12 Monkeys

L'Armée des douze singes

L'Armée des douze singes
Titre original Twelve Monkeys
Réalisation Terry Gilliam
Acteurs principaux Bruce Willis
Madeleine Stowe
Brad Pitt
Christopher Plummer
David Morse
Scénario David Webb Peoples,
Janet Peoples
Musique Paul Buckmaster
Photographie Roger Pratt
Production Charles Roven,
Lloyd Phillips
Société de distribution Universal Pictures (États-Unis)
PolyGram Filmed Entertainment (UK)
Budget 29 000 000 $ (estimation)[réf. nécessaire]
Durée 129 minutes
Sortie 27 décembre 1995 (États-Unis)
Langue(s) originale(s) anglais
Pays d’origine États-Unis États-Unis

L'Armée des douze singes (Twelve Monkeys) est un film américain de Terry Gilliam sorti en 1995.

Sommaire

Synopsis

En 2035, la Terre est devenue invivable pour l'humanité. Un virus mortel a contraint les survivants à vivre sous la surface pour éviter l'extermination. Pour tenter d'inverser les choses, des scientifiques utilisent des prisonniers pour leurs expériences. L'un d'eux, James Cole (Bruce Willis), est désigné volontaire pour servir de cobaye dans une expérience ayant pour but de l'envoyer dans le passé, en 1996. Il doit y recueillir des informations au sujet du virus qui a anéanti presque toute la population terrestre.

Il est d'abord envoyé trop loin dans le passé et arrive en avril 1990. Pris pour un fou, il est interné en hôpital psychiatrique, où il fait la connaissance d'une psychiatre, le docteur Kathryn Railly (Madeleine Stowe), et d'un autre interné, Jeffrey Goines (Brad Pitt), fils d'un scientifique qui travaille sur les virus. Après avoir été ramené dans « son » présent, puis après une courte incursion involontaire au milieu d'une bataille de la Première Guerre mondiale, il est renvoyé en 1996, quelques semaines avant que n'éclate l'épidémie qui exterminera presque toute l'humanité...

Inspiration et références

Le film est une adaptation du film La Jetée de Chris Marker (1962).

Un passage vers la fin du film montre les héros en fuite qui se réfugient dans un cinéma où se joue Sueurs froides (Vertigo) d'Alfred Hitchcock. On voit un extrait du film où les personnages joués par James Stewart et Kim Novak se trouvent dans le parc Big Basin Redwoods State de Santa Cruz, en Californie.
Ils évoquent le passage du temps devant la coupe d'un séquoia, l'actrice montrant « Ici je suis née… et ici, je suis morte ». L'extrait d'Hitchcock fait ainsi écho au voyage dans le temps et au destin du personnage incarné par Bruce Willis (voir Film contenant un film).

Le passage est aussi un clin d'œil à La Jetée, où l'on voit plusieurs images de coupes d'arbres situés au jardin des plantes de Paris, et dont le lien avec cette scène précise de Sueurs froides est reconnu explicitement par Chris Marker dans son film de 1982 Sans soleil.

On peut y voir un autre clin d'œil : l'extrait du film d'Hitchcock montre un acteur nommé James enlaçant un personnage nommé Madeleine, alors qu'à ce moment du film de Gilliam un personnage nommé James étreint une actrice nommée Madeleine.

Le titre, quant à lui, est inspiré du roman de Frank Baulm, Le magicien d'Oz dans lequel le roi convainc douze singes de le servir comme soldats.

Fiche technique

  • Titre : L'Armée des douze singes
  • Titre original : Twelve Monkeys
  • Réalisation : Terry Gilliam
  • Scénario : David Webb Peoples, Janet Peoples
  • Production : Charles Roven
    • Production exécutive : Robert Cavallo, Robert Kosberg et Gary Levinsohn
  • Société de production : Atlas Entertainment et Universal Pictures
  • Distribution
  • Musique : Paul Buckmaster
  • Photographie : Roger Pratt
  • Costumes : Julie Weiss
  • Montage : Mick Audsley
  • Décors : Jeffrey Beecroft
  • Pays : États-Unis États-Unis
  • Genre : science-fiction
  • Durée : 130 minutes (2 h 10)
  • Dates de sortie : 27 décembre 1995, 28 février 1996 (France)
  • Interdiction :

Distribution

Casting

À l'origine, Terry Gilliam voulait Nick Nolte pour le rôle de James Cole et Jeff Bridges pour celui de Jeffrey Goines, mais Universal s'y opposa[3]. Gilliam, qui avait rencontré Bruce Willis pour le casting du rôle tenu par Jeff Bridges dans le Roi Pêcheur, voyait l'interprétation de Cole par Willis évoquait « quelqu'un de fort et dangereux, mais aussi vulnérable » (« somebody who is strong and dangerous but also vulnerable »)[4]. Willis devait se faire faire trois tatouages chaque jour de tournage : un sur le crâne avec son numéro de prisonnier, et un code-barre de part et d'autre du cou.

Gilliam a porté son choix sur Madeleine Stowe car il avait été impressionné par sa performance dans Blink[4]. Ils s'étaient rencontrés une première fois pour le casting de l'adaptation du Conte de deux cités de Dickens[3] (projet finalement abandonné). Selon Gilliam, « elle a cette incroyable beauté éthérée, et elle est incroyablement intelligente ; ces deux choses viennent très facilement avec elle, et le film besoin de ces éléments, car il doit être romantique. » (« She has this incredible ethereal beauty and she's incredibly intelligent. Those two things rest very easily with her, and the film needed those elements because it has to be romantic. »)[4]

Pour le rôle de Jeffrey Goines, Gilliam n'était pas convaincu par Brad Pitt, mais s'est laissé convaincre par son directeur de casting.[3] Le salaire de Pitt était relativement modeste, il était encore un acteur en devenir. Cependant, au moment de la sortie de l'Armée des douze singes, Entretien avec un vampire, Légendes d'automne et Se7en étaient sortis et avaient fait de Brad Pitt un acteur bankable, ce qui profita aux recettes du film[5]. Quelques mois avant le tournage, Brad Pitt a passé quelques semaines dans le service psychiatrique de l'hôpital de Temple University pour préparer son rôle.[4]

Récompenses

Bande son

L'Introduccion de la Suite Punta del Este d'Astor Piazzolla est utilisée comme un leitmotiv tout au long du film.

Lieux de tournage

  • Les scènes de l'asile d'aliénés ont été tournées dans une prison désaffectée de Philadelphie.
  • La scène de l'aéroport a été tournée à l'aéroport international de Baltimore.

Procès de Lebbeus Woods

Au début du film, James est amené dans la salle d'interrogatoire où on le fait asseoir sur une chaise qui est attachée à un rail vertical sur le mur. Une sphère soutenue par une armature métallique fait face de Joe, pour sonder les points faibles pendant que les inquisiteurs l'interrogent. L'architecte Lebbeus Woods a intenté un procès contre Universal Pictures en février 1996, affirmant que son dessin « Neomechanical Tower (Upper) Chamber », publié en 1987, avait été utilisé sans autorisation[6].

La justice a donné raison à Lebbeus Woods, a ordonné à Universal Pictures de retirer le film des salles et en a interdit la diffusion tant que les trois scènes où apparait ce décor ne seraient pas coupées. Moyennant un accord en millions de dollars, Universal Pictures a obtenu de Woods de pouvoir diffuser le film sans coupures[6].

Liens externes

Notes

  1. (fr) ProCinéma - Consulté le 23 octobre 2008 - Site de la société de distribution.
  2. filmratings.com
  3. a , b  et c (en) Ian Christie, Terry Gilliam, Gilliam on Gilliam, Faber & Faber, Londres, 1999 (ISBN 0-571-20280-2), p. 220-225 .
  4. a , b , c  et d Notes de production du DVD.
  5. The Hamster Factor and Other Tales of Twelve Monkeys, 1997, Universal Home Video.
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la science-fiction Portail de la science-fiction

Ce document provient de « L%27Arm%C3%A9e des douze singes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 12 Monkeys de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 12 Monkeys — Filmdaten Deutscher Titel 12 Monkeys Originaltitel Twelve Monkeys …   Deutsch Wikipedia

  • 12 Monkeys —    Voir L Armée des 12 singes …   Dictionnaire mondial des Films

  • 12 Monkeys Studio Apartment — (Белград,Сербия) Категория отеля: Адрес: Bulevar Umetnosti 37, Нови Бел …   Каталог отелей

  • 12 обезьян — 12 Monkeys Жанр …   Википедия

  • Monkeys, Go Home! — Directed by Andrew McLaglen Starring Maurice Chevalier Yvette Mimieux …   Wikipedia

  • 12 (number) — ← 11 13 → 12 ← 10 11 12 13 14 15 16 …   Wikipedia

  • Monkeys for Nothin' and the Chimps for Free — Studio album by Reel Big Fish Released July 10, 2007 …   Wikipedia

  • Monkeys Eyebrow, Kentucky — Monkeys Eyebrow is an unincorporated rural community in Ballard County, Kentucky, United States. It is generally the northwesternmost community in the Jackson Purchase area of western Kentucky that is identified on the highway maps distributed by …   Wikipedia

  • Monkeys in space — Sam, a Rhesus monkey, flew to an altitude of 88 km in 1959. (NASA) Before humans went into space, several animals were launched into space, including numerous monkeys, so that scientists could investigate the biological effects of space travel.… …   Wikipedia

  • 12 (число) — У этого термина существуют и другие значения, см. 12 (значения). Запрос «Двенадцать» перенаправляется сюда; см. также другие значения. 12 двенадцать 9 · 10 · 11 · 12 · 13 · 14 · 15 Факторизация: 2×2×3 Римская запись: XII …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”