Guyonne


Guyonne
la Guyonne
Photo souhaitée - Merci
Caractéristiques
Longueur 11,3 km
Bassin 34 km2
Bassin collecteur la Seine
Débit moyen 0,153 m3⋅s-1 (Mareil-le-Guyon)
Régime pluvial océanique
Cours
Se jette dans la Mauldre
Géographie
Pays traversés Drapeau de France France
Le bassin de la Mauldre et la Guyonne

La Guyonne est une rivière française qui coule dans le département des Yvelines (78). C'est un affluent de la Mauldre en rive gauche, donc un sous-affluent de la Seine par la Mauldre.

Sommaire

Géographie

La Guyonne prend sa source sur le territoire de Saint-Léger-en-Yvelines, dans le département des Yvelines. Le cours d'eau naît au sein de la forêt de Rambouillet, à peu de distance au nord de cette ville. Il s'oriente d'emblée vers le nord-est, direction qu'il maintient plus ou moins tout au long de son parcours. Il rejoint la Mauldre en rive gauche, à Neauphle-le-Vieux.

Communes traversées

La Guyonne traverse successivement les communes de Saint-Léger-en-Yvelines, les Mesnuls, Bazoches-sur-Guyonne, Mareil-le-Guyon et Neauphle-le-Vieux, toutes situées dans le département des Yvelines.

Hydrologie

La Guyonne est une rivière assez régulière. Son débit a été observé durant 27 ans (1982-2008), à Mareil-le-Guyon, localité du département des Yvelines située à peu de distance de son confluent avec la Mauldre[1]. Le surface ainsi étudiée est de 34 km2, soit la presque totalité du bassin versant du cours d'eau.

Le débit moyen interannuel ou module de la rivière à Mareil-le-Guyon est de 0,153 m3 par seconde.

La Guyonne présente des fluctuations saisonnières de débit bien marquées. Les hautes eaux se déroulent en hiver et au début du printemps, et se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 0,190 à 0,251 m3 par seconde, de décembre à avril inclus (avec un maximum en janvier-février). Au mois de mai, le débit diminue fortement jusqu'aux basses eaux d'été qui ont lieu de juillet à septembre, entraînant une baisse du débit mensuel moyen allant jusqu'au plancher de 0,073 m3 au mois de septembre (73 l). Mais ces moyennes mensuelles ne sont que des moyennes et cachent des fluctuations plus prononcées sur de courtes périodes ou selon les années.

Débit moyen mensuel de la Guyonne (en litres/seconde) mesuré à la station hydrologique de Mareil-le-Guyon
Données calculées sur 27 ans

Aux étiages, le VCN3 peut chuter jusque 0,031 m3 par seconde en cas de période quinquennale sèche, soit 31 litres par seconde, ce qui n'est pas encore trop sévère pour un aussi petit cours d'eau.

Quant aux crues, elles peuvent être assez importantes, compte tenu de la petitesse de la rivière et de l'exigüité de son bassin versant. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 1,4 et 2,1 m3 par seconde. Le QIX 10 est de 2,6 m3 par seconde, le QIX 20 de 3,0 m3, tandis que le QIX 50 n'a pas été calculé.

Le débit instantané maximal enregistré à Mareil-le-Guyon a été de 6,05 m3 par seconde le 1er octobre 1984, tandis que la valeur journalière maximale était de 3,21 m3 par seconde le 22 janvier 1995. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, il apparaît que cette crue était largement supérieure au niveau vicennal défini par le QIX 20, et donc très exceptionnelle.

La Guyonne est une rivière fort peu abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 141 millimètres annuellement, ce qui constitue moins de la moitié de la moyenne d'ensemble de la France (320 mm). C'est largement inférieur à la moyenne du bassin de la Seine (plus ou moins 240 mm). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint 4,5 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Annexes

Voir aussi

Liens externes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guyonne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guyonne — Provenance. Forme féminine de Guy. Vient du germain wid Signifie ; bois, forêt Se fête le 12 juin. Histoire. Saint Guy était un seigneur italien du début du XIIIème siècle. Il fut converti par saint François d Assise, distribua tous ses biens aux …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Guyonne De Rieux — Pour les articles homonymes, voir Renée de Rieux. Renée de Rieux de Châteauneuf dite Guyonne XVII de Rieux Guyonne de Rieux ou encore Guyonne …   Wikipédia en Français

  • Guyonne XVIII de Laval — Guyonne de Rieux Pour les articles homonymes, voir Renée de Rieux. Renée de Rieux de Châteauneuf dite Guyonne XVII de Rieux Guyonne de Rieux ou encore Guyonne …   Wikipédia en Français

  • Guyonne de Laval — Guyonne de Rieux Pour les articles homonymes, voir Renée de Rieux. Renée de Rieux de Châteauneuf dite Guyonne XVII de Rieux Guyonne de Rieux ou encore Guyonne …   Wikipédia en Français

  • Guyonne de rieux — Pour les articles homonymes, voir Renée de Rieux. Renée de Rieux de Châteauneuf dite Guyonne XVII de Rieux Guyonne de Rieux ou encore Guyonne …   Wikipédia en Français

  • Guyonne de Rieux — Pour les articles homonymes, voir Renée de Rieux. Renée de Rieux de Châteauneuf dite Guyonne XVII de Rieux Guyonne de Rieux ou encore Guyonne de Laval, née Renée de Rieux (1524 …   Wikipédia en Français

  • Bazoches-sur-Guyonne — Pour les articles homonymes, voir Bazoches (homonymie). 48° 46′ 44″ N 1° 51′ 38″ E …   Wikipédia en Français

  • Bazoches-sur-Guyonne — Saltar a navegación, búsqueda Bazoches sur Guyonne …   Wikipedia Español

  • Bazoches-sur-Guyonne — is a village and commune in the Yvelines département of northern France.ee also*Communes of the Yvelines department …   Wikipedia

  • Guy XIX De Laval — Pour les articles homonymes, voir Guy de Laval. Guy XIX de Laval, ou encore Paul de Coligny (13 août 1555, né en Italie sur le Pô[1] 15 avril 1586, Taillebourg), comte de Laval, comte d …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.