Hakko-Ryu

Hakkō-ryū

Le hakkō-ryū (ou hakkō-ryū-jū-jutsu) est un art martial.

Le hakkō-ryū-jū-jutsu prend naissance à la même époque que l'aïkido. C'est en 1938 que le soke Ryuho Okuyama, alors âgé de trente-cinq ans, et qui vient de terminer ses études de médecine, ouvre son premier dojo à Tōkyō. La technique qu'il enseigne, nommée hakkō-ryū, tire ses origines des Daitōryū aikijūjutsu, kito-ryū, takenuchi-ryū et tenshin-shinyo-ryū.

On peut remarquer des similitudes avec l'aïkido, ce qui explique les quelques ressemblances qui existent sur la forme de ces deux disciplines, la finalité étant cependant sensiblement différente.

hakkō-ryū signifie « école de la huitième lumière ». Cette huitième lumière, l'ultraviolet, résultat de la dispersion des sept couleurs de l'arc-en-ciel, évoque l'effet non perceptible des techniques du hakkō-ryū. Car au-delà de la self-defense, le but du hakkō-ryū est l'équilibre et la santé du pratiquant. Chacune des techniques élaborées par Okuyama possède une interprétation physiologique au sens de la médecine orientale et est destinée à produire un effet bien déterminé sur les organes vitaux du pratiquant.

Le hakkō-ryū-jū-jutsu est considéré par ses pratiquants comme étant à la fois une école de santé et une école d'efficacité. Elle procède à une éducation progressive et rationnelle du corps en vue de la défense par la souplesse et ne se limite pas à un enseignement superficiel d'autodéfense.

Après une trêve due à la loi martiale qui interdit la pratique des arts martiaux au Japon, Okuyama s'établit en 1947 à Ōmiya, dans la préfecture de Saitama, à proximité de Tōkyō. C'est là qu'il installe le honbu-dōjō, qui devient le centre mondial du hakkō-ryū-jū-jutsu.

Après s'être développé au Japon, le hakkō-ryū s'implante successivement aux États-Unis, au Canada, en Australie puis en Europe.

Le hakkō-ryū apparaît en France pour la première fois en 1970 avec la venue à Paris du Japonais Takeshi Dogane, quatrième dan à l'époque, qui y séjournera durant deux ans. C'est à cette occasion que Roland Maroteaux se familiarisera avec cette technique et sera le premier à la diffuser en France.

Mais la véritable implantation du hakkō-ryū en France se fera vers les années 1975-1976,sous l'impulsion de Thierry Riesser qui, parmi quelques autres obtient en aout 1975 le titre de shihan au Hombu Japonais. Le Soke lui délivre un certificat le nommant unique responsable pour la France et la Belgique. Quelques années plus tard, le Fondateur l'admet dans la "famille" en lui léguant son nom de famille (Okuyama) et un prénom (Shizan) en même temps que la Responsabilité de la diffusion du Koho® shiatsu et du Hakko® Ryu pour l'Europe. Ce certificat sera entériné également par son fils en 1987, aux Etats Unis.

Un bon nombre de shihan ayant effectué un bref séjour au Hombu ont depuis dévié du hakkō-ryū pour créer leur propre école en ajoutant à la progression japonaise originelle des techniques empruntées à d'autres disciplines, ce qui les a conduit à être exclus du Hombu dojo (hamon). Il est à signaler que Okuyama Shizan, peut légitimement être considéré comme héritier de l'école Hakko puisqu'il a été admis dans la famille comme "fils" spirituel mais il est évident qu'il ne saurait se substituer au fils du Fondateur, actuel Soke véritable. Aujourd'hui, en fait, le Nidaï Soke est en train de laisser la conduite de l'Ecole à son propre fils qui devient donc le "San dai Me", troisième Soke. Okuyama Shizan a démissionné du Hombu dojo japonais après le décès du Fondateur devant les bouleversements de la politique du Hombu dojo. Bien d'autres Shihan japonais l'on suivi dans cette voie. Malheureusement, afin de masquer cette démission le Hombu dojo a fait croire que Okuyama Shizan avait été exclus. Or, il faut savoir que Nidaï Soke lui-même a encouragé celui-ci a fonder sa propre école... ce qu'il fit en 1996 en fondant le Okuyama Ryu.

De nos jours, très peu de dojos en France et en Europe enseignent encore fidèlement les techniques du hakkō-ryū telles que définies par Ryuho Okuyama, qui font toute la spécificité et la richesse de cette école. Fort heureusement, le Okuyama Ryu préserve intact cet enseignement tel que Shodai Soke le transmettait toutes les dernières années de sa vie.

Voir aussi

  • Portail des arts martiaux et sports de combat Portail des arts martiaux et sports de combat
Ce document provient de « Hakk%C5%8D-ry%C5%AB ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hakko-Ryu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hakko-ryu — Hakkō ryū Le hakkō ryū (ou hakkō ryū jū jutsu) est un art martial. Le hakkō ryū jū jutsu prend naissance à la même époque que l aïkido. C est en 1938 que le soke Ryuho Okuyama, alors âgé de trente cinq ans, et qui vient de terminer ses études de… …   Wikipédia en Français

  • Hakkō-Ryū — Le hakkō ryū (ou hakkō ryū jū jutsu) est un art martial. Le hakkō ryū jū jutsu prend naissance à la même époque que l aïkido. C est en 1938 que le soke Ryuho Okuyama, alors âgé de trente cinq ans, et qui vient de terminer ses études de médecine,… …   Wikipédia en Français

  • Hakkō-ryū — Art martial Autres noms Hakkō ryū jū jutsu, Ecole de la huitième lumière Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Hakkō-ryū — (linktext|八|光|流) or Hakkō ryū Jujutsu (linktext|八|光|流|柔|術) is a school or style of jujutsu related to Daito ryu founded in 1941 by Okuyama Ryuho (1901 1987) a student of Sokaku Takeda and a practitioner of shiatsu. Many techniques of this school… …   Wikipedia

  • Hakkō-ryū — (八光流) o Hakkō ryū Jujutsu (八光流柔術) es un estilo de jujutsu relacionado con Daito ryu fundado en 1941 por Okuyama Ryuho (1901 1987), discípulo de Sōkaku Takeda y maestro de shiatsu. Muchas técnicas de este estilo son similares a las… …   Wikipedia Español

  • Hakko Ryu — Saltar a navegación, búsqueda Hakkō Ryū (八光流, Hakkō Ryū?) o Hakkō Ryū Jujutsu (八光流柔術 …   Wikipedia Español

  • Hakko Denshin Ryu — Jujutsu (八光伝心流柔術, Hakko Denshin Ryu Jujutsu ?) es un arte marcial japonés. Ésta escuela de jujutsu fue fundada en 1997 por Yasuhiro Irie, Michael LaMonica y Antonio Garcia, todos ellos altos grados de Hakko Ryu, escuela de la que desciende, a su… …   Wikipedia Español

  • Hakko Denshin Ryu — Jujutsu (linktext|八|光|伝|心|流|柔|術. HDR, HDRJJ) is a school of jujutsu descended from and based on Hakko Ryu. The name means Heart and Spirit (Soul) of Hakko Ryu . In Japan, HDR is known as Kokodo (linktext|皇|光|道). History The school was founded by… …   Wikipedia

  • Zen Hakko Kai — Zen Hakko Kaï La création du groupe Zen Hakko Kaï est le résultat du cheminement d un groupe de pratiquants mâconnais, de leurs rencontres et des échanges qu ils ont pu avoir à partir de leur discipline. Sommaire 1 Historique 2 Principes… …   Wikipédia en Français

  • Zen Hakko Kaï — La création du groupe Zen Hakko Kaï est le résultat du cheminement d un groupe de pratiquants mâconnais, de leurs rencontres et des échanges qu ils ont pu avoir à partir de leur discipline. Sommaire 1 Historique 2 Principes techniques 3 Principes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”