Aleksandr Gelfond
Aleksandr O. Gelfond

Aleksandr Ossipovitch Gelfond (en russe : Александр Осипович Гельфонд), né le 24 octobre 1906 à Saint-Pétersbourg et mort le 7 novembre 1968, Moscou), fut un mathématicien russe, auteur du Théorème de Gelfond.

Biographie

Aleksandr Gelfond est né à Petrograd (actuellement Saint-Pétersbourg) dans une famille dont le père, Ossip Isaakovitch Gelfond, fut physicien et philosophe amateur. Il intègre l'Université de Moscou en 1924 et obtient son diplôme de Docteur en philosophie en 1930. Ses travaux furent encadrés par Alexandre Khintchine et Viatcheslav Stepanov.

En 1930 il travailla pendant 5 mois en AllemagneBerlin et Göttingen) où il collabora avec Edmund Landau, Carl Ludwig Siegel et David Hilbert. En 1931, il commença à enseigner, en tant que professeur à l'Université de Moscou, où il travailla jusqu'à la fin de sa vie. À partir de 1933, il travailla parallèlement avec l'Institut de mathématiques Steklov. En 1939, il fut élu membre de l'Académie des sciences d'URSS.

Travaux

Aleksandr Gelfond a obtenu d'importants résultats dans plusieurs domaines mathématiques, notamment dans la théorie des nombres, théorie des fonctions analytiques, équations intégrales. Son résultat le plus célèbre est le théorème de Gelfond :

si α et β sont des nombres algébriques (avec \alpha\neq 0 et \alpha\neq 1), et si β n'est pas rationnel, alors le nombre αβ est transcendant.

Cet énoncé est celui du fameux septième problème de Hilbert. Gelfond a prouvé un cas particulier du théorème en 1929, lorsqu'il était étudiant diplômé, et l'a complètement démontré en 1934. En 1935, le théorème fut démontré indépendamment par Theodor Schneider, ce qui fait que ce théorème est usuellement appelé théorème de Gelfond-Schneider. En 1929 Gelfond proposa une extension du théorème, connue sous le nom de conjecture de Gelfond, qui fut prouvée par Alan Baker en 1966.

Avant les travaux de Gelfond, peu de nombres étaient connus pour être transcendants. On connaissait alors e et pi vérifiant cette propriété. Après ses travaux, la transcendance d'une infinité de nombre a pu être facilement démontrée. Certains d'entre eux ont été nommés en l'honneur de Gelfond :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aleksandr Gelfond de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gelfond–Schneider constant — The Gelfond–Schneider constant is :2^{sqrt{2=2.6651441...which was proved by Rodion Kuzmin to be a transcendental number. Aleksandr Gelfond in 1934 proved the more general Gelfond–Schneider theorem , which completely solved the part of Hilbert s… …   Wikipedia

  • Gelfond's constant — In mathematics, Gelfond s constant, named after Aleksandr Gelfond, is :e^pi , that is, e to the power of π. Like both e and π, this constant is a transcendental number. This can be proven by Gelfond s theorem and noting the fact that: e^pi ; = ;… …   Wikipedia

  • Gelfond–Schneider theorem — In mathematics, the Gelfond–Schneider theorem is a result which establishes the transcendence of a large class of numbers. It was originally proved independently in 1934 by Aleksandr Gelfond and by Theodor Schneider. The Gelfond–Schneider theorem …   Wikipedia

  • GELFOND, ALEKSANDR OSIPOVICH — (1906–1968), Soviet mathematician. Gelfond was appointed professor of mathematics at Moscow University in 1931. He made important contributions to number theory, complex analysis, and theory of transcendental numbers. Of his works, the following… …   Encyclopedia of Judaism

  • Gelfond, Aleksandr Osipovich — ▪ Russian mathematician born October 24, 1906, St. Petersburg, Russia died November 7, 1968, Moscow       Russian mathematician who originated basic techniques in the study of transcendental numbers (numbers that cannot be expressed as the root… …   Universalium

  • Constante de Gelfond-Schneider — La constante de Gelfond–Schneider se define como: . Rodion Kuzmin demostró que era un número trascendente. Aleksandr Gelfond demostró en 1934 el teorema de Gelfond Schneider, más general, y con ello resolvió completamente la parte del séptimo… …   Wikipedia Español

  • Constante De Gelfond — En mathématiques, la constante de Gelfond, nommée en l honneur d Aleksandr Gelfond, est c’est à dire, e à la puissance de . Comme e et π, cette constante est un nombre transcendant. Ceci peut être démontré par le théorème de Gelfond Schneider et… …   Wikipédia en Français

  • Constante de gelfond — En mathématiques, la constante de Gelfond, nommée en l honneur d Aleksandr Gelfond, est c’est à dire, e à la puissance de . Comme e et π, cette constante est un nombre transcendant. Ceci peut être démontré par le théorème de Gelfond Schneider et… …   Wikipédia en Français

  • Constante de Gelfond — En mathématiques, la constante de Gelfond, nommée en l honneur d Aleksandr Gelfond, est c’est à dire, e à la puissance de . Comme e et π, cette constante est un nombre transcendant. Ceci peut être démontré par le théorème de Gelfond Schneider et… …   Wikipédia en Français

  • Theoreme de Gelfond-Schneider — Théorème de Gelfond Schneider En mathématiques, le théorème de Gelfond Schneider, démontré à l origine par Aleksandr Gelfond, s énonce de la façon suivante : Si est un nombre algébrique différent de 0 et de 1 et si est un nombre algébrique… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”