Alcime

Alcime (en latin Alcimus, du grec Alkimos « vaillant », ou de l'hébreu Eliaqim, « Dieu se lèvera »), fut un Grand Prêtre d'Israël pendant trois ans, de -162 à -159 lors de la révolte des Maccabées[1].

Il était descendant d'Aaron, sans être de la lignée des grands prêtres qui occupèrent la fonction à l'époque perse et au début de l'époque hellénistique. D'après Flavius Josèphe[2], il n'était pas de la maison d'Onias, mais il était bien prêtre[3]. Genèse Rabba[4] le présente comme neveu de Rabbi Yosé ben Yoezer, lequel était bien de famille sacerdotale.

Après l'exécution du Grand Prêtre Ménélas à Beroé en -162, Alkime reçoit la fonction de Grand Prêtre d'Antiochos V Eupator. Alkime appartenait au parti hellénisé (en faveur des séleucides), opposé à celui des Maccabées, mais les universitaires reconnaissent en lui un juif authentique, non assimilé par le monde grec[5]. D'abord reçu favorablement par les Juifs en raison de son ascendance aaronide, il finit par s'en faire détester par ses cruautés.

Lorsque Démétrios Ier Sôter s'évade de Rome et prend le pouvoir à la place d'Antiochos V Eupator, Alkime prend le parti de Démétrios. Il reçoit alors le soutien de Bacchidès, gouverneur de Syrie. En -161, Alkime, déjà destitué, s'adresse Démétrios. Celui-ci envoie une armée à Jérusalem dirigée par Bacchidès pour le restaurer dans sa fonction de Grand Prêtre.

Pendant l'hiver -161/-160, Bacchidès nomme Alkime maître de la province de Judée et rentre à Antioche. Le régime de terreur instauré par Alkime conduit à une reprise de la guerre civile. Simon Maccabée profite du départ de Bacchidès pour attaquer. Il défait Alkime, et le force à s'enfuir en Syrie. Là, il convainc Démétrios de lever une nouvelle armée conduite par Nicanor, qui est vaincue par les forces de Simon dans la bataille de Hadassah, près de Beït-Horon. Lors de cette bataille, Nicanor est tué. Une troisième armée, de nouveau sous le commandement de Bacchidès, est envoyée et Alkime fut rétabli, sécurisé cette fois-ci par une importante garnison qui lui est laissée. Cependant, il ne profite pas longtemps de son triomphe, et meurt d'une paralysie au mois de Iyar en -159.

Après lui, la fonction de Grand Prêtre resta longtemps vacante.

Notes et références

  1. The Anchor Bible Dictionary, « Alcimus », donne comme dates : -161 à -159
  2. Guerre des juifs, 12, 387.
  3. Guerre des juifs, 20, 235.
  4. 65, 26.
  5. The Anchor Bible Dictionary, « Alcimus ».

Source

  • Mack, E., « Alcimus », International Standard Bible Encyclopedia, 1915.
  • Uriel Rappaport, « Alcimus », The Anchor Bible Dictionary, vol. 1, 1992. ISBN 0-385-19351-3


  • Portail Israël antique et Juifs dans l’Antiquité Portail Israël antique et Juifs dans l’Antiquité

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alcime de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alçime — çok bilen …   Beypazari ağzindan sözcükler

  • Alkime — Alcime Alcime (en latin Alcimus, du grec Alkimos « vaillant », ou de l hébreu Eliaqim, « Dieu se lèvera »), fut un Grand Prêtre d Israël pendant trois ans, de 162 à 159[1]. Il était descendant d Aaron, sans être de la lignée… …   Wikipédia en Français

  • Assidéens — Hassidéens  Cet article traite des Hassidim du temps des Maccabées, dénommés Hassidéens afin de ne pas être confondu avec les membres du mouvement juif piétiste du dix septième siècle; pour le mouvement médiéval allemand, voir Hassidei… …   Wikipédia en Français

  • Hassideens — Hassidéens  Cet article traite des Hassidim du temps des Maccabées, dénommés Hassidéens afin de ne pas être confondu avec les membres du mouvement juif piétiste du dix septième siècle; pour le mouvement médiéval allemand, voir Hassidei… …   Wikipédia en Français

  • Hassidéen — Hassidéens  Cet article traite des Hassidim du temps des Maccabées, dénommés Hassidéens afin de ne pas être confondu avec les membres du mouvement juif piétiste du dix septième siècle; pour le mouvement médiéval allemand, voir Hassidei… …   Wikipédia en Français

  • Hassidéens —  Cet article traite des Hassidim du temps des Maccabées, dénommés Hassidéens afin de ne pas être confondu avec les membres du mouvement juif piétiste du dix septième siècle; pour le mouvement médiéval allemand, voir Hassidei Ashkenaz Les… …   Wikipédia en Français

  • Liste des évêques de Vannes — Blason du Chapitre de Vannes L évêque de Vannes est à la tête du diocèse catholique français de Vannes, en Bretagne. Le diocèse couvre le département du Morbihan. L évêque de Vannes siège dans la Cathédrale Saint Pierre située d …   Wikipédia en Français

  • Jean Freour — Jean Fréour Jean Fréour avec un bas relief. Photo: Mikhail Evstafiev Jean Fréour est un sculpteur français, né à Nantes le 8 août 1919. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Jean Fréour — avec un bas relief) Jean Fréour est un sculpteur français, né à Nantes le 8 août 1919 et mort le 11 juin 2010[1 …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Évêques De Vannes — Blason du Chapitre de Vannes L évêque de Vannes est à la tête du diocèse catholique de Vannes, en Bretagne. Le diocèse couvre le département du Morbihan. L évêque de Vannes siège dans la Cathédrale …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”