Aldeberge de Kent

Berthe de Kent

Berthe de Kent
Reine de Kent
Naissance v. 539
Neustrie (nord de la France actuelle)
Décès v. 612 
Cantorbéry (Kent, Angleterre)
Vénéré par les catholiques et les anglicans
Attributs Reine tenant un modèle de l'église Saint-Martin de Cantorbéry.
Serviteur de Dieu • Vénérable • Bienheureux • Saint

Berthe ou Aldeberge (539 – v. 612) était la reine de Kent dont l'influence conduisit à l'introduction du christianisme dans l'Angleterre anglo-saxonne. Elle fut canonisée sainte pour son rôle dans son établissement durant cette période historique.

Biographie

Berthe était la fille de Caribert Ier, roi de Paris. Lorsqu'elle épousa le roi païen Æthelberht de Kent, elle apporta son chapelain, Liudhard, avec elle en Angleterre. Elle restaura une église chrétienne à Cantorbéry, qui datait de l'époque romaine, et la dédia à Saint Martin de Tours. L'actuelle église Saint-Martin à Cantorbéry occupe le même site. Augustin de Cantorbéry, envoyé en mission par le pape Grégoire Ier pour prêcher l'Évangile en Angleterre en 596, doit une grande partie de l'accueil favorable qu'il reçut à l'influence de Berthe.

Les documents existants indiquent que Berthe eut deux enfants :


  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bertha of Kent ».
  • Portail du Royaume-Uni Portail du Royaume-Uni
  • Portail du Moyen Âge ancien Portail du Moyen Âge ancien
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Berthe de Kent ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aldeberge de Kent de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Berthe de Kent — Pour les articles homonymes, voir Berthe. Berthe de Kent Reine de Kent Naissance v. 539 Neustrie (nord de la France actuelle) Décès …   Wikipédia en Français

  • Berthe, fille de Caribert Ier — Berthe de Kent Berthe de Kent Reine de Kent Naissance v. 539 Neustrie (nord de la France actuelle) Décès v. 61 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”