Alejandro de tomaso

Alejandro de Tomaso

Alejandro de Tomaso (né le 10 juillet 1928 à Buenos Aires, Argentine - mort le 21 mai 2003 à Modène) était un pilote automobile italien, fondateur de la marque automobile de Tomaso. Son père était d'origine italienne et sa mère argentine. Son père, qui a été ministre, décède à l'âge de 38 ans et Alejandro quitte l'école à 15 ans pour s'occuper des affaires familiales.

À 20 ans, il mène deux carrières de front :

  • il s'occupe des ranchs familiaux
  • dirige un journal d'opposition au président Juan Perón.

Il est même impliqué au sein d'un groupe qui avait pour but de renverser celui-ci mais leur tentative échoua. Expulsé à 27 ans, il revient sur les terres de son père en Italie près de Modène où il trouve une place de pilote pour la marque Maserati.

En 1957, il participe à son premier Grand Prix sur une Ferrari sur le circuit Oscar Alfredo Galvez de Buenos Aires en Argentine. Il se qualifie à une modeste 12e place à plus de 10 secondes de Stirling Moss, le poleman ce jour-là. Au final, il termine à la 9e place à, tout de même, 9 tours du vainqueur Juan Manuel Fangio. 2 ans après, il court pour son 2e et dernier GP de sa carrière sur une Cooper aux États-Unis sur le circuit de Sebring. Qualifié à une 14e place, il doit renoncer pour des problèmes de freins alors qu'il n'a effectué que 13 boucles.

En 1959, il fonde la marque automobile de Tomaso en 1959 à proximité de Modène. Ford n'ayant pas réussi le rachat de Ferrari s'allie à De Tomaso dans l'espoir de prendre une place dans le segment des voitures de sport luxueuse. Lee Iacocca alors a la tête de Ford se lie d'amitié avec De Tomaso. Il s'engage a lui fournir les moteurs dont il a besoin pour ses Pantera et Mangusta. Il lui propose aussi de développer une berline sportive de luxe, la Deauville. Dessinée par Tom Tjaarda, l'auteur de la Jaguar XJ, la Deauville reprendra certaines de ses formes... Malheureusement, les relations entre Ford et De Tomaso s'obscurcissent la Deauville ne sera jamais exportée aux USA.

Il rachète aussi les entreprises Benelli et Moto Guzzi et leur insuffle une nouvelle dynamique avant de les revendre.

Il inscrit son écurie, De Tomaso Automobili SpA., en 1961 et 1970. Elle apparait pour la première fois en France, en 1961. Dès les qualifications, la voiture pilotée par Giorgio Scarlatti sera très vite releguée à la dernière place, à 8 seconde de celle qui la précède, la Lotus Climax de Ian Burgess. En course, le moteur rend l'âme après seulement 15 tours. Cette contre-performance ne sera pas la seule. Lors du GP d'Italie, les 3 engagés de De Tomaso F1, Nino Vacarella, Roberto Bussinello et Roberto Lippi, abandonneront à cause d'un moteur cassé. En 1962 et 1963, elle est engagée dans certains GP mais aucune ne se qualifie pour la course. Il abandonne donc la F1 mais sa voiture réapparait 7 ans après en 1970 pour l'écurie Williams avec comme pilote titulaire le regretté Piers Courage qui mourra dans cette voiture lors du GP des Pays-Bas qui sera remplacé par Tim Schenken qui ne fera pas mieux que Piers Courage. En 1971, Williams abandonne les voitures de De Tomaso pour celles de March. C'est ici que son écurie disparaîtera de la F1.

Il rachète Maserati à Citroën et est à l'origine de la création des modèles Biturbo et de ses déclinaisons dans les années 1980 et Ghibli II et Shamal des années 1990. Il revend ensuite la marque Maserati au groupe Fiat qui la place d'abord sous l'égide de Ferrari puis d'Alfa Romeo avec le succès que l'on connaît aujourd'hui

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Saison Ecurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1957 Scuderia Centro Sud Ferrari 500 Ferrari 4 en ligne Pirelli 1 0 n.c.
1959 OSCA Automobili Cooper T43 OSCA 4 en ligne Dunlop 1 0 n.c.
  • Portail de l’automobile Portail de l’automobile
  • Portail de la Formule 1 Portail de la Formule 1
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Alejandro de Tomaso ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alejandro de tomaso de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alejandro De Tomaso — Argentina Fahrerweltmeisterschaft Erster Grand Prix Argentinien 1957 …   Deutsch Wikipedia

  • Alejandro de Tomaso — Automobil /Formel 1 Weltmeisterschaft Nation: Argentinien  Argentinien Erster Start: Großer Preis von Argentinien …   Deutsch Wikipedia

  • Alejandro De Tomaso — (né le 10 juillet 1928 à Buenos Aires, Argentine mort le 21 mai 2003 à Modène) était un pilote automobile italien, fondateur de la marque automobile de Tomaso. Son père était d origine italienne et sa mère argentine. Son père, qui a été ministre …   Wikipédia en Français

  • Alejandro de Tomaso — (né le 10 juillet 1928 à Buenos Aires, Argentine mort le 21 mai 2003 à Modène) était un pilote automobile italien, fondateur de la marque automobile de Tomaso. Son père était d origine italienne et sa mère argentine. Son père, qui a été ministre …   Wikipédia en Français

  • Alejandro de Tomaso — Former F1 driver Name = Alejandro de Tomaso Nationality = flagicon|Argentina flagicon|Italy Argentine Italian Years = F1|1957, F1|1959 Team(s) = Scuderia Centro Sud, O.S.C.A. Races = 2 Championships = 0 Wins = 0 Podiums = 0 Points = 0 Poles = 0… …   Wikipedia

  • De Tomaso — Automobili S.p.A. Type Private Industry Automotive industry Founded 1959 Founder(s) …   Wikipedia

  • De Tomaso Vallelunga — De Tomaso De Tomaso Vallelunga Ghia Berlinetta Vallelunga[1] Hersteller …   Deutsch Wikipedia

  • De Tomaso Guarà — De Tomaso Frontansicht De Tomaso Guarà Guarà Hersteller: De Tomaso Produktionszeitraum …   Deutsch Wikipedia

  • De Tomaso Longchamp — De Tomaso Frontansicht De Tomaso Longchamp Longchamp Hersteller: De Tomaso Produktionszeitraum …   Deutsch Wikipedia

  • De Tomaso Pantera — De Tomaso De Tomaso Pantera (1972) Pantera Hersteller: De Tomaso Produkti …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”