Albéric de Montgolfier
Albéric de Montgolfier

Parlementaire français
Date de naissance 6 juillet 1964 (1964-07-06) (47 ans)
Mandat Sénateur
Début du mandat 1er octobre 2008
Circonscription Eure-et-Loir
Groupe parlementaire UMP
Cinquième République

Albéric de Montgolfier est un homme politique français, Sénateur d'Eure-et-Loir.

Né le 6 juillet 1964 à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine il est élu sénateur en 2008, président du conseil général d'Eure-et-Loir en 2001 et conseiller général d'Orgères-en-Beauce (Eure-et-Loir) en 1998. Il s'est marié le 18 juin 2005 à Audrey Hamon, et est père de deux enfants.

Sommaire

Engagement politique

Grâce à deux élections qui se sont jouées à très peu de voix, Albéric de Montgolfier est devenu en quelques années une personnalité politique de premier plan en Eure-et-Loir.

En 1998, il est élu conseiller général (divers droite) canton d'Orgères-en-Beauce avec à peine 10 voix d'avance sur le conseiller général sortant (divers gauche) et maire du chef-lieu de canton.

En 2001, suite au décès accidentel de Martial Taugourdeau, Gérard Cornu, sénateur RPR et premier vice-président du conseil général devient président par intérim. Pour pourvoir à son remplacement définitif, les élus du groupe de la majorité départementale (RPR/UDF/divers droite), organisent une primaire interne qui oppose Gérard Cornu, souvent considéré comme « favori », à Albéric de Montgolfier. Ce dernier remportera la primaire avec seulement une voix d'avance. Il devient ensuite logiquement président du conseil général.

Réélu en 2004 et 2008, membre de l'UMP, Albéric de Montgolfier conduit une majorité « Gagner avec l'Eure-et-Loir » qui regroupe des élus « de la droite républicaine au centre-gauche ».

Il annonce le 15 mai 2008 sa candidature aux élections sénatoriales de septembre 2008[1]. Il est élu sénateur le 21 septembre 2008, dès le 1er tour, avec 633 voix (1 222 suffrages exprimés).

Il est élu le 7 octobre 2011, vice-président de la commission des finances du Sénat.

Mesures et réalisations

Parmi les mesures importantes qu'il a initiées on peut noter :

  • l'élaboration d'un Livre blanc pour l'Eure-et-Loir (2004 - actualisation en 2007), élaboré en concertation avec les forces vives du département et après consultation de la population, qui a pour objectif de définir les axes de développement du département à 15 ans ;
  • la confortation de la politique sociale, l'Eure-et-Loir étant en 2005 le 14e département français pour son budget consacré à la solidarité et à l'action sociale ;
  • un plan de couverture du département en internet haut-débit ;
  • la mise en place d'un plan d'action culturelle ambitieux fondé notamment sur la mise en valeur du patrimoine (Château de Maintenon, Château de la Ferté-Vidame, Abbaye de Thiron-Gardais, etc.), la réalisation d'équipements structurants (Centre d'art contemporain à Dreux) et l'organisation d'événements culturels (Journées lyriques de Chartres et d'Eure-et-Loir) ;
  • l'initiation d'un plan de lutte contre l'échec scolaire ;
  • un soutien renforcé à la Cosmetic Valley ;
  • la réforme des aides du conseil général aux communes avec la création d'un fonds départemental dédié ;
  • un soutien à la structuration d'une filière économique fondée sur la valorisation des productions agricoles "Agrodynamic" ;
  • la mise en place d'un "Plan santé 28" qui vise à faciliter l'installation de médecins dans les zones en déficit de professionnels de santé.

Opposants

Cette action est contestée par les élus de la minorité départementale (PS/PRG/Divers gauche), dont le principal leader est Jacky Jaulneau (PS). Ils reprochent notamment le maintien d'un système d'attribution spécifique au conseil général d'Eure-et-Loir, des subventions aux communes via le fonds de péréquation des droits de mutation. En décembre 2006, Brigitte Santerre, élue PS du canton de Chartres Sud-Ouest et Jean-Pierre Gaboriau, élu nouvellement UDF, ex-Divers gauche, du canton de Châteauneuf-en-Thymerais ont quitté le groupe de la minorité départementale. Au niveau départemental, les médias l'opposent régulièrement au député-maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges au point que la presse locale (L'Écho républicain - septembre 2005) l'a classé comme l'un de ses « ennemis politiques ». En 2007, il soutient néanmoins Jean-Pierre Gorges aux élections législatives, et a accepté de faire figurer sur son tract de campagne une longue interview.

Éléments biographiques

Formation

Parcours professionnel

Parcours politique

Notes et références

  1. in L'Echo républicain du 15/05/2008
  2. Site officiel de l'UMP - consulté le 30 janvier 2009

Liens internes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albéric de Montgolfier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alberic de Montgolfier — Albéric de Montgolfier Albéric de Montgolfier Parlementaire français Naissance 6 juillet 1964 Décès …   Wikipédia en Français

  • Albéric De Montgolfier — Parlementaire français Naissance 6 juillet 1964 Décès …   Wikipédia en Français

  • Albéric de montgolfier — Parlementaire français Naissance 6 juillet 1964 Décès …   Wikipédia en Français

  • Famille de Montgolfier — La famille de Montgolfier est une ancienne famille française anoblie, dont les membres les plus connus sont les frères Montgolfier, inventeurs de la montgolfière. Elle est originaire d Auvergne, où elle a exercé pendant plusieurs siècles le… …   Wikipédia en Français

  • Famille Montgolfier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cette page explique l histoire ou répertorie les différents membres de la famille Famille Montgolfier. La famille de Montgolfier est une famille noble… …   Wikipédia en Français

  • Élections cantonales de 2011 en Eure-et-Loir — Les élections cantonales ont eu lieu les 20 et 27 mars 2011[1]. Sommaire 1 Contexte départemental 1.1 Assemblée départementale sortante …   Wikipédia en Français

  • Département de l'Eure-et-Loir — Eure et Loir Le département d Eure et Loir est un département français. C est l un des six départements formant la région Centre et son chef lieu départemental est Chartres. Il tire son nom des deux principales rivières qui le traversent, l Eure …   Wikipédia en Français

  • Résultats par canton des élections cantonales françaises de 2011 — Sommaire 1 Métropole 1.1 Ain (01) 1.2 Aisne (02) 1.3 Allier (03) 1.4 …   Wikipédia en Français

  • Elections senatoriales francaises de 2008 — Élections sénatoriales françaises de 2008 Palais du Luxembourg Des élections sénatoriales en France ont eu lieu le 21 septembre 2008 afin de renouveler 114 sièges de sénateurs. Les 38 départements concernés étaient ceux de la série A, à savoir l… …   Wikipédia en Français

  • Liste D'anciens Élèves Et Enseignants Du Collège Stanislas De Paris — Liste d anciens élèves du Collège Stanislas de Paris Anciens élèves du collège Stanislas de Paris de notoriété passée ou actuelle, répartis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqués les prix Nobel, l appartenance aux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”