Aleksandar Eksarh
Aleksandăr Eksarh
Nom de naissance Aleksandăr Stojlov
Surnom Aleksandăr Stojlov(ič) Hadži Bojoglu Eksarh
Naissance 1810
Eski Zaara (aujourd'hui Stara Zagora, Bulgarie)
Décès 27 septembre 1891 (à 81 ans ans)
Sofia, Bulgarie
Nationalité ottomane, puis bulgare
Pays de résidence Bulgarie
Profession homme politique, écrivain
Activité principale traducteur, diplomate
Autres activités journaliste, éditeur
Deux portraits d'Aleksandăr Exarh (vers 1854 et 1870 ?)

Aleksandăr Stojlov(ič) (dit Aleksandăr Stojlovič Hadži Bojoglu [Bejoglu] Eksarh ou Aleksandăr Eksarh, en bulgare : Александър Стойлович Хаджи Бойоглу [Бейоглу] Ексарх, souvent francisé en Alexandre Exarque ou Alexandre Exarh) était un homme politique et journaliste bulgare du XIXe siècle, l'un des acteurs les plus énergiques de la création d'un exarchat bulgare indépendant et l'un des pionniers de la Bulgarie indépendante. Né à Eski Zaara (aujourd'hui Stara Zagora), il étudia tout d'abord à Bucarest, Budapest et Munich[1].

À partir de 1836, Aleksandăr Eksarh étudia les mathématiques puis la médecine à Paris, grâce à une bourse accordée par le gouvernement ottoman. Pendant son séjour dans la capitale française, il noua des contacts étroits avec le monde politique. Il insista en particulier auprès de François Guizot, ministre de l'Instruction publique (1836-1837) puis ministre des Affaires étrangères (1840-1848), sur la nécessité d'aider les Bulgares les plus doués par des bourses afin qu'ils puissent se former en France. En 1841, il accompagna comme drogman l'économiste français Adolphe Blanqui, envoyé dans les Balkans par le gouvernement français afin d'étudier la situation après l'insurrection des Bulgares dans les régions de Niš et Pirot. Aleksandăr Eksarh fit parvenir à la Sublime Porte et aux grandes puissances européennes un mémoire défendant les intérêts de la nation bulgare[2].

De 1848 à 1862, Aleksandăr Eksarh édita à Constantinople le Carigradski vestnik (Journal de Constantinople), le premier organe de presse bulgare qui put s'inscrire dans la longue durée. Le journal put paraître grâce à des fonds français, puis russes. De 1866 à 1878, Aleksandăr Eksarh travailla pour l'Ambassade ottomane à Paris. Après la libération de la Bulgarie en 1878, Exarh fut l'un des candidats au trône.

Notes

  1. L'ensemble des informations biographiques contenues dans cet article peuvent être retrouvées dans l'ouvrage collectif bilingue Александър Ексарх и българските пътища към Европа. XIX - началото на XX век/Alexandre Exarh et les routes bulgares vers l'Europe. XIXe - début du XXe siècle (actes d'un colloque de même titre organisé par la mairie de Stara Zagora et l'Ambassade de France en Bulgarie les 7 et 8 mai 2005 à Stara Zagora). Stara Zagora, 2007, éditions Kota, 250+254 p., (ISBN 978-954-305-221-9), en particulier dans l'article de Pierre Voillery, « Alexandre Exarh, la Renaissance bulgare et les débuts de la Bulgarie moderne. État des lieux et perspectives », p. 28-69.
  2. Ivan Iltchev, La Rose des Balkans. Histoire de la Bulgarie des origines à nos jours. Traduit du bulgare par Evélina Borissova, Nicolas Botsev, Stanimir Deltchev, Roumiana Stantchéva, Rossitsa Tachéva. Sofia, éditions Colibri, 2002, p. 134-135.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aleksandar Eksarh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Histoire De La Bulgarie — Si la mise en valeur du territoire bulgare remonte à la plus haute antiquité, l histoire de la Bulgarie en tant que pays indépendant ne date que du VIIe siècle avec la fondation du premier royaume bulgare par Asparoukh. Située à la croisée… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la Bulgarie — Si la mise en valeur du territoire bulgare remonte à la plus haute antiquité, l histoire de la Bulgarie en tant que pays indépendant ne date que du VIIe siècle avec la fondation du premier royaume bulgare par Asparoukh. Située à la croisée… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la bulgarie — Si la mise en valeur du territoire bulgare remonte à la plus haute antiquité, l histoire de la Bulgarie en tant que pays indépendant ne date que du VIIe siècle avec la fondation du premier royaume bulgare par Asparoukh. Située à la croisée… …   Wikipédia en Français

  • Second Empire Bulgare — Histoire de la Bulgarie Si la mise en valeur du territoire bulgare remonte à la plus haute antiquité, l histoire de la Bulgarie en tant que pays indépendant ne date que du VIIe siècle avec la fondation du premier royaume bulgare par… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”