Aldina da Silva (théologienne)

Aldina da Silva

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Silva.

Aldina Da Silva (1950-2000) a été professeure agrégée à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l'Université de Montréal, où elle enseignait l'Ancien Testament. Elle était docteur en études bibliques et historienne du Proche-Orient ancien. Elle était d'origine portugaise. Elle est décédée prématurément à Montréal en décembre 2000 des suites d'un cancer. Elle était très appréciée de ses étudiants, au point qu'après son décès, ils avaient décidé d'appeler leur local étudiant l'Agora da Silva en son honneur.

Hormis son poste de professeure, Aldina da Silva était la présidente de l’Association des Études du Proche-Orient ancien jusqu’à son décès. Avec André Martin, elle a dirigé la collection Mosaïque, qui est une collection d'ouvrages touchant principalement au sujet de la religion.

Sa dernière grande entreprise a été sa participation à la rédaction de La nouvelle traduction de la Bible à la maison d'édition Bayard, dite "Bible des écrivains". Dans l'Ancien Testament, elle a traduit les livres de Nahoum et d'Habacqouq avec Anne Dufourmantelle, le livre de Ruth avec Marie Ndiaye, la version hébraïque du livre d'Esther avec Marie Borel, la version grecque du livre d'Esther avec Marie Borel et Jacques Roubaud, le livre de Tobit avec Marie-Andrée Lamontagne.

Outre ses ouvrages scientifiques, Aldina da Silva a même écrit un roman historique, en collaboration avec deux autres auteurs, Éric Bellavance et Alain Ruiz.

Publications(2006-1986)

  • La vengeance du sang: peine de mort et sacrifice humain, Médiaspaul, 2006. (en collaboration avec Nelson Tardif et Jean-Marc Gauthier)
  • Amos: un prophète « politiquement incorrect », Médiaspaul, 2000. (en collaboration avec Michel Lessard)
  • Esther: chronique d'un génocide annoncé, Montréal, Médiaspaul, 2000.
  • Les juifs portugais: Exil, héritage et perspectives (1496-1996)', Médiaspaul, 2000.
  • Shibtu, le destin d'une princesse syrienne, MNH, 2000, 282 p. (en collaboration avec Éric Bellavance et Alain Ruiz)
  • Ce que la Bible ne dit pas, Collection Mosaïque, MNH/Anthropos, 1999. (en collaboration avec Nelson Tardif)
  • Les clés de songes dans l'Antiquité Proche-Orientale, Collection Mosaïque, MNH/Anthropos, 1999.
  • L'éthique de la parole donnée: condition de l’engendrement des êtres et du savoir, Beauport, Québec, Collection Mystiques et représentations, MNH, 1998. (en collaboration avec Christian Saint-Germain)
  • Échos des murs de Montréal: la parole est à moi! , Montréal, Médiaspaul, 1998.
  • Joseph face à ses frères, Médiapaul, 1996.
  • Ruth: un évangile pour la femme aujourd'hui, Montréal; Paris, Médiaspaul, 1996.
  • La mémoire au féminin : essai sur l'identité des marranes d'aujourd'hui, Montréal, Images, 1996. (en collaboration avec Esther Benaïm-Ouaknine)
  • Des femmes aussi faisaient route avec lui, ACEBAC, 1995. (en collaboration avec d'autres auteurs)
  • Une lecture de la théologie de Genèse 37-50 à la lumière de la symbolique des vêtements et des rêves, Montréal, Université de Montréal, 1991.
  • Les plus anciennes divinités sémitiques : l'apport des Sémites occidentaux, Montréal, Université de Montréal, 1986.
  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances
Ce document provient de « Aldina da Silva ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aldina da Silva (théologienne) de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”