jambe. Il commence à déprimer et se plonge dans l'alcool. À la suite d'une soirée arrosée avec Goussarov, ils sont retrouvés inanimés. Après cet incident, le gardien souffre de troubles de la vision et de problèmes de foie. Si Goussarov s'en sort indemne, sa carrière n'est pas perturbée, ce qui n'est pas le cas de celle de son coéquipier dont le déclin s'amorce[4]. En 1988, le CSKA accomplit un triplé avec la Coupe d'URSS, le championnat et la Coupe d'Europe[5]. Il est choisi en 1988 au cours du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey par les Nordiques de Québec en 11e ronde, en 213e position. Son coéquipier Valeri Kamenski est choisi par la même franchise en 179e position. Puis, il est admis au temple de la renommée du hockey soviétique. La saison suivante, l'Europe et l'URSS sont à nouveau dominées par les hommes de Tikhonov malgré les départs pour la LNH des joueurs de la ligne KLM, ainsi que ceux de Fetissov et d'Alekseï Kassatonov qui affaiblissent l'équipe. La ligne Andreï Khomoutov - Viatcheslav Bykov - Valeri Kamenski est le moteur offensif de l'équipe. Le CSKA deuxième derrière le Dinamo Moscou en URSS[6].

À l'intersaison, alors que Khomoutov et Bykov signent à Fribourg-Gottéron[7], le défenseur débute la saison avec le CSKA avant de partir en Amérique du Nord.

Les Nordiques de Québec

En 1990, il débute dans la LNH avec les Nordiques qui finissent avec le plus mauvais bilan de la ligue. Goussarov réalise malgré tout une bonne saison recrue devant son gardien Ron Tugnutt. Il totalise 12 points en 36 parties. Durant la saison, il a joué deux parties pour trois assistances avec le club-école des Citadels de Halifax dans la Ligue américaine de hockey[8].

La saison suivante, Kamenski décide de rejoindre les Nordiques mais doit patienter avant d'intégrer l'effectif après s'être fracturé la jambe lors d'un match préparatoire pour la Coupe Canada 1991[9]. Mike Hough est le capitaine de l'équipe entraînée brièvement par Dave Chambers puis licencié par le président de l'équipe, Pierre Pagé, qui prend sa place derrière le banc. Portant le numéro 17, Kamenski joue une vingtaine de matchs cette année là. Les Nordiques terminent derniers de la conférence Wales et Joe Sakic est le meilleur pointeur de l'équipe.

Le 30 juin 1992 est une date importante dans l'histoire de la franchise. Le premier choix du repêchage d'entrée 1991 Eric Lindros, qui refuse de jouer pour la franchise de Québec, est échangé aux Flyers de Philadelphie en retour de Peter Forsberg, Steve Duchesne, Kerry Huffman, Mike Ricci, Ron Hextall, le premier choix des Flyers au repêchage de 1993 (Jocelyn Thibault), 15 000 000 $ et des considérations futures (Chris Simon et le premier choix des Flyers au repêchage de 1994, Nolan Baumgartner). Les coéquipiers du capitaine Joe Sakic terminent deuxièmes de la division Adams. Mats Sundin, Sakic, Duchesne, Ricci, Owen Nolan et Kamenski, ont tous une moyenne de point par match supérieure à l'unité[10]. Les Nordiques s'inclinent au premier tour des séries contre les Canadiens de Montréal 4 victoires à 2.

Ils ne parviennent pas à conquérir la qualification pour les séries en 1994[11].

La saison 1995 débute par un lock-out. Le suédois Peter Forsberg fait ses débuts avec l'équipe. Entraînés par Marc Crawford, les « Fleursdelisés » remportent la conférence Est mais s'inclinent 4-2 au premier tour des séries éliminatoires contre les Rangers de New York[12]. Forsberg décroche le trophée Calder de la meilleure recrue de la saison et Crawford le trophée Jack Adams du meilleur entraîneur.

L'Avalanche du Colorado

En 1995, les Nordiques déménagent à Denver pour devenir l'Avalanche du Colorado. L'Avalanche remporte la division pacifique. Avec 85 points dont 38 buts, Kamenski réalise la saison la plus prolifique de sa carrière. En séries éliminatoires, l'équipe élimine quatre victoires à deux les Canucks de Vancouver, les Blackhawks de Chicago de Ed Belfour puis les Red Wings de Détroit de Chris Osgood premiers au bilan de la saison régulière. En finale, elle affronte les Panthers de la Floride. Les floridiens emmenés par Scott Mellanby sont impuissants face à la franchise du Colorado. Le défenseur Uwe Krupp inscrit le but décisif lors de l'ultime manche. Les Panthers et leur gardien John Vanbiesbrouck s'inclinent quatre victoires à zéro et l'Avalanche remporte la Coupe Stanley. Le récipiendaire du trophée Conn Smythe, Joe Sakic, marque 34 points bien soutenu par Kamenski et Forsberg auteurs de 10 buts chacun. Kamenski, Forsberg et Goussarov entrent ainsi dans l'histoire en devenant membre du Triple Gold Club désignant les joueurs ayant remporté à la fois les Jeux Olympiques, les championnats du monde et la Coupe Stanley.

En 1996-1997, les « Avs » remportent le trophée du Président de l'équipe ayant marqué le plus de points en saison régulière. En séries éliminatoires, l'équipe élimine les Blackhawks puis les Oilers d'Edmonton mais tombe en finale de conférence Ouest contre les Red Wings de Détroit de Sergueï Fiodorov et Brendan Shanahan, futurs vainqueurs. Avec 23 points, Claude Lemieux est le meilleur pointeur de l'équipe dans ces séries.

En 1997-1998, la franchise de Denver qui prend la deuxième place de la conférence Ouest. Ils sont opposés au septième de la conférence en quart-de-finale, les Oilers. Après avoir mené trois victoires à une, l'Avalanche s'incline finalement en sept manches contre les coéquipiers de Doug Weight. Les « Avs » inscrivent un seul but à Curtis Joseph lors des trois dernières rencontres. En juin, Bob Hartley remplace Crawford à la tête de l'équipe.

En 1998-1999, l'Avalanche termine en tête de la division Nord-Ouest. Les partenaires de Roy écartent les Sharks de San José puis les Red Wings. Mais en finale de conférence, l'aventure est stoppée par les Stars de Dallas. Les équipiers de Mike Modano remporteront la Coupe Stanley.

Une dernière saison mouvementée

Le 28 décembre 2000, il est échangé aux Rangers de New York pour un choix de cinquième ronde au repêchage 2001 (Frantisek Skladany). Une blessure à la jambe lui fait manquer la majeure partie de la saison 2000-01. Déçus par son rendement, les Rangers l'envoient aux Blues de Saint-Louis en retour de Peter Smrek le 5 mars 2001. Il joue son dernier match professionnel le 21 mai 2001. Ironie de l'histoire, c'est une de ces anciennes équipes qui élimine les Blues en finale de conférence en cinq matchs. L'Avalanche conquiert par la suite la seconde Coupe Stanley de son histoire.

Carrière internationale

Il a représenté l'Équipe d'URSS puis Équipe de Russie. Il a participé aux Jeux olympiques d'hiver de 1988 que l'URSS a remporté et de 1998. Il a également participé à de nombreux championnats du monde remportant le titre en 1989 et 1990.

Trophées et honneurs personnels

Championnat d'URSS
  • 1985 : champion avec le CSKA Moscou.
  • 1986 : champion avec le CSKA Moscou.
  • 1987 : champion avec le CSKA Moscou.
  • 1988 : champion avec le CSKA Moscou.
  • 1989 : champion avec le CSKA Moscou.
Coupe d'URSS
  • 1988 : champion avec le CSKA Moscou.
Coupe d'Europe
  • 1985 : champion avec le CSKA Moscou.
  • 1986 : champion avec le CSKA Moscou.
  • 1987 : champion avec le CSKA Moscou.
  • 1988 : champion avec le CSKA Moscou.
  • 1989 : champion avec le CSKA Moscou.
  • 1990 : champion avec le CSKA Moscou.
Ligue nationale de hockey
Championnat d'Europe junior
  • 1982 : nommé meilleur défenseur.
  • 1982 : nommé dans l'équipe des étoiles.
Championnat du monde junior
  • 1984 : nommé meilleur défenseur.
  • 1984 : nommé dans l'équipe des étoiles.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club

Statistiques par saison
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires[13]
 PJ  B   A  PTS +/- PUN  PJ  B   A  PTS +/- PUN
1980-81 VIFK Leningrad Vtoraïa Liga 2 0 0 0 0
1981-82 VIFK Leningrad Vtoraïa Liga 20 0 0 0 8
1981-82 SKA Leningrad URSS 20 1 2 3 16
1982-83 SKA Leningrad URSS 42 2 1 3 32
1983-84 SKA Leningrad URSS 43 2 3 5 32
1984-85 CSKA Moscou URSS 36 3 2 5 26
1985-86 CSKA Moscou URSS 40 3 5 8 30
1986-87 CSKA Moscou URSS 38 4 7 11 24
1987-88 CSKA Moscou URSS 39 3 2 5 28
1988-89 CSKA Moscou URSS 42 5 4 9 37
1989-90 CSKA Moscou URSS 42 4 7 11 42
1990-91 CSKA Moscou URSS 15 0 0 0 12
1990-91 Nordiques de Québec LNH 36 3 9 12 -4 12
1990-91 Citadels de Halifax LAH 2 0 3 3 2
1991-92 Citadels de Halifax LAH 3 0 0 0 0
1991-92 Nordiques de Québec LNH 68 5 18 23 -9 22
1992-93 Nordiques de Québec LNH 79 8 22 30 -18 57 5 0 1 1 -3 0
1993-94 Nordiques de Québec LNH 76 5 20 25 +3 38
1994-95 Nordiques de Québec LNH 14 1 2 3 -1 6
1995-96 Avalanche du Colorado LNH 65 5 15 20 +29 56 21 0 9 9 +13 12
1996-97 Avalanche du Colorado LNH 58 2 12 14 +4 28 17 0 3 3 +3 14
1997-98 Avalanche du Colorado LNH 72 4 10 14 +9 42 7 0 1 1 +1 6
1998-99 Avalanche du Colorado LNH 54 3 10 13 +12 24 5 0 0 0 +1 2
1999-00 Avalanche du Colorado LNH 34 2 2 4 -8 10
2000-01 Avalanche du Colorado LNH 9 0 1 1 +2 6
Rangers de New York LNH 26 1 3 4 -2 6
Blues de Saint-Louis LNH 16 0 4 4 -3 6 13 0 0 0 +4 4
Totaux LNH 607 39 128 167 +50 313 68 0 14 14 +19 38

Statistiques internationales

Année Sélection Compétition  PJ  B   A  PTS +/- PUN Résultat
1982 URSS Jr. Championnat d'Europe junior 5 1 1 2 6 médaille de bronze Médaille de bronze
1984 URSS Jr. Championnat du monde junior 7 4 5 9 8 médaille d'or Médaille d'or
1985 URSS Championnat du monde 10 2 1 3 6 médaille de bronze Médaille de bronze
1986 URSS Championnat du monde 9 1 2 3 8 médaille d'or Médaille d'or
1987 URSS Coupe Canada 6 1 1 2 6 médaille d'argent Médaille d'argent
1987 URSS Championnat du monde 10 1 2 3 8 médaille d'argent Médaille d'argent
1988 URSS Jeux olympiques 8 1 3 4 +2 6 médaille d'or Médaille d'or
1989 URSS Championnat du monde 9 2 1 3 +6 2 médaille d'or Médaille d'or
1990 URSS Championnat du monde 10 1 3 4 6 médaille d'or Médaille d'or
1991 URSS Championnat du monde 10 1 4 5 2 médaille de bronze Médaille de bronze
1991 URSS Coupe Canada 5 0 2 2 0 Cinquième place
1998 Russie Jeux olympiques 6 0 1 1 8 médaille d'argent Médaille d'argent

Vie privée

Après sa retraite sportive, il s'est installé à Evergreen dans le Colorado[1]. Il a deux enfants. Il travaille dans une entreprise proposant des services audio et communication[14].

Références

  1. a et b (en) Spotlight on ... sur http://www.montereyherald.com
  2. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  3. (en) La vie tragique et la mort de Belocheïkine sur http://www..telus.net
  4. (en) Destin de Belocheïkine sur http://www.hockeyzoneplus.com
  5. (fr) Coupe d'Europe 1987/88 sur http://www.hockeyarchives.info
  6. (fr) Coupe d'Europe 1988/89 sur http://www.hockeyarchives.info
  7. (fr) Championnat d'URSS 1990/1991 sur http://www.hockeyarchives.info
  8. (fr) Saison 1990-1991 sur http://www.histoirenordiques.ca
  9. (fr) Saison 1991-1992 sur http://www.histoirenordiques.ca
  10. (fr) Saison 1992-1993 sur http://www.histoirenordiques.ca
  11. (fr) Saison 1993-1994 sur http://www.histoirenordiques.ca
  12. (fr) Saison 1994-1995 sur http://www.histoirenordiques.ca
  13. (en) Alekseï Goussarov hockey statistics & profile sur The Internet Hockey Database.
  14. (en) Able Planet engage Gusarov sur http://www.newsrx.com

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alekseï Goussarov de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aleksei Gusarov — Alekseï Goussarov Alekseï Goussarov Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Alekseï Gousarov — Alekseï Goussarov Alekseï Goussarov Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Goussarov —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Goussarov (Гусаров) est un patronyme russe: Alekseï Goussarov (1964 ) joueur de hockey sur glace russe. Guennadi Goussarov (1937 )… …   Wikipédia en Français

  • Alexei Gusarov — Alekseï Goussarov Alekseï Goussarov Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Liste des médaillés olympiques en hockey sur glace — Liste des joueurs et joueuses de hockey sur glace médaillés aux Jeux olympiques. Sommaire 1 Hommes 2 Femmes 3 Références 4 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Rendez-Vous '87 — Le trophée remis aux champions. Rendez vous 87 était une série de deux matchs de hockey sur glace entre l équipe de l URSS et une sélection de joueurs de Ligue nationale de hockey d Amérique du Nord. Les matchs eurent lieu à Québec au Canada en… …   Wikipédia en Français

  • Rendez-vous '87 — Le trophée remis aux champions. Rendez vous 87 était une série de deux matchs de hockey sur glace entre l équipe de l URSS et une sélection de joueurs de Ligue nationale de hockey d Amérique du Nord. Les matchs eurent lieu à Québec au Canada en …   Wikipédia en Français

  • Temple de la renommée du hockey russe — Insigne remis aux joueurs soviétiques honorés …   Wikipédia en Français

  • HK CSKA Moscou — CSKA Moscou Données clés Fondé en 1946 Siège …   Wikipédia en Français

  • Hockey sur glace aux Jeux olympiques de 1998 — Infobox compétition sportive Nagano 1998 Généralités …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”